Chargé de recouvrement

Cadremploi

Le chargé de recouvrement s’occupe des relances propres aux créances non perçues dans les délais de paiement initialement impartis. Quelles sont les compétences d’un chargé de recouvrement ? À quel salaire peut-il prétendre ? Comment choisir ses études pour exercer cette profession ? Autant d’éléments disponibles dans cette fiche métier pour gérer au mieux sa carrière.
Chargé de recouvrement

En quoi consiste le métier de chargé de recouvrement ?

Qu’est-ce qu’un chargé de recouvrement ?

Le chargé de recouvrement offre une solution intermédiaire pour tenter de percevoir les sommes impayées sans engager de procédures judiciaires ou de mise en demeure. Il a un rôle de conciliateur pour trouver une solution à l’amiable, tout en se montrant ferme sur la nécessité de s’acquitter des obligations et dettes. Il est en mesure de proposer des solutions personnalisées, notamment à partir d’un calendrier ou d’un échéancier de paiement. À défaut, le chargé de recouvrement crée un dossier de contentieux ou de perception qui, par la suite, peut déboucher sur une mise en demeure, voire le recours à la justice.

Que fait un chargé de recouvrement au quotidien ?

Quelles sont les taches d’un chargé de recouvrement ? Quel que soit l’environnement professionnel, le métier se distingue par différentes missions :

  • identifier et prendre en charge les litiges commerciaux ;
  • consulter et effectuer un suivi des fichiers client ;
  • contacter les débiteurs et leur proposer des solutions adaptées ;
  • créer les dossiers de contentieux et engager les procédures judiciaires ;
  • gérer les encaissements dus aux impayés.

En fonction de ses responsabilités, le chargé de recouvrement peut être amené à réaliser l’accueil physique et téléphonique au sein de l’entreprise. Au quotidien, il collabore avec le comptable, le trésorier, le directeur commercial, ainsi que le responsable des finances. Pour les cas les plus préoccupants, il rend compte de l’avancement des dossiers auprès du dirigeant d’entreprise.

Quel est le salaire d’un chargé de recouvrement en 2021 ?

Un chargé de recouvrement gagne entre 1 500 € et 2 900 € brut par mois. Sa rémunération dépend de plusieurs critères d’estimation, comme ses responsabilités et missions, son employeur (secteur public ou privé), ainsi que son expérience professionnelle. Ainsi, le salaire d’un chargé de recouvrement junior est, en moyenne, de 20 000 € brut par an. Pour un chargé de recouvrement senior, son salaire peut excéder les 35 000 € brut par an.

Comment devenir chargé de recouvrement ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être chargé de recouvrement ?

Vous souhaitez vous distinguer auprès des employeurs pour travailler en tant que chargé de recouvrement ? Le poste nécessite de la rigueur, du sang-froid, d’excellentes aptitudes à la conciliation, ainsi qu’à la négociation. Diplomate et persuasif, il aime le contact et fait preuve d’écoute. Le chargé de recouvrement a des connaissances avancées en procédures juridiques, économie, finance et règlement interne. Il parle au moins une langue étrangère et possède un bon esprit d’analyse. Ce dernier point lui permet d’identifier les moyens et les solutions adaptés à chaque dossier étudié. Afin de parfaire votre profil, la maîtrise des outils numériques et l’aisance avec les chiffres sont des atouts qui retiennent l’attention des recruteurs, tous secteurs d’activité confondus.

Peut-on devenir chargé de recouvrement sans diplôme ?

En raison de ses compétences professionnelles, le chargé de recouvrement doit justifier d’une formation ou d’un diplôme. Pour ce métier, les entreprises recherchent essentiellement des profils Bac+2.

Quelles études ou formations pour être chargé de recouvrement ?

Dans l’idéal, la formation d’un chargé de recouvrement passe par un cursus commercial, financier ou économique. Comme évoqué précédemment, il est conseillé d’obtenir un niveau Bac+2 avant de postuler à des offres d’emploi. Les diplômes suivants permettent de parfaire son profil :

  • BTS NRC (Négociation et Relation Client) - ancien BTS force de vente ;
  • BTS MUC (Management des unités commerciales) - ancien BTS action commerciale ;
  • BUT gestion des entreprises et des administrations (GEA) - ancien DUT ;
  • BUT techniques de commercialisation - ancien DUT.

Il est également possible d’intégrer l’AFDCC pour suivre une formation diplômante et reconnue en tant que chargé de recouvrement. En effet, l’Association des credit managers propose un parcours dédié du bac au bac+5, comme un master en credit management.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un chargé de recouvrement ?

Au cours de sa carrière, le chargé de recouvrement peut accéder à d’autres fonctions à responsabilité, sous réserve de présenter les compétences adéquates :

  • responsable des contentieux ;
  • credit manager ;
  • chef comptable ;
  • directeur financier.

À noter qu’il est possible d’occuper les postes de comptable et de chargé de recouvrement de manière simultanée.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :