L'indemnité de congé maternité et paternité

29 avril 2019 Mathilde Hardy

Les congés de maternité et de paternité permettent aux parents de préparer l’arrivée d’un enfant et de rester avec lui durant ses premières semaines de vie. Sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier d’indemnités journalières versées par la Sécurité sociale. Quelles sont les conditions pour bénéficier des indemnités de congé maternité et paternité ? Cadremploi vous informe.
L'indemnité de congé maternité et paternité
  1. L’indemnisation du congé maternité
  2. L’indemnisation du congé de paternité
  3. Calcul du montant de l’indemnité de congé maternité et paternité
  4. Versement l’indemnité de congé maternité et paternité

L’indemnisation du congé maternité

>> Le principe du versement des indemnités journalières

Pendant la durée de votre congé maternité, votre employeur ne vous rémunère pas. C’est l’Assurance maladie qui est tenue de vous verser des indemnités journalières. Pour les percevoir, des conditions sont toutefois à remplir.

>> Conditions de versement des indemnités journalières

Pour prétendre aux indemnités journalières, certaines conditions doivent être remplies :

  • Être assurée sociale depuis au moins 10 mois en tant que salariée.
  • Cesser son activité professionnelle pendant au moins 8 semaines.
  • Avoir travaillé au moins 150 heures au cours des 3 derniers mois précédents la grossesse ou des 90 jours précédant l'arrêt, soit avoir cotisé, au cours des 6 mois civils précédant l'arrêt, sur la base d'une rémunération au moins égale à 1 015 fois le montant du SMIC horaire fixé au début de cette période.

Bon à savoir : vous n'avez aucune formalité à accomplir. C'est à votre employeur de faire parvenir une attestation de salaire à l'Assurance Maladie dès le début de votre congé prénatal. Pensez à vérifier auprès de lui qu'il a bien effectué cette démarche.

L’indemnisation du congé de paternité

Pour percevoir une indemnité de congé de paternité, les conditions ci-dessous doivent être remplies :

  • Prendre le congé de paternité dans les 4 mois qui suivent la naissance de l'enfant.
  • Justifier de 10 mois d'immatriculation, en tant qu'assuré social, à la date de début de votre congé.
  • Avoir travaillé au moins 150 heures au cours des 3 mois précédant le début du congé (ou avoir cotisé sur un salaire au moins équivalent à 10 180,45 € au cours des 6 derniers mois précédant le début du congé),
  • Cesser toute activité salariée.

Pour en savoir plus sur la durée du congé paternité, notre article dédié répondra à toutes vos questions.

Calcul du montant de l’indemnité de congé maternité et paternité

Vous souhaitez connaître le montant prévisionnel de vos indemnités journalières ? L'Assurance maladie met à votre disposition un simulateur pour vous permettre d'obtenir une estimation en quelques clics.

>> Base de calcul

L’indemnité journalière est calculée avec la somme des salaires des 3 mois qui précèdent le congé maternité ou paternité, divisé par 91,25. Les salaires sont pris en compte dans la limite du plafond mensuel de la Sécurité sociale de l'année en cours (soit 3 377,00 € au 1er janvier 2019).

>> Charges (CSG et CRDS)

Taux forfaitaire appliqué par la CPAM : la CPAM retire au salaire journalier de base un taux forfaitaire de 21 %.

>> Montant maximum et minimum des indemnités

Le montant ne peut pas être inférieur à 9,53 € ni supérieur à 87,71 € par jour.

À noter : certaines conventions collectives ou certains accords de branche prévoient un maintien du salaire par l'employeur.

Bon à savoir : depuis le 1er janvier 2019, le prélèvement à la source de votre impôt sur le revenu est effectué sur vos indemnités journalières versées par l’Assurance Maladie, en fonction d’un taux calculé et transmis automatiquement par l’administration fiscale.

Versement l’indemnité de congé maternité et paternité

Les indemnités journalières sont versées tous les 14 jours par l’Assurance maladie ou directement par votre employeur en cas de subrogation (certaines conventions collectives ou accords de branche peuvent prévoir le maintien du salaire par l'employeur pendant le congé de de paternité ou de maternité. Dans cette situation, les indemnités journalières lui sont versées directement).

À noter : découvrez également tous nos conseils relatifs au congé de maternité dans nos différents conseils => Quand annoncer votre grossesse à votre employeur ? Comment annoncer sa grossesse ? Notre modèle de lettre vous y aidera. Quels sont vos droits pendant votre grossesse ? Comment bien préparer son retour de congé maternité ? Pour tout savoir sur les obligations de votre employeur lors de votre retour de congé maternité, notre article dédié répondra à toutes vos questions.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Diplômée avocat, Mathilde Hardy est ensuite formée à l’édition et à la production de contenus print et web pour différents Médias. Elle rédige des articles pour Cadremploi afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves, mais informe aussi les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :