1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Droit du travail >
  4. Quelles indemnités toucheriez-vous si vous étiez licencié ?

Quelles indemnités toucheriez-vous si vous étiez licencié ?

quelles-indemnites-toucheriez-vous-si-vous-etiez-licencie-

Céline Chaudeau

Se faire licencier, ça n’arrive pas qu’aux autres. Mieux vaut donc savoir comment sont attribuées les indemnités de licenciement avant d’être mis devant le fait accompli. Par voir juridique ou en négociant, comment obtenir le maximum ?

[Article mis à jour le 22/01/2014]

L’indemnité légale de licenciement

Mieux vaut le savoir : sauf faute grave ou lourde, on est rarement licencié sans indemnités légales. « L’employeur a l’obligation de vous verser une indemnité légale de licenciement si vous disposez au minimum d’une année d’ancienneté, assure Benoît Sevillia, avocat en droit du travail. Il doit en outre respecter un délai de préavis, de trois mois en règle générale pour les cadres, entre la notification de votre licenciement et votre départ effectif de l’entreprise. Si vous ne réalisez pas ce préavis à sa demande, le salaire correspondant doit vous être payé. » Cette indemnité est calculée selon les dispositions prévues par l’article R.1234-2 du Code du travail ou, si elles sont plus avantageuses, par les dispositions relevant de votre convention collective ou précisées dans votre contrat de travail. « L’indemnité légale ne peut être inférieure au versement d’un cinquième de mois de salaire brut par année d’ancienneté auquel s’ajoutent deux quinzième de mois par année au-delà de dix ans d’ancienneté. »

Une indemnité transactionnelle éventuelle

Mais le calcul ne fait que commencer. « Une transaction supplémentaire peut être négociée entre le candidat et l’employeur quand il y a réparation d’un préjudice en vertu de l’article 1382 du Code civil », explique Albert Hamoui, avocat en droit social. En clair, le salarié peut demander une indemnité supplémentaire, qui peut s’élever à plusieurs mois de salaire brut, s’il juge le licenciement injuste ou très préjudiciable. Il faut donc négocier avec l’employeur, qui peut accepter de verser cette indemnité transactionnelle plutôt que de prendre le risque de perdre davantage aux prud’hommes. »

Comment négocier sa transaction

« La transaction doit être signée et datée après la notification du licenciement, précise l’avocat Thomas Roussineau. Le salarié peut bien sûr agir seul mais il peut aussi se faire discrètement assister d’un avocat. Celui-ci peut faire un audit de son contrat et éventuellement trouver des irrégularités qui pourront lui servir pendant sa négociation. » De même, le juriste recommande aux salariés de se faire accompagner à l’entretien de licenciement par un délégué du personnel (ou n’importe quel employé) ou, à défaut, par un conseiller du salarié extérieur à l’entreprise et bénévole. « Ce n’est pas l’endroit où seront définis d’éventuels dommages et intérêts, mais ce témoin pourra émettre des observations sur le licenciement ou relever certaines remarques de l’employeur qui seront consignées par écrit dans un compte-rendu qui pourra servir plus tard. »

Une fiscalité intéressante

La fiscalité demeure intéressante pour le salarié. « L’indemnité transactionnelle négociée avec l’employeur, cumulée avec l’indemnité de licenciement, échappe pour l’instant à toutes cotisations sociales jusqu’à 74 064 €, somme correspondant à deux fois le plafond de la sécurité sociale en 2013, précise Albert Hamoui. Elle est aussi, le plus souvent, exonérée d’impôt sur le revenu. » Ces sommes sont uniquement soumises à la CSG, soit un prélèvement de 8 %.

Ce qui peut se négocier en plus

Alina Paragyios, avocate spécialisée en droit du travail, engage les salariés à négocier d’autres avantages à côté des indemnités. « On peut évidemment négocier d’être payé pendant son préavis sans aller au bureau, soit trois mois chez soi pour se retourner. On peut négocier une formation en plus. Enfin l’employeur ne peut empêcher le salarié d’utiliser son Droit individuel à la formation (DIF) restant. Ce DIF peut atteindre 120 heures maximum, ce qui peut financer un outplacement pour faciliter sa transition. Il faut par contre formuler sa demande précise et officielle de formation avant la fin de son préavis. »

Attaquer aux prud’hommes

Si un salarié signe une transaction, il s’engage à ne pas porter son licenciement devant la justice. « Une négociation est toujours préférable, observe Thomas Roussineau. Et si elle n’aboutit pas, la porte des prud’hommes reste ouverte. » Même si le délai de prescription est de trois ans, le juriste recommande d’entamer une procédure le plus vite possible. « C’est parfois long, mais si le motif du licenciement est invalidé, la loi prévoit, dans les entreprises de plus de onze salariés, le versement d’une indemnité minimale égale à six mois de salaire brut au salarié lorsqu’il compte plus de deux ans d’ancienneté, ajoute Alina Paragyios. La procédure peut être payante, surtout qu’elle n’empêche pas le salarié et l’employeur de continuer de négocier. J’ai déjà vu des protocoles transactionnels signés la veille d’une audience aux prud’hommes… »

Céline Chaudeau © Cadremploi.fr

59

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Jeremy jossin

13/08/2018

à 16:40

Bonjour
Suite à plusieurs problèmes avec la responsable elle et mon patron veulent me licencier suis je payer entre le jour qu'il m'ont dit de rentrer chez moi et les 5jours ouvrable de la réception du recommander de l'entretien au licenciement ??

Merci

> Répondre

almorin maria

28/06/2018

à 21:46

bonsoir,moi je suis licencié le 12 juillet je suis chez cette empoyeur depuis 24 ans il me propose dans le cadre du licenciment economique la somme de 5.238e d'apres vous c'est normal si peut d'argent?

> Répondre

En réponse à almorin maria

José Gouveia

31/08/2018

à 10:06

non il doit vous verser 1 quart du salaire annuel part annee de présence c'est a dire que si vous gagniez 1600 euros net par mois il doit vous payer 400e multiplier par 24ans egal 9600euros

> Répondre

Virginie

25/06/2018

à 02:04

Bonjour,
Nos difficultés financières ont commencé avec le décès de mon mari. Par la suite, tout fut une question « d’engrenage ». Les allocations de chômage « correctes » ne m’ont pas empêché de rechercher activement un emploi mais malheureusement toujours aucun contrat d’embauche…

Les mois passant, puis l’allocation Assédic se transformant en ASS à 0,85 centimes par jour (oui !), il nous a fallu faire face à des manques de trésorerie évidents de plus en plus rapprochés puisque nous devions (et devons toujours) régler mensuellement une somme nettement supérieure à nos revenus. Et comme d’autres, nous nous sommes endettés de plus en plus avec des crédits renouvelables ; pensant que ceux-ci seraient très vite remboursés avec la vente de notre maison…

Et croyez-moi, à 50 ans, je ne pensais pas en arriver à une telle situation d’urgence qui nous a même fait déposer un dossier de surendettement : dossier refusé cause « la valeur du bien immobilier est nettement supérieur aux créances ».

Suite à notre situation financière ci-dessus exposée, Je viens de rencontrer une madame intègre du nom de Mme Cadelano Marie qui m'a effectivement octroyé un prêt de 100 000 € sans tenir compte de notre endettement avec très petit taux d'intérêt de 2% l'année...Et naturellement, tout avait été officialisé devant Notaires.

N'hésitez pas à la contacter par e-mail pour plus d'informations si vous êtes dans le besoin d'un prêt d'argent

Voici son adresse e-mail: pretentreparticulier123@hotmail.com

Voici son adresse e-mail: pretentreparticulier123@hotmail.com

Merci !!!

> Répondre

Belém

24/05/2018

à 18:11

Bonjour
Suite à un arrêt de travail de 4,5 mois pour dépression ,je viens , d’inf mon employeur que je reprend début juin.
La surprise......
On me répond que l’on a pris une autre personne à ma place et qu’is en sont satisfait.
Je n’étais leur employé que depuis février 2017.
Ils m’on dit qu’il souhaitait me licencier .
J’aimerais savoir ce à quoi je peux prétendre sans être l’aisé et sans chercher à profiter de la situation

> Répondre

diawara

10/02/2018

à 03:12

bonjours. je suis cdi depuis 6ans et le patron viens d embaucher un autre pour cdd et me licencier pour motif economique et quel son mes droits pour mon encienniter.mais jai été pour poser une plainte au pret du syndicat pour mon ancienniter es ce que cest jusque sa fait dejas 6mois que la faire est au syndicat.

> Répondre

MelNorB

14/10/2017

à 23:11

Bonjour
Je suis licencier et sa fait même pas 2ans que j'ai eu mon cdi j'ai commencer des extra en 2013 , Mon patron me propose des indemnités aurai je le droit au chômage?
Ou sinon une rupture conventionnelle..le licenciement n est pas une faute juste des reproche car j'ai fais responsable de salle pendant 4mois mais en tant que serveuse et j'ai pas eu le salaire..

> Répondre

Raphaël

11/10/2017

à 15:25

Bonjour je dois me faire licencier pour inaptitude médical j'ai était convoqué par mon employeur .Je suis présenté et mon employeur étonné à appeler la contable qui m'a reçu à la suite mes je comprend pas pourquoi j'ai pas à faire avec mon employeur . après ça j'ai demandé à la contable si j'allais devoir signé mon licenciement devant mon patron elle m'a dit que non alors dites moi comment négocier ma prime de licenciement quand je vais la recevoir par la poste merci d'avance

> Répondre

Attalah abdelhakim akimouss

29/08/2017

à 02:34

Bonjour: voici mon histoire
Je suis agent de sécurité incendie je travaille dans la société X depuis 5ans sur mon lieu de travail j'ai eu une embrouille avec deux jeunes suite à un refus de contrôle des sacs est du coup sa chauffée...ext...ext..le problème moi je me suis fait opéré à cause de cette embrouille le CNAPS qui contrôle les sociétés de sécurité ils mon retirer m'as carte professionnelle pourtant c'est moi la victime bref ma société elle es obligé de me licencier par apport à la carte professionnelle c'est tt à fait normal, ma question es ce que ma licenciement est un licenciement pour faute réelle et sérieuse est quel sont mes droits de licenciement, sachant que la CNAPS quand ya une plainte contre un agent même est lui la victime ils sont fous complètement ils retire la carte professionnelle merci de me répondre svp
Cordialement.

> Répondre

Attalah abdelhakim akimouss

29/08/2017

à 02:13

Bonjour c'est je peux me permettre je trouve cette article vraiment efficace pour tt droit de licenciement est pour ça je tiens à vous dire merci bcp pour cette éclairage c'est on peut dire ce la c'est vrai on apprend chaque jour jusqu'au dernier moment
Cordialement.

> Répondre

Je voudrais savoir si mon chef a le droit de toucher aux heures une fois qu'on a pointé

21/06/2017

à 12:13

Je voudrais savoir si mon chef a le droit de toucher aux heures une fois qu'on a pointé

> Répondre

Celina

19/06/2017

à 14:51

Bonjour. Mon pere viens d'etre licencié par faute grave.
Il aura droit a quoi? Merci

> Répondre

En réponse à Celina

dubuis

27/01/2018

à 13:00

il aura droit au chomage

> Répondre

lyam.benzid

26/05/2017

à 14:50

Bonjour je suis en accident de travail depuis 17 mois je viens d'êtres opéré du du dos pour une double Ernie discale et le liquidateur judiciaire vient de me convoqué pour un licenciement économique la société ferme le premier juin qu'elle serait mes droits

> Répondre

mauricio luz

30/03/2017

à 23:39

Bonjour mon mari sa fait 18 ans qu il travaille dans la même entreprise ils vont petetre ferme j aurait aimé savoir un peu près combien il va touche

> Répondre

Min-Jee

26/12/2016

à 09:15

Bonjours,

Étudiante travaillant en 25h dans une boutique en CDI, je me suis fait licencier car il n'avais pas accepter mon changement d'heure de travaille qui ne collait pas du tout avec mon emploi du temps scolaire. Alors que je leur avais écris une lettre et donné une photocopie de mon emploie du temps.

Au cours de mon mois de préavis, cette je ne suis pas allé tout les jours mais j'ai essayer d'y aller quand je le pouvais ( a cause des cours )

Nous étions censée être payer le 20 de ce mois, et a l'heure ou j'écris ce message je n'ai toujours pas reçu ma paye, j'ai fait plus d'1ans ai sein de cette société.

Je voulais savoir si cela est normale !? Je sais qu'il doivent faire le soldes de tout compte et tout, mais quand j'ai demander a certain de mes collègues qui s'etais fait licencier bien avant moi, ils m'ont dit qu'il avais reçu leur paye normalement et pris le soldes de tout compte plus tard.

Merci pour vos reponses

> Répondre

Basta

12/08/2016

à 09:37

Bonjour,

Je me permet de vous ecrire pour avoir quelque renseignement 

Je me suis fait licencier pour abandon de poste aupres de l entreprise pour laquelle je travaillier, j etait en CDI depuis decembre 2014 jai travaillier 1 ans et 8 mois 

Suite a cela jai reçu un solde de tout compte a 0 euros car il m on enlever tout mes conget (en sachant que je n ai jamais pris de conget mis a part des rtt) il mon poser mes vacances alors que je n etait pas au travail ? Cela est il legale ?

Je suis un peu dans le flou j esper avoir une reponse

> Répondre

DOUINE virgil, Biprunner

08/02/2016

à 14:10

Bonjour,
je travaille dans une petite entreprise qui vient d'être reprise par un grand groupe. Après Deux mois, j'ai été convoqué par la RH, durant l'entretien, elle me propose de financer une formation, au terme de laquelle je devrai quitter l'entreprise.
J'ai demandé par écrit que cela me soit écrit et détaillé (durée max de formation, négociation et indemnité de départ...) mais elle se refuse à me l'écrire.
Je bloque donc pour le moment toutes discussions sans cet écrit.
Que puis-je faire ?

> Répondre

caro

15/07/2015

à 09:28

bjr j ai un entretiens pour mon licenciement, ont m'a dit de ne pas mettre la phrase lu et approuvèe mais une autre !!! pour éventuellement pouvoir retrournèe sur mon licenciement si je n'ai pas eu tous mes avoirs pouvez vous m indiquèe la formule car je n'est pas confiance,j ai 28 ans de carriereet c un liçenciement pour inaptitude vue ma maladie.
merci

> Répondre

En réponse à caro

buttoudin monique

25/05/2016

à 00:51

bj,il vous suffit de signer votre solde de tout compte avec la mention sous reserve de mes droit

> Répondre

En réponse à caro

Vero

01/02/2016

à 07:18

Renseigné vous à l'inspection du travail moi mon patron ma envoyée un recommander en prédisant mon licensiment et que les deux de préavis ne me seront payé pareil je vais me renseigné

> Répondre

501501

29/06/2015

à 01:33

bonjour
Je viens d apprendre que mon statut va être rétrogradé pour des raisons qui on était fournée par le client des photos de caméra de surveillance que je lais rejetais et ma société il veut m'obliger a signer une nouvelle contrat du neveu poste dans un délai d une semaines et je signe si comme j ai reconnue les fias en refusons de signe ma société qui est international ma menacer de licenciement je ne sait pas quoi faire ??
et que le client a abuses de ses pouvoir de ma interdire de tourne dans les zones ou il se trouve

> Répondre

aude

21/05/2015

à 22:57

Je me permets de vous envoyer ce mail
Car j'ai besoin d'informations auxquels je pense que vous pourrez me répondre

Voici ma situation je suis chef de rang dans un restaurant
Mon patron est décédé le 4 mai depuis le restaurant est fermé
Car celui-ci était gérant majoritaire de l'entreprise

Les héritiers doivent attendre la succession
Ils ne savent pas si ils pourront ouvrir le restaurant
Je sais aussi que les héritiers ont mis le restaurant en vente

Mon patron étant décédé le 4 mai je n'ai pas eu mon salaire du mois d'avril car tous les comptes de la société ont été gelée

Ma question est la suivante
Ai-je droit au chômage ou au chômage technique ou à une autre Aide
Pouvez-vous me informer qu'elle sont les démarches à suivre et à quoi je peux avoir droit
Car si la situation dure plusieurs mois je vais être dans l'incapacité de payer mes factures
Je vous remercie par avance
De l'attention que vous donnerez à mon dossier

> Répondre

Eddy

15/03/2015

à 16:17

Bonjour
Mon employeur va me licencie . Licenciement economique . J ai a ce jour près de 4000€ de retard en salaire .je suis arrivé dans cette entreprise le 1er avril 2003 .
Pour l instant c est par un coup de fil que j ai appris mon prochain licenciement . Un entretien puis courrier suivra . L expert comptable a fait savoir que vu la situation financière de la boite il n y aura pas d indemnités de licenciement ( 11 ou 12 ans ) et il a deja signifie à mon employeur qu une procédure aux prudhommes ou prendre un avocat ne servira a rien quand le bilan de la boite sera connu à ces instances ( avocat et prudhomme) .
Mon employeur est propriétaire des murs de l entreprise ( magasin de vêtements ) .

Que puis je espérer ?
Cordialement

> Répondre

Pr1nce$$eCc

12/03/2015

à 16:41

L'indemnité de licenciement est elle calculée au début de l'activité ou à l'embauche ?
Voilà je travaille sur le même poste et pour la même société X depuis 1992. Cependant j'ai démissionné de ma "société employeur" (1992 à 2010) pour être embauché par la société X en 2010 donc cela fait 23 ans que je travaille au même poste.

Mon indemnité sera t elle calculé à partir de 1992 ou 2010 ?
Merci de vos réponses

> Répondre

moi34

28/01/2015

à 17:02

bonjour mon patron ma fait un licenciment economique .mais il a jamais fermer sa boite.

> Répondre

Sisi97155

24/01/2015

à 13:44

Bonjour
Je viens d apprendre que mon statut va être retrogradé alors que je fais le même boulot sinon plus. Je ne suis pas d accord j étais responsable d'unité et je deviens expert. Dans l'entreprise il y a des cas similaires, ils sont tous passer manager sauf une qui a accepté d être experte. J'ai récemment postulé au poste crédit manager mais la direction a préféré recruter à l extérieur. Actuellement je voudrais leur proposer un poste d assitante crédit manager mais je sais qu il n veule pas créer de poste.
Si je refuse le fait accompli a quoi je me risque. Je suis tres impactee par cette situation.
Pourriez vous me répondre.

> Répondre

1010

24/01/2015

à 11:47

Bonjour suite à future fermeture d'une agence de immobilier pour causse du décés du patron mon épouse va se retrouvé au chômage , salaire payé en retard donc ses collègues certain ne sont pas payé , est ce que elle peut travaillé tout de suite pour un nouveau patron merci.

> Répondre

rasid24

01/12/2014

à 00:11

a partir le 18 /12/2014 je suis viré , ( rupture de contrat ) quelles son mes droits? soit disant il me doit 1100€ pour avoir travailler 3 ans puis mes conges et le chomage .


Et si je me met a mon compte est ce que je perd mon chomage ?

> Répondre

apsa26

22/09/2014

à 17:42

CADRE SALARIE DEPUIS 2 ANS J AIS ETE AVANT CETTE PERIODE 5 ANS CHEF D ENTREPRISE ET AVANT CELA 25 ANS SALARIE QUELS SERAIENT MES DROITS ET SURTOUT VA T-ON TENIR COMPTE DE MES 20 ANNEES TRAVAILLE AVANT D ETRE RESPONSABLE. MERCI DE VOTRE REPONSE

> Répondre

christophe

01/08/2014

à 20:40

je travaille depuis 13 et 6 mois dans l'emballage plastique dans un groupe international et l'usine est financierment au positif sans perte d'argent on est 49 employee a meaux dans le 77.les patrons ont decides de fermer l'usine sans motif et de licencier le personnel toujour sans motif de licenciment pour le moi de novembre 2014.De vendre les machines,le terrain d'une grande superficie.ils veulent nous donner le minimum de licenciment.J'ai l'impression que l'on ce fait rouler dans la farine.
ma question est a quoi ont a le droit et a quelles recours avons nous le droit?

> Répondre

Gaspardo

31/07/2014

à 17:38

J'ai travaillé pendant 27 ans chez un patron sans interruption. Il a changé 3 fois de société . Il vient de me licencié pour raison économique. Sur mon certificat de travail il figure seulement la période effectuer dans la 3eme société soit 10 ans .
A t-il le droit ?
De plus , pour mon indemnité de licenciement , il me verse que pour les années passés dans ces 2 dernières société soit 15ans . Il me manque donc, douze ans ,(passé dans sa première société). La direction du travail me dit que j' ai je droit de le poursuivre au tribunal des prud'hommes parce qu'i n'y a pas eu de rupture de contrat.
Qu'en pensez vous?

> Répondre

vieuxboxeur

22/07/2014

à 16:12

Que de questions et pas une seule réponse???
C'est bien simple : le conseil juridique est du domaine exclusif des avocats qui sont loin d'être gratuits.
Les syndicats peuvent aussi vous conseiller mais ne sont pas toujours adaptés aux structures où ils ne sont pas représentés.
Bref, vous êtes très nombreux dans cette impasse : faire cesser une situation inacceptable en évitant un conflit ouvert avec l'employeur

> Répondre

anlh1956

11/06/2014

à 16:03

j'ai travaillé 37 ans comme formatrice en MFR (salariée du ministère de l'agriculture) et j'ai reçu le 19 mai une lettre modifiant mon contrat de travail de 80% à 25% ou autre solution je pourrai être licenciée économique.
quels sont mes droits , mes indemnités en cas de licenciement économique ?
ai je intérêt à demander un CSP contrat de sécurisation professionnelle ?

que faire ?
merci de me donner quelques infos

> Répondre

maud

30/05/2014

à 21:18

Bonjour,

Mon employeur tarde à me licenciée après une inaptitude à tout poste de l'entreprise reconnue par la médecine de travail. Tout cela suite aux pressions, brimades et humiliation qui m'ont affaiblis et depuis je suis dépressive . Cependant celui-ci m'a convoquée à l'entretien mais n'était pas présent ce jour là. Je n'en plus, je veux en finir et tourner cette page. Que puis-je faire ? Merci des réponses et éclaircissement.

> Répondre

conilas69

14/05/2014

à 21:15

Bonjour, je suis embauché en cdi depuis 6 mois avec un discours attractif de mon patron. Mon problème est que je n'ai signé aucun contrat. Sur mes feuilles de payes, je suis payé pour 151 heures alors que j'en fait en moyenne 200 heures par mois avec des journées qui font 14 heures. Je suis monté voir mon patron, je lui demandé de me payer mes heures qu'il reconnait, sa réponse a été qu'il ne pouvait pas les payer.
Je suis papa d'un enfant de huit mois, ma femme a un petit salaire, j'ai besoin de ce travail mais là....
Je ne suis pas le seul dans ce cas.
Aidez moi, conseillez moi car je suis perdu.

> Répondre

Mimi

12/05/2014

à 16:43

Bonjour. Mon mari vient d être licencié après 8 ans de travail au sein de la même société. Son employeur le licencie car celui ci ne peut plus effectuer de dégrafittage en plus de son emploie de magasinier (il n a pas effectuer ce travail depuis 4 ans car son patron avait employer une personne pour faire ces degraffittages.) de plus mon mari s'offre du dos et n a jamais passer de visites médicales auprès de la médecine du travail Son employeur sait qu il souffre du dos mais n en tient pas compte. Sur la lettre de licenciement il dit qu il ne retient pas la faute pour ne refuser de faire le nettoyage des tags et donc on n a plus de motif de licenciement. Par ailleurs il lui indique qu après ses deux mois de préavis à faire il aura ses papiers de solde de tout compte. Auras t il droit au chômage. Dans l attente de votre réponse un grand merci

> Répondre

Reds

16/04/2014

à 18:13

Bonjour, je vais être licencié économique après 12 ans d'ancienneté et le gérant ne veut rien négocier alors que j ai un CDI 35h/semaine et que j en fait en moyenne 55h/semaine et ceux depuis 8 ans.Le 3 mai 2014 sera le jour de la fin dans la société ,quels sont les recours et/ou comment faire pour pouvoir être indemnisé sans être floué ? ( je suis cadre exécutant )
C'est un licenciement de 10 personnes sur une durée d'1 mois et j ai calculer environ 400 heures 400 heures non payer par année et depuis 3 ans , j'ai un salaire brut mensuel de 3250 € brut ( au forfait ) et un treizième mois

> Répondre

klo

09/04/2014

à 06:31

bonjour, j'ai 59 ans ,j 'ai 14 ans d'ancienneté, je suis la seule employée de 3 médecins,
je suis harcelée moralement (depuis plus de 2 ans) par le 3ème. Le médecin du travail est au courant. Actuellement je me dis que ca serait mieux d'être licenciée car je suis à bout, mais que faire ?
A mon âge je ne trouverais plus de travail.
Pourriez vous me dire quels sont :
- les différents types de licenciement
- les différentes rémunérations en cas de départ.
Je ne veux pas attaquer au prud'homme mais voudrais que tout s'arrête.

Merci beaucoup de votre aide.

> Répondre

Nancy

02/03/2014

à 08:14

Bonjour je travail avec un cdi depuis 8ans avec une salaire de 1600€ brut , je percois 16 mois de salaire environ.12mois de salaire+ 3 mois d interressement + 1 mois de prime !
Combien pourrais je pretendre en cas de licenciement ?
Et vu que mon interressement est versé en juin , ai-je un interet a me faire licensier apres avoir toucher cette prime pour calculer mes indemnités ?
Sachant que meme si je suis licencier avant cette date c est un du ?

Merci de votre aide , je vous avous que j ai du mal a reflechir dans cette situation...merci

> Répondre

marie59

16/02/2014

à 19:01

Mon mari subit a peu pres la meme chose(cadre 52 ans ,29 ans d'ancienneté ds un grand groupe internationnal) mais il a subi des pressions pour lui faire signer une rupture conventionnelle avec des indemnités inférieures a celles qu'il aurait eues s'il était licencié . On a consulté un avocat et on va refusé la négociation car son DRH se fout vraiment de lui . J'espere qu 'on ne sera pas contraint d'aller jusqu'aux prudhommes

> Répondre

gervino

29/01/2014

à 13:26

quelles sont les indemnités qu'un travailleur en CDI doit percevoir en cas de licenciement pour motif économique?

> Répondre

rocaldo

28/01/2014

à 17:00

non il doit proceder a un avenant ... et vous n'etes pas obligé d'accepter !!!

> Répondre

madonna

28/01/2014

à 08:42

mon employeur veut me faire un contrat a mi temps alors que j ai un CDI depuis 22 ans est ce possible??

> Répondre

Fredo69

27/01/2014

à 23:38

Cadre licencie sans réel motif a 50ans avec 25ans d'ancienneté dans un grand groupe du GAC 40, j'ai négocié pendant 9mois une transaction qui au départ représentait 6mois de salaire brut pour finir à 24mois. Avec l'indemnité conventionnelle, je suis parti avec plus de 36mois de salaire brut duquel j'ai reversé environ 10% en cotisation et impôt. Avec un préavis paye sans être effectué, c''est carrément le plus beau coup de ma carrière d'autant plus que j'avais identifie mon nouvel employeur 3 mois plus tard!
Des fois les licenciements ont du bon...c'était en 2007.

> Répondre

papang13

24/01/2014

à 17:40

En tout cas, j'ai remarqué par des émissions TV que les salariés licenciés individuellement, même avec de bonnes transactions, sont moins indemnisés que les salariés (ouvriers) de grandes Entreprises qui sont soutenus par la CGT et dont on nous parle régulièrement....Ce qui est plus grave est que les licenciés individuels sont bien plus nombreux....Mais là les Socialo Démocrate, on ne les entend pas.
Dernièrement les ouvriers d'une certaine Entreprise fort médiatisée ont obtenu plus de 100 000 euros. C'est bien pour eux, mais mal pour les pauvres solitaires licenciés....

> Répondre

Petiquick

24/01/2014

à 14:11

Pour info, on vous pousse aujourd'hui vers la rupture conventionnelle qui coûte moins cher à l'employeur...

> Répondre

pessoa

24/01/2014

à 12:41

Votre article est intéressant. La situation semble plutôt favorable pour les salariés. Mais qu'en est-il pour les contractuels en CDI de la fonction publique qui ne sont pas évoqués dans cet article ?

> Répondre

dilemblue

24/01/2014

à 10:18

Avec la gauche bien plus qu'avec la droite ! mdr !

> Répondre

michel78

24/01/2014

à 09:39

Vous écrivez: "Si un salarié signe une transaction, il s’engage à ne pas porter son licenciement devant la justice"il faudrait préciser "pour les éléments du contrat concernés par la transaction"

> Répondre

maxbaloo31

24/01/2014

à 09:10

Je suis artisan, gérant d'une petite sarl, créateur de richesse et satisfaisant les clients à des prix sans communes mesures avec ceux des entreprises plus grosse.
Question : si je perdais mon emploi, à quel paragraphe dois-je me référer?

Car dans la vraie vie... je n'ai droit à rien, absolument rien, même pas un mouchoir en papier pour essuyer mes larmes...

A moins que je me trompe?

> Répondre

Dd

23/01/2014

à 15:48

Bonjour Mme CHAUDEAU ET INTERNAUTES


A la lecture de la décision du conseil constitutionnel N° 2013-340 QPC du 20/09/2013 , cela signifie t'il que le montant d'une indemnité transactionnelle n'est plus imposable ( sans plafond ) excepté si le juge de l’impôt quand il est sollicité par l'administration décide le contraire ?
J'avoue qu’après plusieurs recherches il subsiste un flou sur ce point.
Merci par avance

> Répondre

Taureau1952

03/01/2014

à 00:31

J aî61ans et 8mois je suis licencier pour raison ecnomique je pouvait bénéficier de la retraite à taux plein en mars de cette année mais avait décidée de prolonger mon travail jusque mes 65 ans pour augmenter ma retraite pour moi mes droits au chômage sont il maintenus ? Et si oui combien de temps jusqu'à mes 65 ans ?

> Répondre

Françou

07/12/2013

à 07:59

Bonjour,

J'ai une amie âgée de 58 ans cadre , son patron lui propose pour la deuxième fois une rupture conventionnelle ainsi qu'un accord transactionnel, car depuis qu'elle a refusé la première fois c'est le harcèlement moral cela la fragilise de plus en plus.

Pour prétendre à la retraite à taux plein il faudrait quelle travaille encore 3 ans car elle n'a pas son nombre de trimestre.

Sachant que le chômage pour une personne de 50 ans est de 36 mois les trimestres sont validés mais pas cotisés et qu'elle ne retrouvera probablement pas de travail.

Pourriez-vous me conseiller la marche à suivre afin qu'elle ne soit pas perdante financièrement car actuellement elle est plus limite dépression que guerrière pour négociation.

ils veuillent lui remettre les documents en mains propres pour que tout soit terminé fin décembre 2013.

Je vous remercie par avance pour l’intérêt que vous porterez à ma demande

Cordialement

> Répondre

pascal

12/07/2013

à 12:39

Bonjour,

Mon mari risque d'avoir un licenciement économique dans le milieux de la restauration. Il est Chef-Cuisinier donc "cadre" avec 8 mois d'ancienneté...!
Quels sont ces droits ?
Ces indemnités ?
Doit-il faire un préavis, si oui combien de temps (3 mois) ? Vu qu'ils disent qu'il va arrêter à la fin Juillet 2013 il reste 15 jours, est-ce légal ? Ou ses employeurs sont ils en droit d'arrêter son contrat si brusquement ?
Merci de vos réponses...!
Amicalement.

> Répondre

hohrodbari

17/05/2013

à 14:11

voici un texte intéressant et particulièrement adapté à ton cas

> Répondre

Boris

12/04/2013

à 10:36

Bonjour
Quelle sont les nouveautés introduites en 2013 concernant l'imposition des indemnités transactionnelle ?
Je vous cite :

L’indemnité transactionnelle négociée avec l’employeur, cumulée avec l’indemnité de licenciement, échappe en principe (sauf quelques exceptions prévues par la loi qui prendront fin le 1er janvier 2013) à toutes cotisations salariales et patronales jusqu’à 72 744 € en 2012 (somme correspondant à deux fois le plafond de la sécurité sociale).

> Répondre

corilor

04/04/2013

à 22:16

J'ai 51 ans, cadre administratif, plus de 29 ans d'ancienneté. On me propose un licenciement économique individuel (sans motif valable). Quelle indemnité transactionnelle je peux demander ?

> Répondre

Chisto

29/09/2012

à 15:52

C'est un article très intéressant et clairement présenté. Il ouvre les possibilités qu'on les personnes licenciées à recourir pour garantir leurs droits.
J'ai ma fille qui vient de recevoir son licenciement avec effet immédiat pour cause de restructuration. Elle allait avoir 8 ans d'ancienneté. on lui propose 8 mois de salaire sans prestation et aucune indemnité. Je pense qu'avec votre article elle possède un argument de négociation. L'avenir très prochain dira si cela est plausible.
Merci pour cet approche du sujet.

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte