Chargé d'affaires

L'équipe de Cadremploi

Plus qu’un simple commercial, le chargé d’affaires joue un rôle important dans le développement financier d’une entreprise. Études, missions, avantages et inconvénients du métier, salaire, qualités requises, voici tout ce qu’il faut savoir avant de devenir chargé d’affaires.
Chargé d'affaires

En quoi consiste le métier de chargé d’affaires ?

Le métier de chargé d’affaires

Aussi appelé "responsable d’affaires", le chargé d’affaires est un professionnel chargé de vendre des produits ou des prestations à tout un ensemble de clients. Opérant le plus souvent pour le compte d’une entreprise, le chargé d’affaires assure le suivi d’un portefeuille client. Ces clients peuvent être des petites ou moyennes entreprises, de grands groupes internationaux, des associations, des collectivités locales, et d’autres acteurs du secteur économique. À noter que sous l’appellation de "chargé d’affaires", le métier englobe tout un panel de professions et de spécialisations.

Quelles sont les missions d’un chargé d’affaires au quotidien ?

Le chargé d’affaires poursuit au quotidien quatre grandes missions :

- La prospection : le chargé d’affaires élabore un plan de prospection pour élargir son portefeuille de clients. 

- Le démarchage : le chargé d’affaires part à la rencontre des prospects préalablement identifiés.

- L’analyse : le chargé d’affaires analyse les besoins de son client afin de lui proposer les solutions les mieux adaptées.

- La gestion et le suivi des projets : le chargé d’affaires assure la gestion et le suivi des projets après avoir négocié et souscrit un contrat. Il veille à ce que le projet se déroule dans les meilleures conditions et dans le respect des objectifs fixés (rentabilité, délais, etc.).

Quel est l’environnement de travail d’un chargé d’affaires ?

De par sa profession, le chargé d’affaires est souvent amené à effectuer des déplacements professionnels. Il peut être amené à voyager sur le plan national, voire international. Principal coordinateur d’un projet, il collabore avec tout un tas de professionnels (ses clients et les équipes de production). Lorsqu’il n’est ni en déplacement ni en réunion d’échanges, le chargé d’affaires se retrouve le plus souvent derrière un bureau.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’être chargé d’affaires ?

Exercer le métier de chargé d’affaires présente plusieurs avantages, parmi lesquels :

- être en relation permanente avec de nombreuses personnes issues d’univers différents ;

- avoir un quotidien stimulant avec, sans cesse, de nouveaux défis à relever

- une rémunération attractive dès le début de carrière, majorée par des commissions significatives lors de la signature de contrats.

Pour profiter des avantages du métier de chargé d’affaires, mieux vaut toutefois être prêt à y consacrer du temps, et de l’énergie. Le métier de chargé d’affaires requiert un investissement personnel important, avec des horaires conséquents et une bonne dose de pression. À noter qu’il existe une forte concurrence entre les candidats au métier de chargé d’affaires, en particulier dans la catégorie des jeunes diplômés.

Comment devenir chargé d’affaires ?

Quelles études et formations pour devenir chargé d’affaires ?

Une formation classique en commerce, type BTS sur deux ans après le bac, constitue l’une des voies d’accès au métier de chargé d’affaires. Pour les candidats qui veulent se démarquer avec un bagage plus important, la licence professionnelle en commerce et, ensuite, les masters de spécialisation dans des domaines particuliers peuvent augmenter les chances d’être recrutés. À noter que pour ce métier, les qualités et les compétences du candidat comptent presque autant que le niveau de formation scolaire. Néanmoins, de nombreuses entreprises recrutent dès la sortie des écoles de commerce réputées.

Quelles sont les qualités et compétences nécessaires ?

Le sens du relationnel est LA qualité requise pour prétendre parapher un contrat de chargé d’affaires. Si le candidat y ajoute une aptitude à la négociation, une aptitude à la prise d’initiatives, un certain niveau d’autonomie, des compétences linguistiques (la maîtrise de l’anglais technique est une compétence incontournable) et informatiques, alors il optimise ses chances d’être retenu lors des phases de recrutement. D’une manière générale, le chargé d’affaires doit également faire preuve de dynamisme et de créativité. Les personnes qui ont peur des responsabilités ont tout intérêt à ne pas se présenter à une offre d’emploi de chargé d’affaires.

Le salaire et les évolutions de carrière d’un chargé d’affaires

Quel est le salaire d’un chargé d’affaires ?

Le salaire d’un chargé d’affaires débutant oscille, en moyenne, entre 25 000 et 30 000 euros brut annuels, soit aux alentours de 1 600 euros net mensuels. En fin de carrière, la rémunération peut atteindre 70 000 euros brut annuels, soit 4 500 euros net mensuels. Il existe toutefois de fortes disparités dans les salaires des chargés d’affaires en fonction du type d’entreprise, du secteur d’activité et du niveau de diplôme. 

Un chargé d’affaires ou responsable des affaires, occupant un poste dans une entreprise internationale dans un secteur comme celui de la banque, émergera sensiblement plus haut qu’un chargé d’affaires pour une petite entreprise de BTP. Ainsi, il n’est pas rare de voir des chargés d’affaires gagner plus de 50 000 euros brut annuels (soit un peu plus de 3 000 euros net mensuels après quelques années d’expérience). À noter que dans ce secteur, une part importante du salaire net du chargé d’affaires peut être constituée d’une part variable. Celle-ci peut avoisiner jusqu’à 15 % de la rémunération. De la même manière, un chargé d’affaires peut voir son salaire boosté par tout un tas de primes.

Quelle carrière et quelles perspectives d’évolution ?

Après plusieurs années d’exercice, le chargé d’affaires peut prétendre occuper des postes prestigieux au sein d’une entreprise, comme celui de directeur commercial. Il peut aussi être amené à prendre en charge une équipe avec une mission managériale. Nombreux sont les chargés d’affaires débutants qui, au fil des années, étendent leur portefeuille à l’international pour profiter de nouvelles opportunités professionnelles et découvrir le monde.

Quel est l’état du marché de l’emploi pour un chargé d’affaires ?

Il existe une forte concurrence sur le marché de l’emploi des chargés d’affaires. Dans ce domaine, les employeurs privilégient souvent les candidats bénéficiant déjà d’une solide expérience, ou les profils qui peuvent justifier d’une formation au sein d’une école de commerce réputée. Il faut donc faire preuve de patience, de détermination, et d’audace parfois pour devenir chargé d’affaires une fois son cursus de formation terminé. Sans surprise, c’est dans les secteurs de la banque et des assurances que le marché de l’emploi des chargés d’affaires se veut le plus dynamique. D’autres secteurs d’activité, comme le BTP, l’industrie ou encore les entreprises de services numériques, offrent également d’intéressantes opportunités de recrutements.

L'équipe de Cadremploi
L'équipe de Cadremploi

Votre jobboard est aussi un média. Toute une équipe de journalistes, rédacteurs, community manager, vidéastes et infographistes s'activent en coulisses pour vous proposer des contenus inédits. Vous informer sur le marché de l'emploi, interviewer les meilleurs experts et vous conseiller pour vous lancer, on adore... Bienvenue dans la job zone !

Vous aimerez aussi :