Chef de secteur

Cadremploi

Dans le domaine du marketing et de la vente, le chef de secteur est responsable du développement d’un produit ou d’une marque sur un secteur géographique donné. Afin de vous conforter dans votre projet professionnel, la fiche métier de chef de secteur s’attarde sur le salaire, le rôle, les missions, les formations et les possibilités d’évolution.
Chef de secteur

En quoi consiste le métier de chef de secteur ?

Qu’est-ce qu’un chef de secteur ?

Le chef de secteur travaille pour le compte d’une enseigne ou d’une marque qui souhaite consolider et accroître son influence dans une zone géographique précise. Il doit donc réaliser un suivi des aspects logistiques et commerciaux d’un ou de plusieurs produits. Cela passe par la constance de l’approvisionnement, l’atteinte des objectifs et la supervision d’opérations promotionnelles.

La définition d’un chef de secteur met également en avant le développement d’une stratégie commerciale. Celle-ci s’adapte aux sociétés qui ne disposent pas de leur propre réseau de distribution. Il s’agit d’une profession qui touche à différents domaines d’expertise tels que la vente, le management ou le marketing.

Que fait un(e) chef de secteur au quotidien ?

Qu’il s’agisse d’un poste de chef de secteur GMS (Grandes et Moyennes Surfaces) ou GSS (Grandes Surfaces Spécialisées), ce métier implique de nombreux déplacements. Selon la zone géographique dont il a la charge, le chef de secteur doit se rendre sur les points de vente ; parfois sur plusieurs départements. En considérant ses responsabilités, il est amené à réaliser les missions suivantes :

  • Élaborer une stratégie commerciale et les objectifs de vente associés.
  • Contrôler le référencement et la visibilité des produits dans les magasins et rayons.
  • Organiser des actions commerciales et des campagnes publicitaires.
  • S’assurer du bon approvisionnement des produits et du respect des clauses contractuelles avec ses collaborateurs.

Par la suite, il rédige un compte-rendu et mène des réunions d’information pour faire le point sur la situation et trouver des leviers d’optimisation en vue d’augmenter le chiffre d’affaires. Il est amené à travailler avec de nombreux professionnels, comme les chefs de rayon, le directeur commercial, le personnel administratif ou le responsable du marketing.

Quel est le salaire d’un(e) chef de secteur en 2021 ?

Combien gagne un chef de secteur ? En début de carrière, il peut prétendre à une rémunération approximative de 20 000 € à 35 000 € brut par an. Cette estimation peut excéder 55 000 € brut par an pour le salaire d’un chef de secteur confirmé. Cela inclut une part variable estimée entre 10 et 15 % selon les employeurs. En moyenne, un chef de secteur gagne entre 1 500 € et 4 700 € brut par mois.

Comment devenir chef de secteur ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être chef de secteur ?

Si vous souhaitez retenir l’attention des recruteurs, il est essentiel de vous interroger sur vos compétences pour correspondre au profil de chef de secteur. Dans ses missions au quotidien, il fait preuve d’autonomie et de disponibilité. D’un naturel avenant, il est sociable et met en avant ses qualités relationnelles. Il sait alterner entre des tâches itinérantes et sédentaires. De plus, il doit être en mesure de gérer son stress, notamment pour résoudre des problèmes et atteindre ses objectifs. Il a une excellente maîtrise des techniques commerciales, du management et du marketing.

Peut-on devenir chef de secteur sans diplôme ?

En raison des compétences recherchées et des responsabilités du poste, le métier de chef de secteur nécessite le suivi d’une formation ou d’un diplôme.

Quelles études ou formations pour être chef de secteur ?

Pour devenir chef de secteur, il est recommandé de suivre des études en commerce ou marketing ; le management faisant généralement partie intégrante de ces formations. La profession est accessible avec un profil Bac+2, mais le niveau Bac+5 permet de décrocher un poste avec davantage de responsabilités. Ces diplômes constituent un excellent atout pour toute candidature :

  • DUT techniques de commercialisation ;
  • BTS management des unités commerciales ;
  • Master professionnel distribution, vente et négociation ;
  • Licence professionnelle commercialisation de produits et services…

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un(e) chef de secteur ?

Que faire après chef de secteur ? Il existe plusieurs opportunités de carrière pour évoluer vers de nouvelles fonctions et responsabilités. Parmi les métiers ou les postes envisageables, on peut s’attarder sur :

  • le directeur commercial ;
  • le chef de vente régional ;
  • le responsable de la stratégie marketing.

En justifiant d’une expérience professionnelle de plusieurs années, on peut également lui confier l’encadrement d’une équipe.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :