21 conseils pour réussir son entretien d'embauche commercial

Fleur Chrétien

« Vous n’avez pas deux fois l’occasion de faire bonne impression » : cet adage est d’autant plus vrai dans un contexte d’entretien d’embauche, qui plus est pour un poste de commercial. Intelligence relationnelle, capacité à adapter son discours en fonction de son interlocuteur et aptitude à incarner l’entreprise sont autant d’éléments qu’un recruteur évaluera au moment de l’entretien d’embauche pour un poste de commercial. L’enjeu pour vous en tant que candidat : parvenir à convaincre en une heure d’entretien. Cadremploi vous livre 21 conseils pour réussir votre entretien d'embauche commercial et passer avec succès la première étape cruciale du recrutement.
21 conseils pour réussir son entretien d'embauche commercial

Comment bien se préparer à l’entretien d’embauche commercial ? 

Passer un entretien d’embauche pour un poste de commercial ne s’improvise pas. Voici 6 conseils pour bien préparer l’entrevue et arriver dans de bonnes conditions devant le recruteur.

Bien connaître la fiche de poste pour réussir son entretien d'embauche commercial

Périmètre, fonction dans l’entreprise, missions assignées, environnement de travail, équipe, responsabilités managériales : plus vous aurez d’informations relatives au poste à pourvoir, plus vous réussirez à convaincre votre interlocuteur. Cela prouvera tout d’abord votre intérêt, et vous permettra par ailleurs d’avancer les arguments les plus pertinents pour obtenir le poste. Il est donc essentiel de ne pas négliger cette étape.Vous retrouverez les principales composantes de la fiche de poste en décryptant l’offre d’emploi.

Se renseigner sur l’entreprise pour réussir son entretien d'embauche commercial

Quelles sont les diverses activités de l’entreprise ? Sur quels projets travaille-t-elle actuellement ? Quelles sont ses valeurs, son histoire, sa philosophie ? Pour recruter le bon candidat, un.e DRH évalue autant vos compétences que votre personnalité. Si les valeurs de l’entreprise sont en adéquation avec les vôtres, vous pourrez construire ensemble une relation de long terme. Un recruteur donnera également la priorité aux candidats curieux, ouverts et capables de partager une vision d’entreprise, d’autant plus que vous en serez le porte-parole en tant que commercial.

Vous informer sur votre interlocuteur pour réussir votre entretien d'embauche commercial

S’agit-il d’une personne des ressources humaines ou du directeur du service commercial ? Est-il présent dans l’entreprise depuis longtemps ? Plus vous disposerez d’informations sur votre interlocuteur, plus vous pourrez orienter vos réponses. En insistant par exemple sur votre projet professionnel si vous vous adressez à un DRH, et sur une dimension plus opérationnelle s’il s’agit de votre futur manager.

Préparer des questions pour réussir votre entretien d’embauche commercial

Pour un commercial, la curiosité et la capacité à s’intéresser aux autres sont des qualités indispensables. Préparez des questions sur l’entreprise, les produits et services, l’équipe. En plus de prouver votre implication, vous obtiendrez ainsi des informations-clés pour votre future intégration (pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter notre article Les compétences commerciales sur le CV qui font la différence).

Approfondir sa connaissance du secteur d’activité pour réussir un entretien d’embauche commercial

Peut-être étiez-vous le meilleur commercial dans votre ancienne entreprise spécialisée dans la vente de logiciels informatiques. Mais si vous passez un entretien pour travailler dans une entreprise de services à la personne, vous vous apprêtez à découvrir un secteur tout autre, avec ses règles de fonctionnement spécifiques. En approfondissant votre connaissance de l’univers, vous prouverez votre intérêt et pourrez proposer un point de vue pertinent.

Vendez-moi ce stylo : se préparer aux questions pièges pour réussir un entretien commercial

Réactivité, sang-froid, créativité, logique, rapidité de réflexion : tels sont les atouts de tout bon commercial (découvrez les soft skills que toutes les entreprises s’arrachent). Lors de votre entretien d’embauche commercial, il est fort probable que vous soyez mis en situation de vendre. L’exercice Vendez-moi ce stylo est d’ailleurs un classique des entretiens d’embauche pour des postes de commerciaux.
Vous préparer à cette question évitera les quelques minutes d’hésitation qui suivent un moment de déstabilisation. Vous pourrez également construire un argumentaire autour des besoins auxquels répond ce stylo plutôt que d’axer votre discours autour des caractéristiques du produit.
N’oubliez pas : lors de mises en situation, il n’y a pas de bonne réponse. Ce sont plutôt votre réaction et votre processus de réflexion qui seront jugés.

Comment bien démarrer son entretien d’embauche commercial ?

 Les quelques minutes qui démarrent l’entretien d’embauche peuvent déjà être décisives. Alors autant faire bonne impression dès le début avec ces 4 conseils.

Soigner le premier contact lors de l’entretien pour un poste commercial

Dès le premier contact visuel, un recruteur se fait une opinion du candidat. Ponctualité, tenue vestimentaire adéquate et attitude souriante permettent de poser les bonnes bases pour commencer un entretien.

Travailler le non-verbal pour réussir son entretien d’embauche commercial

Pieds qui battent la mesure, regard fuyant, bras croisés, doigts qui pianotent sur le bureau : tous ces éléments non-verbaux traduisent votre malaise. Or, en tant que commercial, il est important de renvoyer une image de confiance en soi, de charisme et de sympathie. Votre maîtrise du non-verbal est donc particulièrement stratégique lors de l’entretien d’embauche pour un poste de commercial.

Les soft skills évaluées lors de l’entretien d’embauche commercial

Ouverture à l’échange, attitude inspirant la confiance, authenticité : prouvez vos soft skills avec une posture ancrée, une voix posée, un regard franc et une gestuelle maîtrisée. Ces éléments, combinés à un discours structuré, seront essentiels pour convaincre votre recruteur.

Identifier le profil du recruteur pour réussir son entretien d’embauche commercial

Avec la méthodologie DISC, vous pouvez assez facilement identifier le type d’interlocuteur qui vous fait face. Deux éléments sont à considérer : le rythme de la personne (débit, gestuelle), et sa tenue (droite ou plutôt décontractée). Vous pourrez ainsi adapter vos arguments en fonction de sa personnalité : la rassurer avec une approche très rationnelle, lui faire briller les yeux en vous appuyant sur vos talents de communicant, ou la projeter dans votre vision à long terme.

Comment se présenter pour réussir son entretien d’embauche commercial ?

Parlez-moi de vous est une question incontournable des entretiens d’embauche. Pour ne pas faire d’impair et convaincre le recruteur, nous vous livrons 5 conseils.

Présenter son parcours de façon synthétique pour réussir son entretien

Le recruteur dispose déjà de votre CV. L’idée n’est donc pas d’en réciter les lignes, mais plutôt de le convaincre sur l’acquisition de telle ou telle compétence, ou d’illustrer votre leadership en tant que responsable commercial.
Cette présentation de votre parcours prouve vos capacités à informer, séduire et convaincre. Rien de moins que ce que vous aurez à faire dans votre futur poste de commercial.

Illustrer son propos avec des exemples plutôt qu’être dans le déclaratif 

Plutôt que d’affirmer maîtriser toutes les étapes d’un lancement produit, détaillez tout ce que vous avez mis en œuvre lors d’une expérience précédente. Le discours par la preuve est souvent plus efficace pour convaincre quelqu’un.

Adopter les codes du storytelling pour convaincre lors d’un entretien d’embauche

Si vous passez un entretien pour un poste commercial, la notion de storytelling vous est probablement familière. Le principe du storytelling : raconter une histoire et partager une expérience pour capter un auditoire. Utile en entretien, cette méthode l’est tout autant pour un argumentaire commercial.
Pour encore plus d’impact, vous pouvez vous inspirer du Cercle d’Or de Simon Sinek. C’est-à-dire construire votre présentation orale en répondant d’abord à la question du « Pourquoi », puis du « Comment » pour finir par le « Quoi ».

Montrer les résultats de vos actions commerciales

Pour aller au-delà du côté beau-parleur, gagnez la confiance de votre interlocuteur en évoquant votre méthodologie de travail, notamment sur l’élaboration de la stratégie et sur la mise en place de KPIs. Certains recruteurs sont sensibles aux chiffres : n’hésitez pas à mentionner vos succès via des indicateurs de performance.

Adopter un ton positif pour réussir son entretien d’embauche commercial

Même si vous avez essuyé des échecs ou quittez votre ancienne entreprise sur fond de désaccord, veillez à rester positif. Évitez la critique ou le dénigrement. Au contraire, optez pour l’optimisme et apprenez à valoriser chacune de vos expériences. Cette positive attitude est d’autant plus importante, qu’à un poste commercial, vous serez la future vitrine de l’entreprise.

Se projeter dans l’entreprise pour réussir son entretien d’embauche commercial

Pour vous donner toutes les chances de décrocher l’emploi de commercial de vos rêves, vous devez montrer au recruteur que vous êtes fait pour intégrer l’entreprise. Comment ? Nos 3 conseils vous informent.

Évoquer ses valeurs en adéquation avec celles de l’entreprise

Pour que votre recruteur vous projette dans l’entreprise, il est important de prouver que vous partagez les mêmes valeurs. Pour un DRH, il s’agit d’une condition nécessaire pour un recrutement pérenne.

Être force de proposition pour réussir son entretien d’embauche commercial

Prouvez votre implication et votre créativité en proposant des idées à partir de ce que vous connaissez de l’entreprise et de ses enjeux. Il sera plus aisé pour votre interlocuteur de vous visualiser dans l’entreprise si vous initiez vous-même la démarche.

Poser des questions pour réussir son entretien d’embauche commercial

Pour favoriser l’échange et l’interaction, renseignez-vous sur l’entreprise, le poste, l’équipe, les challenges à venir. En plus de prouver votre intérêt, vous pourrez valider votre choix de poste et d’entreprise avec ces éléments d’informations complémentaires.

Savoir conclure pour réussir son entretien d’embauche commercial

Le traditionnel « Voilà » ne saurait être satisfaisant comme mot de la fin pour qui postule à un poste de commercial. Puisque vous avez enchaîné l’introduction de l’entretien, la présentation de votre parcours et la phase de questions, il est désormais temps de conclure pour transformer l’essai.

Réaffirmer son intérêt pour le poste pour réussir son entretien d’embauche commercial

L’entretien vous ayant permis de mieux appréhender toutes les dimensions du poste à pourvoir, réitérez votre intérêt au recruteur.

Évoquer les prochaines étapes pour poursuivre le processus

Pour vous inscrire dans la suite du recrutement, l’idée est d’amorcer l’étape suivante.
Quelle est la date estimative de réponse concernant cet entretien ? Quelle est la suite du processus de recrutement ? Pour quand ce recrutement doit-il être effectif ? Y-a-t-il d’autres éléments à fournir pour les prochaines étapes ?

Commencer à s’impliquer dans un projet pour réussir son entretien d’embauche

Pour vous impliquer encore davantage dans le poste à pourvoir, vous pouvez proposer d’effectuer un test - un rendez-vous de prospection par exemple. Quelques rendus concrets préalables à l’embauche permettront au recruteur de valider sa première impression. Et de sélectionner votre candidature parmi toutes celles reçues.

Fleur Chrétien
Fleur Chrétien

Formée au journalisme et à l’édition, Fleur commence sa carrière chez Hachette Livre au département jeunesse. Après Bécassine et Franklin, elle s’immerge dans l’univers du luxe en agence de communication. Très vite, le digital devient incontournable. Petites agences et jolis clients - Harry Winston, Benjamin de Rothschild, l’Atelier BNP Paribas, Yann Arthus-Bertrand - permettent d’alterner réflexions stratégiques et création de contenu innovant. En 2010, Fleur fait le choix de l’indépendance. Elle se concentre alors sur son cœur de métier : donner du sens par le contenu. Cadremploi figure parmi ses heureuses collaborations.

Vous aimerez aussi :