Commercial

commercial

Cadremploi

>> Vous souhaitez devenir Commercial ? Découvrez nos offres Cadremploi.

Quotidien d'un commercial

Le métier de "vendeur" peut également se substituer à celui de commercial. Les deux termes sont synonymes et désignent communément le fait de "vendre" (un produit, un service…) au sens large du terme.

Itinérant ou sédentaire, le commercial est présent dans une très grande majorité d'entreprises. Le premier est amené à effectuer de fréquents déplacements quand le second exerce ses talents de vendeur dans un lieu fixe. 

Intermédiaire, il est un lien majeur entre la société et ses clients. Son oreille attentive, son analyse des besoins et sa capacité à convaincre et persuader lui donnent un rôle d'accueil et d'écoute dans un premier temps, amenant les clients à signer un contrat dans un second temps. Dans un troisième temps, il peut être chargé de la gestion des réclamations, des mécontentements et du suivi de la clientèle dans le but d'établir une relation de confiance sur le long terme. 

L'employeur a besoin du commercial pour trois missions majeures : développer son portefeuille clients (prospecter), augmenter son chiffre d'affaires et fidéliser sa clientèle. Le commercial peut évoluer au sein de structures et de secteurs très divers tels que les magasins, les grandes surfaces, les banques, les compagnies d'assurances, les compagnies immobilières…

Qualités requises d'un commercial 

  • excellent communicant
  • aisance orale
  • charisme naturel 
  • bon relationnel
  • capacité d'écoute

Formation nécessaire

S'il est possible de devenir commercial sans diplôme, la pratique rattrape souvent la théorie. Les entreprises exigent le plus souvent aujourd'hui l'obtention du Baccalauréat ou d'un BTS dans le domaine de la vente, du commerce ou de l'animation. 

Devenir commercial est possible via plusieurs filières et diplômes : du CAP au Master, les vendeurs sont recrutés à des niveaux d'études très différents. Les formations les plus communes sont :

  • le CAP employé de commerce multi-spécialités ou le CAP vente de produits alimentaires ou le CAP vente de produits d'équipement courant ;
  • le Baccalauréat professionnel technicien-conseil vente ou commerce ;
  • le DUT techniques de commercialisation ;
  • le BTS Management des unités commerciales, négociation et relation client ;
  • la Licence professionnelle proposée par la CCI, l'EGC ou encore l'ACI ;
  • le Master professionnel commerce et vente en écoles de commerce.

Le niveau de diplôme demandé dépend souvent du type de poste de commercial occupé. Le BTS est souvent un minimum si le vendeur souhaite assurer des fonctions d'encadrement dans un second temps. 

Évolution professionnelle

Il est possible d'évoluer dans sa carrière de commercial après avoir fait ses preuves sur le terrain. Ainsi, un bon vendeur en magasin peut devenir chef de rayon puis directeur de magasin.

Un commercial chargé de clientèle peut quant à lui évoluer vers un poste de responsable grands comptes puis de directeur commercial.

Salaire d'un commercial

Le salaire brut mensuel d'un commercial débutant est de 1 430 € en moyenne. Il s’agit généralement d’une base fixe. En début de carrière, les primes et autres avantages élèvent cette estimation au-delà des 4 000 €.

Voir toutes les offres Commercial