Pourquoi devenir manager ?

Publié le 30 juin 2020 Mathilde Hardy

Vous aspirez à devenir manager et vous regardez les offres d’emploi correspondantes ? Ou alors, votre entreprise vous propose de manager une équipe ? Que ce soit dans le cadre d’une promotion interne ou d’un entretien d’embauche, vous allez être amené à interroger votre for intérieur pour pouvoir répondre à la question : pourquoi devenir manager ? Qu’est-ce qui vous anime dans cette fonction ? Prestige de la mission, rémunération avantageuse, ou encore défi personnel, les raisons qui vous poussent à accepter des fonctions managériales sont multiples. Reste à savoir ce qu’il faut privilégier comme réponses car toutes ne sont pas bonnes à dire. Cadremploi fait le point dans cet article.
Pourquoi devenir manager ?

Pour éviter la panne sèche en entretien d’embauche, voici plusieurs motivations avouables auprès d’un recruteur, si vous devez répondre à la question Pourquoi devenir manager ? Votre argumentaire doit simplement montrer qu’il est logique pour vous d’évoluer vers cet emploi ou démontrer que tel ou tel aspect du poste vous intéresse plus particulièrement.

Pourquoi devenir manager ? Parce qu’il est tourné vers les autres

Résolument, les fonctions de manager nécessitent d’apprécier le travail d’équipe. Si le manager a lui-même des objectifs, il ne pourra les atteindre que si les membres de son équipe sont opérationnels. Inutile de mettre en place un management tyrannique pour obtenir de bons résultats. Bien au contraire, la bienveillance et l’entraide d’équipe sont des qualités nécessaires pour devenir un bon manager. Le manager doit veiller à faire grandir son équipe pour qu’elle acquière de plus en plus de compétences.

Vous pouvez donc répondre à la question Pourquoi devenir manager en mettant en avant les qualités humaines que ce type de fonction nécessite. Et bien entendu, en précisant que vous les possédez et en argumentant.

Prendre des décisions : une raison valable pour devenir manager

Le manager est chargé de mettre en place une stratégie pour atteindre les objectifs qui lui ont été fixés. Pour mener à bien sa mission, il est amené à prendre des décisions, et même parfois à les défendre devant ses propres supérieurs hiérarchiques si elles sont discutables. Pourquoi devenir manager ? La prise de décision et l’autonomie dans leur mise en place peuvent être deux raisons qui légitime votre aspiration à devenir manager.

Si vous souhaitez apporter cette réponse à un recruteur, étayez-la avec des exemples concrets montrant que vous avez déjà été confronté à ce type de responsabilité et que cela ne vous fait pas peur. Vous avez une grande résistance au stress et vous ne perdez pas vos moyens face à une situation délicate.

Pourquoi devenir manager ? Pour la pluralité des tâches qu’il effectue

Si vous aimez être monotâche, c’est-à-dire enchaîner vos tâches quotidiennes les unes après les autres, le métier de manager n’est pas fait pour vous. Le recruteur qui vous interroge sur les raisons qui vous poussent à accepter des fonctions managériales cherchera à vérifier que votre cerveau est en capacité de jongler sur plusieurs missions. Le manager possède plusieurs casquettes. Il doit être opérationnel sur :

  • Le management de l’équipe : gérer des tâches RH (congés, RTT, absences…), écouter, résoudre les éventuels problèmes, créer une dynamique d’équipe (café, déjeuner, after work…).
  • Le coaching de l’équipe : on parle même de manager coach. Soutenir et encourager les membres de son équipe dans l'atteinte de leurs objectifs, aider un collaborateur sur une question pratique…  
  • La réalisation de tâches concrètes : le manager peut aussi être dans l’opérationnel et avoir à effectuer des tâches.
  • La préparation de réunions et de reportings : faire état de l’avancée des objectifs est l’une des missions du manager. Il reporte à ses propres supérieurs hiérarchiques.

La quête d’une plus grande autonomie pour justifier un poste de manager

Il vous est insupportable de devoir reporter en permanence à quelqu’un et vous n’excellez que lorsque vous avez le champ libre ? La quête d’une plus grande autonomie est une réponse que vous pourrez fournir au recruteur, qui vous interroge sur les raisons de votre candidature à un poste de manager. Avoir une plus grande latitude dans la prise de décision peut être un facteur de motivation. Si c’est le cas pour vous, n’hésitez pas à l’intégrer dans votre argumentaire si le recruteur vous interroge sur les raisons qui justifient votre envie de devenir manager.

Pourquoi devenir manager : les raisons inavouables

À côté des raisons « avouables », certaines ne doivent pas être mises en avant si vous devez répondre à l’interrogation suivante : Pourquoi devenir manager ? Même si vous le pensez, le dire risquerait de vous griller dans le processus de recrutement. Donc mieux vaut passer sous silence vos véritables motivations et piocher dans celles avouables !

  • L’argent : Pourquoi devenir manager ? Parce que je veux gagner plus d’argent. Si la rémunération peut être un moyen de vous motiver, mieux vaut se taire et ne pas avancer cet argument. Vous risqueriez de passer pour une personne intéressée.
  • Le pouvoir : Pourquoi devenir manager ? Parce que je veux avoir le pouvoir sur mon équipe. Le manager autoritaire et tyrannique, c’est de l’histoire ancienne. Il fait même parti des mauvais managers. Si vous exposez cette raison, le recruteur comprendra tout de suite que vous mettrez en place un micro-management, une technique de management particulièrement mise de côté dans les entreprises.
  • L’éloignement du terrain : je veux devenir manager car je veux lever le pied. Votre credo : faire bosser les autres et passer votre temps en réunion. Erreur fatale : manager n’est pas synonyme d’éloignement des réalités du quotidien. Oui, le manager passe du temps en réunion, mais il peut aussi avoir des tâches concrètes à réaliser. Le manager partage son temps entre le terrain et des problématiques plus RH. Si vous mentionnez cet argument au recruteur, il comprendra que vous n’avez pas un bon aperçu des fonctions managériales et privilégiera un autre profil.
Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :