Comment se présenter en entretien d'embauche ?

Publié le 15 septembre 2020 Fleur Chrétien

Après avoir répondu à l’offre d’emploi de vos rêves, vous avez passé avec succès la première étape de la sélection sur CV. Reste à vous préparer au fameux entretien d’embauche. Si certains sont très à l’aise pour parler d’eux-mêmes, cela constitue pour d’autres - timides, introvertis, hypersensibles - une véritable épreuve. Comment se présenter en entretien d'embauche ? Quelles sont les informations importantes à transmettre durant un entretien d’embauche ? Comment bien décrire son parcours ? Comment parler de soi tout en montrant sa motivation pour un emploi ? Découvrez tous nos conseils pour aborder sereinement votre prochain recrutement.
Comment se présenter en entretien d'embauche ?

Décliner son état civil pour se présenter en entretien d’embauche

Se présenter, c’est tout d’abord expliquer qui l’on est. La toute première étape de l’entretien d’embauche relève donc d’une formalité : il s’agit tout simplement de décliner votre identité. Prénom, nom, âge, profession actuelle : même si votre interlocuteur est censé savoir qui il reçoit, il est toujours bon de le rappeler en début d’entretien - surtout s’il reçoit plusieurs candidats dans la journée.  

Présenter son parcours lors d’un recrutement

La deuxième étape de présentation lors d’un entretien d’embauche consiste à parler de son parcours : études, premiers postes, choix professionnels, expatriations, évolution de carrière. Ici, la difficulté est de réussir à ne pas réciter les lignes de votre CV, mais plutôt de faire un pitch efficace. Puisque l’entreprise a sélectionné votre candidature, c’est qu’elle a déjà validé votre parcours professionnel. À ce stade, elle cherche donc à en savoir un peu plus.  

Donner un éclairage sur son parcours professionnel

Le plus simple est d’opter pour une approche chronologique. L’objectif : faire connaître au recruteur votre bagage scolaire, votre passé professionnel, et légitimer votre candidature pour le poste. À vous de rendre votre présentation vivante en expliquant vos choix, vos succès et vos échecs.

Quel était votre projet professionnel quand vous avez décidé de poursuivre vos études après votre Master 2 ? Pourquoi avoir intégré une petite entreprise familiale en région plutôt qu’un grand cabinet de conseil parisien ? Quels apprentissages avez-vous retiré de chacune de vos expériences professionnelles ?

N’hésitez pas à souligner vos qualités en citant des exemples concrets. Par exemple : « Étant agile et pragmatique, j’ai tout de suite su ajuster le management de mon équipe et mes objectifs business en début de crise du Covid-19 ».  

Renseigner le recruteur sur son profil

  • D’où vient le candidat ?
  • Qu’a-t-il fait ?
  • Que veut-il faire ?

C’est à ces 3 questions que le recruteur cherche à répondre lors d’un entretien d’embauche. Pour lui, l’exercice consiste également à cocher des cases pour vérifier que vous êtes bien dimensionné pour le poste.

Ainsi, quand vous présentez votre parcours, essayez de valoriser les expériences, qualités ou compétences importantes pour l’emploi auquel vous postulez. Rassurez le recruteur sur ses doutes potentiels. Par exemple, si vous avez un trou dans votre CV, n’hésitez pas à expliquer le projet que vous avez mené pendant vos 2 ans d’inactivité : engagement associatif, accompagnement d’un proche malade, tour du monde. Quelle que soit la cause de votre interruption de carrière, elle peut être valorisée et doit être lisible pour le recruteur.  

Comment parler de son futur professionnel en entretien d’embauche ?

Si vous êtes convié à un entretien d’embauche, c’est que vous souhaitez donner un nouvel élan à votre carrière professionnelle. Ainsi, l’enjeu de l’entretien d’embauche sera de savoir aborder subtilement votre avenir professionnel, en mixant vos souhaits avec les opportunités offertes par le poste à pourvoir.  

Comment présenter son projet professionnel ?

L’objectif est de prouver au recruteur la cohérence entre ce que vous êtes aujourd’hui et ce que vous aspirez à être demain. Dans votre présentation, il faudra donc être capable d’effectuer ce jeu de ping-pong intellectuel entre vos compétences actuelles et celles requises pour le futur poste. Pour cela, renseignez-vous un maximum sur la fiche de poste.  

Par exemple : après avoir occupé la fonction de chargé de recrutement, j’ai été promu responsable RH. En plus du recrutement, ce poste recouvrait la paye, la formation et le management d’une équipe de 5 personnes. Après 4 années passées à cette fonction, j’ai développé mes connaissances juridiques et me suis formé sur les problématiques RSE. C’est pourquoi j’aspire aujourd’hui à monter en compétences sur une fonction de DRH.  

Ce qu’un recruteur évalue dans la présentation de votre avenir professionnel

« Ce candidat est-il le meilleur pour ce poste et dans cette entreprise ? » : vous disposez en général d’une heure d’entretien pour prouver à votre interlocuteur que la réponse est « Oui ».

Si la cohérence de votre CV - parcours, expériences, hard skills - est a priori validée, reste à convaincre le DRH de votre motivation.

En sélectionnant les expériences et compétences que vous présentez, vous prouvez que vous avez saisi l’enjeu du poste à pourvoir. En effet, nul besoin de détailler votre passé d’animateur de centre aéré - sauf si vous en avez retiré une compétence-clé pour le poste. En revanche, l’évocation de vos centres d’intérêt est importante car elle permet au recruteur de mieux vous connaître. Et notamment d’évaluer si vos valeurs sont en phase avec la culture d’entreprise, et si vous êtes compatible avec le reste de l’équipe.  

4 astuces pour bien se présenter lors de l’entretien d’embauche

Préparez votre entretien en amont

Pour être le plus à l’aise possible et éviter le côté scolaire. Prenez des notes sur les points essentiels à aborder durant l’entretien d’embauche. Objectif : maîtriser son discours, ne pas se perdre dans les détails et éviter les oublis. Pensez également à citer quelques mots-clés en vous inspirant des notions importantes mentionnées dans le descriptif de poste.  

Entraînez-vous à l’oral avant le jour J

Pour gagner en naturel et évaluer votre timing, répétez chez vous votre entretien de recrutement.

Apprenez notamment à adopter le ton adéquat : détendu sans être familier, sérieux sans être ennuyeux, assertif sans être pédant.  

Interagissez avec votre interlocuteur

Vous n’êtes pas là pour réciter une poésie, mais pour échanger avec une personne. Et plus vous maîtriserez votre discours, plus vous pourrez être attentif aux signes envoyés par le recruteur. Sourcils froncés, hochement de tête, regard détourné, sourire : cette communication non verbale vous fournit de nombreux renseignements pour savoir comment ajuster votre discours. Par exemple, ralentir ou accélérer le rythme, moins rentrer dans le détail ou au contraire expliciter un sujet.
En utilisant la méthode DISC, vous pouvez également deviner le mode de communication qui sera le plus adapté au profil de votre interlocuteur.  

Exercez-vous à l’art du storytelling

Pour permettre au recruteur de suivre votre cheminement de pensée, organisez vos idées en entonnoir : du plus général au plus spécifique. Exercez-vous à l’art du storytelling en intégrant des détails, des exemples et des anecdotes qui personnaliseront votre présentation et vous démarqueront des autres candidats. Cela permettra également de légitimer vos propos et de dissiper d’éventuelles suspicions face à un discours trop déclaratif.

Fleur Chrétien
Fleur Chrétien

Formée au journalisme et à l’édition, Fleur commence sa carrière chez Hachette Livre au département jeunesse. Après Bécassine et Franklin, elle s’immerge dans l’univers du luxe en agence de communication. Très vite, le digital devient incontournable. Petites agences et jolis clients - Harry Winston, Benjamin de Rothschild, l’Atelier BNP Paribas, Yann Arthus-Bertrand - permettent d’alterner réflexions stratégiques et création de contenu innovant. En 2010, Fleur fait le choix de l’indépendance. Elle se concentre alors sur son cœur de métier : donner du sens par le contenu. Cadremploi figure parmi ses heureuses collaborations.

Vous aimerez aussi :