1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Droit du travail >
  4. Statut cadre : quels sont les avantages ?

Statut cadre : quels sont les avantages ?

statut-cadre--quels-sont-les-avantages-

Xavier Thierry

31/03/2014

Après quelques années de loyaux services dans l’entreprise, votre employeur vous propose de devenir cadre. Qu’est-ce que cela change pour vous ? Passage en revue des avantages qui se cachent derrière le statut cadre.

Un salaire supérieur

Les cadres touchent un salaire en moyenne plus élevé que les non-cadres. Près d’un cadre sur deux reçoit en plus une part de salaire variable. Elle peut être liée à des objectifs de résultats, à une commission sur le chiffre d’affaires ou à l’intéressement, comme pour les autres salariés. Résultat : le salaire médian des cadres s’élevait en 2012 à 48.000 euros par an (fixe+primes), d’après une étude de l’Apec. Il faut ajouter à cela les avantages en nature: téléphone portable, voiture de fonction, tarifs préférentiels sur les produits et services de l’entreprise…

Des jours de repos supplémentaires

C’est bien connu, les cadres ne comptent généralement pas leurs heures. Ils dépassent les 35 heures hebdomadaires et connaissent des journées à rallonge. Le calcul de leur temps de travail est donc formalisé dans le forfait jours : les cols blancs travaillent un nombre de jours dans l’année, dans la limite maximale de 218 jours par an. En contrepartie, ils bénéficient de jours de RTT. Du moins, en principe. « Beaucoup ne les prennent pas, sans recevoir de compensation financière, car ils sont trop pris par leur fonction », estime Carole Couvert, présidente du syndicat des cadres CFE-CGC.

Une couverture sociale plus avantageuse

18 % des cadres bénéficient d’une assurance-vie grâce à leur entreprise. Mais surtout, 88 % d’entre eux souscrivent à une mutuelle santé via leur société. Attention ! Cet avantage va perdre de sa vigueur : les cotisations patronales sur les mutuelles devront dorénavant être intégrées au calcul de l’impôt sur le revenu. Une réforme qui fait dire à Carole Couvert, de la CFE-CGC, que « le statut perd de son attractivité au fil des années. »

Une pension de retraite plus élevée

C’est LE gros avantage du statut : les cadres préparent mieux leur retraite. L’ensemble des salariés du privé cotise à la caisse de retraite Arrco. Une tranche du salaire des cadres alimente en plus une autre caisse, l’Agirc. A salaire brut égal, un cadre gagne donc moins qu’un non-cadre. Mais il cotise plus et touchera une pension de retraite plus élevée.

Des avantages lors du licenciement

Le préavis de licenciement pour un cadre est plus long que celui des autres catégories de salariés : l’employeur est tenu de le payer pendant trois mois une fois l’annonce effectuée. En contrepartie, la période d’essai dure plus longtemps (trois à quatre mois renouvelables contre un à trois mois pour les autres).

Autre privilège : les cadres peuvent négocier des indemnités transactionnelles en plus des indemnités légales. Les avantages en nature (téléphone, voiture de fonction) qui sont perdus après un licenciement peuvent aussi être intégrés dans le calcul de l’indemnité, à condition que leur montant soit mentionné sur la fiche de paie.

Un suivi spécifique en cas de chômage

Si vous êtes cadre, vous évitez Pôle emploi car vous cotisez à l’Apec. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un suivi personnalisé en cas de chômage. Les spécificités du statut cadre sont mieux connues dans cette association.

Xavier Thierry © Cadremploi

20

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Martha

12/06/2017

à 10:36

Bonjour,
Je dois effectuer un remplacement de ma superieure qui a le statut "cadre". Puis -je obtenir ce même statut ?
Merci pour votre reponse.

> Répondre

Julien

29/02/2016

à 10:54

Des jours de RTT ? A l'année combien un cadre peur il en avoir ?

> Répondre

En réponse à Julien

Vincent

03/03/2016

à 15:20

Tout dépend des accords d'entreprise. Un cadre annualisé est dans les mêmes conditions qu'un non-cadre, les mêmes RTT si un accord d'entreprise les prévoit. Si le cadre est au forfait-jours (ce n'est pas une obligation, et surtout il faut remplir des conditions, la plus contraignante pour ceux relevant de la convention collective Syntec, est un salaire minimum de 51.000€ - environ - ce que n'ont pas nécessairement tous les cadres), on ne dit plus RTT mais jours de repos chaque fois qu'il ne travaille pas... le nombre de jours du forfait dépend là encore des accords d'entreprise (218j max pour Syntec) et je crois 235j dans le code du travail. Tout le reste (jusqu'à 365j) est soit week-end, soit jours fériés, soit congés payés, soit jour de repos.

> Répondre

ERIC ll

14/02/2016

à 20:55

Bonsoir
Et le patron est il pénalisé de mettre une personne cadre ????
Si oui ! Quel sont ?

> Répondre

MHM

21/12/2015

à 14:27

Bonjour

Quand un cadre (chef de cuisine) a effectué les 218jrs à fin novembre - comment est payé le mois de décembre : s'agit il de récupération ou d'heures supplémentaires.

s'il effectue 24 jrs de travail dans le mois est-il normal que la comptable transforme son bulletin de salaire en 20 jrs de travail.

> Répondre

kris

17/10/2014

à 12:39

Bonjour,
Si vous avez eu la réponse et connaissance des textes, cela m'intéresse.
Par avance merci

> Répondre

laguechrist

15/10/2014

à 17:57

Bonjour
Merci de me confirmer que lorsque le statut de cadre est acquis il l'est a vie, il peut être demandé lors d'une embauche, et ne peut être remisen question.
Est il fait obligation a l'employeur de vous reprendre avec ce même statut.
Merci
P.S je cherche le texte si la réponse est positive

> Répondre

Alex

23/08/2014

à 17:59

Bonjour Xavier Thierry,

petit rectificatif au niveau du suivi du cadre au chômage en 2014 :

Hélas Pôle emploi a sous traité ce suivi a Ingeus, une structure australienne, dont la qualité de service est égal à 1 sur 10 versus 10 sur 10 pour l'apec !
L'apec n' a plus le marché depuis 2012/13.
il s'avère qu'en 2008, j'ai eu un excellent accompagnement, même après ma prise de poste je suis reste en contact ! De vrais pro l'APEC !

2013, hélas un plan social me remet sur le marche du travail. Et la je constate la dégradation du service :
Juste a titre d'exemple, le 1er rdv de travail avec Ingeus a eu lieu 5 mois après mon inscription en mars 2013, soit début septembre 2013 !!!! En 2008, au bout de 15 jours, j'avais un face de moi un consultant apec qui avait non seulement étudier mon profil mais en plus avait déjà sélectionner des offres via son réseau !!!
Le reste de la prestation est a l'image de cet exemple. Elle ne dure que 9 mois et après rien ! Versus l'APEC qui était présent même après la prise de poste et ceux sans limite de temps !!!!!

Je vous invite à faire un article sur le sujet pour montrer la réalité !j'ai fait une mini infographie et j'ai de la matière si vous le voulez. A votre dispo
Excellente journée
Alexandre Stantina, toujours à l'écoute d'opportunités dans le marketing client et crm !

> Répondre

Alex

23/08/2014

à 13:50

Bonjour Xavier Thierry,

petit rectificatif au niveau du suivi du cadre au chômage en 2014 :

Hélas Pôle emploi a sous traité ce suivi a Ingeus, une structure australienne, dont la qualité de service est égal à 1 sur 10 versus 10 sur 10 pour l'apec !
L'apec n' a plus le marché depuis 2012/13.
il s'avère qu'en 2008, j'ai eu un excellent accompagnement, même après ma prise de poste je suis reste en contact ! De vrais pro l'APEC !

2013, hélas un plan social me remet sur le marche du travail. Et la je constate la dégradation du service :
Juste a titre d'exemple, le 1er rdv de travail avec Ingeus a eu lieu 5 mois après mon inscription en mars 2013, soit début septembre 2013 !!!! En 2008, au bout de 15 jours, j'avais un face de moi un consultant apec qui avait non seulement étudier mon profil mais en plus avait déjà sélectionner des offres via son réseau !!!
Le reste de la prestation est a l'image de cet exemple. Elle ne dure que 9 mois et après rien ! Versus l'APEC qui était présent même après la prise de poste et ceux sans limite de temps !!!!!

Je vous invite à faire un article sur le sujet pour montrer la réalité !j'ai fait une mini infographie et j'ai de la matière si vous le voulez. A votre dispo
Excellente journée
Alexandre Stantina, toujours à l'écoute d'opportunités dans le marketing client et crm !

> Répondre

cerises64

22/08/2014

à 14:01

Dans cet article on compare cadre à non cadre.
Mais que peut-on dire du statut "batard" d'agent de maîtrise ?
Dans mon entreprise les agents de maîtrise badgent et se font payer les heures sup.
Ils cotisent aux caisses de cadres.
Ils profitent de la même mutuelle que les cadres
Leurs augmentations générales sont supérieures à celle des cadres.
Leurs primes de déplacement sont bien supérieures ( presque le double )
Dans notre société certains avantages dont le congé de fin de carrière qui est proposé aux agents de maîtrise à partir de 50 ans alors que pour les cadres c'est 60 ans
J'étais agent de maîtrise et à la base j'étais plutôt fière de passer cadre.
J'ai dû pleurer pour qu on intègre dans mon salaire les heures sup que je faisais en tant qu agent de maîtrise.
Et la petite revalorisation de mon salaire brut est loin de couvrir tout les avantages que j'ai perdu.
J'ai comme l'impression que j'aurais bien mieux fait de rester agent de maîtrise mais voilà, tout ça je ne l ai appris que trop tard...ce qui touche aux rémunérations est tellement flou (quand on questionne le service paye) et tabou (quand on en parle aux collègues)...
Est ce que lorsqu on a plus de 40 ans il peut y avoir un intéret à passer cadre ?
Qui peut me donner une seule raison pouvant me faire penser que j ai bien fait quand même ?

> Répondre

Romhe

19/08/2014

à 15:07

Interpellé par le titre de l'article et étant moi même cadre, j'ai pris le temps de le lire en entier.
J'ai également pris le temps de lire les commentaires qui sont eux plus proche de la réalité.
Je trouverai très intéressant que le rédacteur de l'article, Mr Xavier Thierry se manifeste et réagisse aux commentaires.
Dans cette attente.
Bonne journée

> Répondre

Coxx

13/04/2014

à 11:38

Bravo pour les réponses
Oui il y a des experts qui peut-être étaient expert
mais en 1999

> Répondre

MARIE

09/04/2014

à 13:49

Bonjour,
je suis cadre depuis 5ans bien que "le mérite aurait été 10ans".
Je n'ai pas pris tout mes RTT car a la signature de l'avenant à mon contrat,la DRH m'a dit qu'elle même ?n'avait pas le temps de les prendre!!!!!!! et le temps a passé................
prise par des journées de 9h30 de moyenne ou plus de travail,je n'ai jamais réclamé ces jours non pris mais ,aujourd'hui, je vais être licenciée et devrait recevoir ma lettre demain suite à un e demande de liquidation judiciaire déposée par mon employeur.


*J'ai donné tout mon savoir faire à cette entreprise et aujourd'hui, on ne me reprend pas dans la nouvelle structure car j'ai 54 ans et c'est une honte?.
*Je dois maintenant décider entre l'ARE et le CSP ?
*j'ai participé à l'évolution technique des produits et je suis la seule à ce poste dans l'entreprise,mon PDG ayant reçu des indemnités de CIC pour une période de 3 ans qui vient de s'achever,c'est une honte?.

Merci de m'apporter vos conseils à travers votre expérience,dans l'attente,Merci.

> Répondre

caramel

06/04/2014

à 18:51

jeanleon55

06/04/2014

à 16:12

oui çà c'est vai mais aucunes reactions!!!
alors comment faire???

> Répondre

Polaris

06/04/2014

à 10:17

Sans vouloir être méchant, cet article semble avoir été écrit il y a 20 ans...
- "Un salaire supérieur": c'est la conséquence d'un travail à forte valeur ajoutée, pas d'un statut cadre. Dans mon entreprise, certains ouvrier extrêmement qualifiés (chaudronniers aéronautiques) ou techniciens chef de ligne sont nettement mieux payés qu'un ingénieur d'étude non manager avec 8 ans d’expérience.
- "Des jours de repos supplémentaires": c'est la contrepartie d'une disponibilité pratiquement sans limite.
- "Une couverture sociale plus avantageuse": dans mon entreprise, tous les salariés ont le même contrat, cadres comme non cadres.
- "Une pension de retraite plus élevée": c'est la contrepartie de cotisations plus élevées. Et quand on sait que la situation financière de l'AGIRC est bien pire que celle de l'ARCCO, on peut se douter que la retraite complémentaire des cadres va plonger plus vite que celle des employés...
- "Des avantages lors du licenciement": rien n'empêche un salarié lambda de négocier les mêmes conditions de départ qu'un cadre. Comme vous l'écrivez, le préavis plus long est la contrepartie d'une période d'essai démesurément longue: dans les SSII, cette période d'essai sert fréquemment de CDD, avis aux amateurs...
- "Un suivi spécifique en cas de chômage"… d'une efficacité à prouver. D'autant plus que, en cette période où les entreprises n'embauche qu'à des salaires très bas, il est extrêmement difficile à un salarié qualifié de retrouver du travail, surtout s'il est senior. Contrairement aux idées reçues, après 50 ans, une qualification élevée est un frein énorme au retour à l'emploi...

> Répondre

giantpanda

06/04/2014

à 09:18

Bonjour,

Le lien, ne correspond pas au titre:

Comment acquérir ou vendre son logement en moins de 45 jours?

Cordialement,

giantpanda

> Répondre

Rosechloe

05/04/2014

à 21:21

Attention!
Beaucoup de cadres ne sont pas en forfait jours, ils font autant d'heures que ceux qui sont en forfait jours mais ne voit jamais la récupération des heures supplémentaires effectuées.

Il ne s'agit pas d'assurance-vie mais d'assurance -décès - invalidité. Ce n'est absolument pas du tout la même chose. L'assurance-vie est un placement d'épargne et n'a rien d'une couverture sociale. L'assurance -décès - invalidité (souvent appelée en entreprise Prévoyance) est une cotisation patronale basée sur el salaire du salarié ainsi assuré. Zéro épargne,100% à fonds perdu, comme toute assurance couvrant un risque (auto, habitation, santé...)

Soyez donc vigilant, vous vous revendiquez tout de même experts de la question de l'emploi cadre mais vous n'êtes pas circonspect sur la réalité de la situation des cadres (tous ne sont pas au forfait jours) et confondez des concepts: ça craint!

> Répondre

Pascale

05/04/2014

à 08:52

De plus l'Apec ne prend plus en charge le suivi des cadres au chômage depuis maintenant 2 ans. Elle ne suit plus que les cadres déjà en poste qui cherchent à se reconvertir.

> Répondre

Maxwell

02/04/2014

à 12:03

Bonjour. J'aimerai bien savoir ou vous avez lu que les cadres dépendaient de l'Apec . Les cadres comme tous les autres salariés dépendent de pôle emploi et sont indemnisés par celle ci. Il existe cependant chez pôle emploi une branche spécifique aux cadres. L'Apec est un apport supplémentaire dans la recherche d'un poste et vous aide par leur compétence indispensable

> Répondre

+