Lettre de demande de bilan de compétences

Publié le 25 novembre 2019 Mathilde Palfroy

Vous voulez réaliser un bilan de compétences durant vos heures de travail ? C’est possible, mais vous devez obtenir une autorisation d’absence de votre employeur. Pour cela, adressez-lui une lettre de demande d’autorisation d’absence pour bilan de compétences faisant état de vos motivations. Voici un modèle de lettre ainsi que quelques informations utiles pour remettre à votre employeur une lettre de motivation pour bilan de compétences.
Lettre de demande de bilan de compétences
  1. À quoi sert ce modèle de lettre ?
  2. Que faut-il écrire dans une lettre de motivation pour bilan de compétences ?
  3. Exemple de lettre
  4. Que faire en cas de refus de votre employeur ?

À quoi sert ce modèle de lettre ?

Vous devez remettre une lettre de motivation à votre employeur lorsque vous souhaitez effectuer votre bilan de compétences durant vos horaires de travail habituels.

Bon à savoir : si vous entendez réaliser votre bilan durant votre temps libre en utilisant votre compte personnel de formation (CPF) ou par un autofinancement, vous n’avez pas besoin de l’autorisation de votre employeur et vous n’avez aucune obligation de l’informer de votre démarche.

Il ne s’agit pas d’une lettre de motivation habituelle, car ce courrier va essentiellement consister à demander à votre employeur l’autorisation de vous absenter de votre poste pour vous rendre aux entretiens successifs durant le déroulement de votre bilan de compétences : on parle d’une « autorisation d’absence pour bilan de compétences ». Ceci étant, vous avez tout intérêt à lui présenter vos motivations pour favoriser l’acceptation de votre demande.

Que faut-il écrire dans une lettre de motivation pour bilan de compétences ?

Votre lettre de demande d’absence pour bilan de compétences doit comporter le détail du motif et des modalités de votre absence. Vous pouvez aussi aborder vos motivations à réaliser un bilan de compétences en soulignant ce que votre évolution pourrait apporter à votre entreprise.

>> Les informations obligatoires

La demande d’autorisation d’absence ne peut excéder 24h, aussi, faites votre demande pour cette durée.

Indiquez :

  • vos civilités et vos coordonnées ;
  • votre poste et votre ancienneté ;
  • la date de début de votre bilan ;
  • sa durée ;
  • les coordonnées de l’organisme choisi ;
  • le détail du déroulé des séances (si vous en avez connaissance).

>> L’exposé de vos motivations

Pour appuyer votre demande, évoquez quelques-unes de vos motivations, surtout si elles sont susceptibles de trouver écho auprès de votre employeur. Par exemple, ne manquez pas de souligner votre projet de suivre une formation pour étoffer vos compétences managériales ou votre désir d’évoluer en interne.

Notre conseil Cadremploi : si votre motivation est de changer d’employeur ou si c’est une remise en question de votre carrière qui vous incite à entreprendre un bilan de compétences, restez évasif et évoquez simplement « votre désir d’évolution professionnelle ».

Les modalités de remise de votre lettre de demande d’autorisation d’absence pour bilan de compétences

Votre demande doit être déposée au plus tard 60 jours avant le début de votre formation. Transmettez-la par lettre recommandée avec accusé de réception ou remettez-la à votre employeur en mains propres.

Bon à savoir : votre employeur doit vous répondre dans les 30 jours suivant la remise de votre lettre et vous faire part de sa décision par écrit. Une absence de réponse vaut autorisation (article L. 6323-17 du Code du travail).

Exemple de lettre

Objet : Demande d’autorisation d’absence pour bilan de compétences

[Monsieur] [Madame] Y,

Occupant le poste de XXX dans votre entreprise depuis le 00/00/00, je souhaiterais réaliser un bilan de compétences en utilisant mes droits acquis au titre du compte personnel de formation.

Par la présente, je me permets donc de solliciter une autorisation d’absence d’une durée maximum de 24 heures afin de pouvoir me rendre à mes séances programmées du 00/00/00 au 00/00/00 avec l’organisme XXX.

J’effectue ce bilan, car j’envisage de réaliser une formation en XXX me permettant d’accéder au poste de XXX / ou : Mon objectif à l’issue de ce bilan est de voir dans quelle mesure il me serait possible de préparer une évolution au sein de l’entreprise, au poste de XXX.

Je reste à votre disposition si vous souhaitez organiser un entretien afin de discuter de mon projet de vive voix.

Je vous prie d’agréer, [Monsieur] [Madame] Y, mes sincères salutations.

Que faire en cas de refus de votre employeur ?

En cas de refus de votre employeur, vous patientez et renouveler votre demande, ou choisir de réaliser votre bilan de compétence en dehors de vos horaires de travail.

Dès lors que vos droits acquis au titre du CPF sont suffisant, vous avez le droit de réaliser un bilan de compétence (ou toute autre formation) durant votre temps libre sans avoir besoin de recueillir l’accord de votre employeur.

Renseignez-vous bien concernant le financement de votre bilan de compétences avant de faire votre demande à votre employeur.

Bon à savoir : pour tout renseignement concernant le déroulé de votre carrière et les formations disponibles, vous pouvez solliciter votre conseil en évolution professionnelle.

Pour en savoir plus sur le bilan de compétences : quand faire un bilan de compétences ? Comment faire un bilan de compétences ? Combien coûte un bilan de compétences ? Nos différents articles répondront à toutes vos questions.

Mathilde Palfroy
Mathilde Palfroy

Éditrice et rédactrice juridique, Mathilde Palfroy s’intéresse à tous les sujets pratiques du quotidien. Elle rédige pour Cadremploi des articles sur des thématiques liées à l’emploi et à la carrière. En plus de ses collaborations avec différents éditeurs spécialisés, elle assure également le suivi d’ouvrages de littérature générale aux éditions de la Rémanence dont elle est la fondatrice.

Vous aimerez aussi :