Animateur commercial

Cadremploi

L’animateur commercial promeut un produit ou un service pour toucher une clientèle potentielle. Il a la possibilité de travailler dans une infrastructure ouverte au public, comme une grande surface, ou de se spécialiser dans les évènements professionnels. La fiche métier d’animateur commercial vous donne toutes les informations utiles pour votre carrière, comme les missions, le salaire, les diplômes ou les compétences requises.
Animateur commercial

En quoi consiste le métier d’animateur commercial ?

Qu’est-ce qu’un animateur commercial ?

Également appelé animateur des ventes ou démonstrateur, l’animateur commercial peut être considéré comme l’ambassadeur d’une enseigne ou d’une marque. De manière régulière ou occasionnelle, on le sollicite pour réaliser la promotion d’un produit, parfois d’un service. Le caractère événementiel est prépondérant dans l’exercice de ses fonctions.

Par exemple, une conférence, un salon professionnel, un stand d’exposition en grandes surfaces ou dans une rue commerçante. L’objectif est double : améliorer l’image de marque et développer la clientèle. Cette dernière peut se composer d’un public de professionnels ou de particuliers, notamment s’il s’agit d’un animateur commercial en assurances.

Que fait un animateur commercial au quotidien ?

Le rôle d’un animateur commercial dépend de son environnement de travail, de ses responsabilités et de ses missions. Il doit mettre en œuvre les moyens nécessaires pour atteindre ses objectifs commerciaux. Son travail consiste essentiellement dans les tâches suivantes :

  • Installer les espaces de présentation et le matériel dédié aux démonstrations.
  • Participer et animer un événement professionnel : conférence, salon…
  • Promouvoir les qualités et les avantages de son produit ou service.
  • Identifier les cibles potentielles et leurs besoins.
  • Offrir des échantillons ou des bons de réduction dans le cadre d’une campagne publicitaire…

Dans un magasin, une assurance ou une banque, l’animateur commercial peut exercer dans de nombreux cadres. En règle générale, il collabore avec les commerciaux de terrain et sédentaires, ainsi que les chefs de rayon. Il rend compte de ses résultats auprès du directeur commercial ou du responsable de l’agence.

Quel est le salaire d’un animateur commercial en 2021 ?

Quel est le salaire d’un animateur commercial en banque, en assurance ou dans un autre secteur d’activité ? Un animateur commercial gagne entre 1 800 € et 3 300 € brut par mois. Les écarts de rémunération s’expliquent par l’environnement de travail, les compétences et l’expérience de l’employé. Ainsi, un animateur commercial junior touche 22 000 € brut par an. Pour un statut senior, il peut gagner jusqu’à 40 000 € brut par an. À cela s’ajoutent des primes qui varient selon les résultats et l’atteinte des objectifs commerciaux.

Comment devenir animateur commercial ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être animateur commercial ?

Vous souhaitez en apprendre davantage sur les qualités requises pour devenir animateur commercial ? Afin de réaliser une carrière épanouissante et valorisante, le sens du contact reste primordial. Des capacités à la négociation et à l’argumentation sont également indispensables pour convaincre le public du bien-fondé de votre démarche. Pour ce faire, une parfaite connaissance du produit ou du service est essentielle. Vous devez aussi vous montrer pédagogue et user de techniques commerciales éprouvées, telles que l’écoute active. L’animateur commercial est un excellent organisateur qui sait tirer parti de l’espace qu’on lui octroie. Il fait preuve de créativité pour animer ses démonstrations.

Peut-on devenir animateur commercial sans diplôme ?

Bien qu’une formation soit toujours appréciée des recruteurs, il est possible de commencer une carrière d’animateur commercial sans diplôme.

Quelles études ou formations pour être animateur commercial ?

Afin de décrocher un poste rapidement tout en interpellant les recruteurs, il est recommandé de suivre une formation pour parfaire ses compétences en tant qu’animateur commercial. Un BEP ou un CAP demeure une excellente base pour se lancer dans une telle carrière. Il est possible de se spécialiser dans un secteur spécifique (cosmétique, automobile, grande distribution…) ou d’opter pour un BEP vente action marchande. Pour poursuivre ses études dans une filière professionnelle, le BTS management commercial opérationnel (MCO) s’avance comme une très bonne alternative. Les formations en alternance sont préconisées pour se constituer une première expérience sur le terrain.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un animateur commercial ?

Un animateur commercial peut rapidement évoluer vers d’autres métiers ou fonctions. La spécialisation lui permet de s’orienter vers un secteur précis, comme la finance ou la grande distribution. Ses perspectives de carrière peuvent aussi se tourner vers les professions suivantes :

  • Responsable des ventes ;
  • Directeur commercial ;
  • Chargé de la stratégie marketing ;
  • Chef de produit ;
  • Chef de rayon…
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :