Exemples de mises en situation professionnelle lors d'un entretien

Cadremploi

Rien de plus naturel pour un recruteur que de chercher à évaluer vos aptitudes en matière de prise de décision ou de travail en équipe. C’est la raison pour laquelle bon nombre de responsables de ressources humaines font passer aux candidats plusieurs types d’épreuves à l’image du test de mise en situation professionnelle. Exemples de questions-réponses entre un recruteur et le candidat idéal.
Exemples de mises en situation professionnelle lors d'un entretien

Qu’est-ce qu’un test de mise en situation ?

Parmi les outils utilisés par les recruteurs avant d’embaucher des candidats, il y a les tests de personnalité permettant de dégager les traits de caractère des personnes qui se présentent, mais il y a aussi les tests de mise en situation. Cette méthode appelée assessment center peut poursuivre plusieurs objectifs. Elle peut correspondre à un test de compétences lorsque l’employeur demande à un candidat d’appliquer une technique, mais dans le monde des cadres, elle est souvent utilisée en complément du fameux test de personnalité. Ainsi, le recruteur peut confirmer ou infirmer une caractéristique intéressante que le test aurait identifiée.

Le responsable recrutement peut également évaluer d’autres caractéristiques que le test ne permet pas de révéler. Plus globalement, un test de mise en situation vise à dégager les capacités d’un candidat à intégrer une équipe. L’exercice permet de mettre en avant son comportement face au client problématique par exemple. C’est l’un des grands classiques du test de mise en situation professionnelle.

Exemple : le recruteur vous propose un jeu de rôle avec un collègue ou acteur qui jouera le client énervé pour tenter de provoquer une situation stressante et ainsi tester votre sang-froid. Parfois, le cas pratique prend la forme d’une mise en concurrence. Plusieurs candidats peuvent en effet être simultanément mis à l’épreuve.

Les recruteurs pourront étudier le comportement de chacun afin de constituer une équipe cohérente. L’exercice peut aussi se matérialiser par une ou plusieurs simples questions auxquelles vous devrez répondre au cours de l’entretien d’embauche.

Comment réussir un test de mise en situation professionnelle ?

Si nous conseillons aux candidats de rester le plus possible spontanés lors d’un test de personnalité, il convient, plutôt, dans le cadre d’une mise en situation, de montrer la meilleure version de soi-même en insistant sur ses points forts.

Si le jeu de rôle vous place au cœur d’un problème à régler de toute urgence, montrez votre capacité à rester calme en toutes circonstances, un soft skill très apprécié par les recruteurs.

Vous pourrez par exemple utiliser la méthode STAR pour Situation / Tâche / Action / Résultat. Commencez par bien observer la situation pour la comprendre et la retranscrire le plus fidèlement possible.

Proposez ensuite des actions pertinentes à mettre en place en détaillant comment elles pourraient résoudre le problème.

Test de mise en situation professionnelle : exemples de questions et réponses

Nous vous proposons ici trois cas concrets. Dans un premier temps est posée la question du recruteur, et dans un second temps, une proposition de réponse vous sera conseillée.

1er exemple de test de mise en situation professionnelle

Question : "Vous êtes manager d’un grand magasin de meubles. Vous recevez un appel de la caisse. Un client mécontent exige à parler au responsable, car la table qu’il vient d’acheter présente, selon lui, un défaut. Comment réagissez-vous ?"

Réponse : "Je me rends sans attendre à la caisse et invite le client à me suivre afin de ne pas gêner les clients ainsi que le personnel et d’éviter une publicité négative. Je lui demande de m’exposer son problème que j’écoute attentivement. J’essaye de déterminer s’il est de bonne foi. Je lui demande des preuves de la dégradation de la table et m’assure qu’il ne soit pas lui-même à l’origine du défaut.

Sans élément probant, je ne peux pas lui promettre un remboursement ou un échange. Je lui suggère, en revanche, d’envoyer un courrier ou un e-mail au service client afin de faire part de sa demande qu’il accompagnera de photos circonstanciées. Je lui assure qu’un échange reste possible si le service valide sa demande.

Je lui présente mes excuses au nom du magasin et lui affirme que je veillerai personnellement à ce qu’il obtienne une réponse rapide. Je préviens ensuite le service client et demande à être informé du suivi du dossier."

2e exemple de test de mise en situation professionnelle

Question : "Voilà une semaine que vous demandez à l’un de vos collègues comptables la fourniture d’un bilan chiffré sur un événement que vous avez organisé quelques mois auparavant. Avant de préparer une nouvelle édition, vous avez besoin de ce bilan avant la fin du mois. Comment réagissez-vous ?"

Réponse : "Je m’assure tout d’abord qu’il a bien reçu ma demande en le contactant par téléphone ou en allant le voir directement à son bureau.

S’il me confie qu’il a bien reçu la demande, mais qu’il n’a pas eu le temps de finaliser le dossier pour me l’envoyer, je lui explique que j’en ai absolument besoin avant la fin du mois, sans quoi je n’aurai pas suffisamment de temps pour organiser l’édition suivante en toute connaissance de cause, budgétairement parlant.

Il peut alors soit m’envoyer un bilan non définitif me permettant d’accéder à certains éléments, soit mettre de côté le traitement d’un dossier en cours pour finaliser le bilan demandé d’ici le délai annoncé.

Je lui dis que je comprends tout à fait qu’il a beaucoup de travail et ne peut répondre à toutes les requêtes, puis le remercie vivement pour son envoi à venir."

3e exemple de test de mise en situation professionnelle

Question : "Votre supérieur vous confie un dossier important. Or, votre charge de travail est déjà à son maximum. Comment réagissez-vous ?"

Réponse : "Je remercie mon supérieur pour la confiance qu’il m’accorde. J’étudie le dossier, recueille toutes les informations nécessaires et demande un débriefing avec les personnes attachées au dossier.

Concernant ma charge de travail, j’évalue le temps nécessaire pour prendre en charge le nouveau dossier puis, en fonction, je répartis et délègue certaines de mes missions à mes collègues en prenant soin de ne pas surcharger l’un d’entre eux."

Ce qu’il faut retenir sur les tests de mise en situation professionnelle

En bref, le test de mise en situation professionnelle a vocation à étudier votre faculté à gérer de simples difficultés, voire des crises plus importantes afin de vérifier que vous êtes la bonne personne pour occuper le poste ciblé.

Durant le processus de recrutement, la question qui vous sera posée sera généralement concise et incomplète. Inutile de demander plus de détails. Ce qui est important, ce sont vos capacités d’adaptation. Tentez d’endosser le costume qui vous est proposé et de répondre de façon positive. Marquez votre sang-froid, votre capacité à écouter les autres, votre bienveillance, votre esprit d’équipe.

Si ce test est un biais pour aider le recruteur à mieux cerner votre profil, il peut aussi être considéré comme quelque chose de positif pour vous puisque, si vous évitez certains pièges, vous pourrez aisément montrer les meilleures facettes de votre personnalité.

Et pour vous préparer au mieux, sondez votre entourage et votre réseau professionnel afin de savoir à quels types de mise en situation ils ont dû faire face.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :