Commercial sédentaire

Cadremploi

Le commercial sédentaire contribue à la croissance de l’activité de l’entreprise, essentiellement en prospectant depuis son bureau. Il réalise son démarchage par des moyens de communication à distance, comme le téléphone. Pour vous orienter vers la carrière de commercial sédentaire, cette fiche métier répertorie le rôle, les missions, les diplômes, les qualités et les évolutions de poste de la profession.
Commercial sédentaire

En quoi consiste le métier de commercial sédentaire ?

Qu’est-ce qu’un commercial sédentaire ?

Le commercial sédentaire dispose d’un portefeuille client. Selon les objectifs définis par la stratégie commerciale de l’entreprise, il doit transformer la décision d’achat de ses partenaires. Si nécessaire, il contacte également des prospects en vue de développer son chiffre d’affaires. Comme l’intitulé de sa fonction l’indique, il opère depuis un poste fixe. En règle générale, il démarche par le biais du téléphone.

On distingue le commercial sédentaire du commercial de terrain. Ce dernier est amené à prospecter dans un secteur géographique précis. Ses besoins de mobilité sont particulièrement importants. On lui demande également davantage de disponibilités et, en conséquence, les horaires de travail sont élargis.

Que fait un(e) commercial(e) sédentaire au quotidien ?

Un attaché commercial sédentaire est responsable de la bonne gestion de son portefeuille client. Ses missions se déclinent avec les fonctions suivantes :

  • prospection de nouveaux clients et démarchage téléphonique ;
  • participation à l’élaboration de la stratégie commerciale et des objectifs associés ;
  • suivi des dossiers et de la relation client ;
  • négociation des contrats après analyse des besoins des cibles.

Le travail du commercial sédentaire se partage avec un collaborateur qui occupe les mêmes fonctions. Il est généralement amené à côtoyer l’équipe marketing, le département de conception des produits, ainsi que le service technique de l’entreprise. Il rend compte de ses résultats au directeur commercial, voire au dirigeant de la société selon la taille de la structure.

Quel est le salaire d’un(e) commercial(e) sédentaire en 2021 ?

Tout comme pour un commercial de terrain, le salaire d’un commercial sédentaire se compose d’une part fixe et d’une seconde variable (environ un tiers de la rémunération). Cette dernière dépend de l’atteinte des objectifs élaborés en amont. Un commercial sédentaire junior peut toucher entre 20 000 € et 30 000 € brut par an. Pour un employé senior, cette estimation se porte jusqu’à 45 000 € brut par an. Un commercial sédentaire gagne entre 1 700 € et 3 800 € brut par mois.

Comment devenir commercial sédentaire ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être commercial sédentaire ?

Afin d’obtenir rapidement un emploi et de valoriser vos compétences, il est essentiel d’aimer le contact, même s’il se fait à distance. La communication est le cœur du métier de commercial sédentaire. Il possède un sens aigu de l’écoute et s’adapte à différentes sollicitations. Grâce à ses compétences en négociation, il se montre conciliant et sait convaincre les clients et prospects. D’un naturel optimiste, il est également autonome et prend des initiatives. On lui demande une parfaite connaissance de ses produits et de l’activité de son employeur.

Peut-on devenir commercial sédentaire sans diplôme ?

Dans de rares cas, le métier de commercial sédentaire est accessible sans diplôme. Il convient néanmoins de justifier d’une solide expérience professionnelle (3 à 5 ans) sur un poste similaire.

Quelles études ou formations pour être commercial sédentaire ?

Pour exercer la profession de commercial sédentaire, les recruteurs apprécient particulièrement les profils de type Bac+2. Plusieurs parcours et diplômes permettent de se lancer dans une telle carrière : 

  • Bac pro technico-commercial ;
  • DUT techniques de commercialisation ;
  • BTS négociation et relation client.

Pour des études universitaires, il est possible de se tourner vers une licence professionnelle de technico-commercial. Il existe aussi des certificats pour se spécialiser dans un domaine spécifique. Par exemple, le titre professionnel de conseiller service client à distance ou le CQPM technico-commercial en sécurité incendie. Les débouchés sont nombreux.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un(e) commercial(e) sédentaire ?

En considérant son talent de négociateur et ses ambitions professionnelles, le commercial sédentaire peut évoluer vers des métiers ou des postes particulièrement variés :

  • Technico-commercial sédentaire ;
  • Responsable d’équipe ;
  • Directeur commercial ;
  • Commercial de terrain…
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :