Conseiller clientèle

Cadremploi

Le conseiller clientèle est un référent pour répondre aux attentes et aux questions des clients d’une structure professionnelle. Il peut s’agir d’une banque, d’une société de commerce ou même d’un cabinet d’assurances. Grâce à cette fiche métier, vous trouverez tous les éléments nécessaires à votre projet de carrière ; du salaire d’un conseiller clientèle aux diplômes, sans oublier les possibilités d’évolution.
Conseiller clientèle

En quoi consiste le métier de conseiller clientèle ?

Qu’est-ce qu’un conseiller clientèle ?

Dans le cadre d’un service client de qualité, le conseiller clientèle est responsable des relations et de la mise en application de la stratégie entrepreneuriale. L’importance de son portefeuille dépend de la structure professionnelle et de son statut au sein de la hiérarchie. Pour les clients, il demeure le principal interlocuteur afin de prendre en compte leur demande, comme une question ou même une réclamation. Selon ses fonctions, on peut lui imposer des objectifs commerciaux.

Que fait un(e) conseiller(ère) clientèle au quotidien ?

Il est possible de devenir conseiller clientèle pour une banque, un organisme d’assurances ou une entreprise issue du secteur privé. Si certaines missions dépendent du contexte d’exercice, son travail s’axe essentiellement autour des tâches suivantes :

  • Répondre aux sollicitations et questions des clients.
  • Gérer les réclamations.
  • Participer à la stratégie commerciale de l’entreprise.
  • Organiser des actions propres à la fidélisation client…

Le conseiller clientèle peut également rechercher de nouveaux prospects, organiser des rendez-vous, et aussi encadrer l’accueil physique et à distance des clients. Il collabore avec le responsable du service client et, si nécessaire, est amené à consulter les commerciaux de terrain et sédentaires. En l’absence d’un assistant ou d’un secrétaire, des tâches administratives peuvent lui être attribuées.

Quel est le salaire d’un(e) conseiller(ère) clientèle en 2021 ?

En fonction de son domaine d’activité, un conseiller clientèle gagne entre 1 700 € et 4 700 € brut par mois. Le salaire débutant d’un conseiller clientèle en banque, ou dans un autre secteur, est compris entre 21 000 € et 27 000 € brut par an. À cela s’ajoute une part variable qui intègre des primes. Cette estimation de rémunération peut se porter jusqu’à plus de 57 000 € brut par an pour un conseiller clientèle confirmé.

Comment devenir conseiller clientèle ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être conseiller clientèle ?

Vous vous demandez si le métier de conseiller clientèle convient à vos compétences et qualités professionnelles ? Il vous faut avant tout montrer une certaine aisance relationnelle. Le contact avec les clients et différents collaborateurs implique de la disponibilité, du savoir-être et de la diplomatie. Ses missions peuvent se rapprocher de celles d’un commercial. Selon les responsabilités du poste à pourvoir, des capacités à la négociation sont un prérequis apprécié, voire indispensable pour certaines structures professionnelles. Il a aussi une bonne connaissance des produits ou des services de son employeur. Il maîtrise les outils informatiques nécessaires à son travail et possède un style rédactionnel irréprochable.

Peut-on devenir conseiller clientèle sans diplôme ?

Le métier de conseiller clientèle exige des compétences pratiques et techniques qui impliquent le suivi d’une formation dédiée. La profession n’est donc pas accessible aux candidats non diplômés.

Quelles études ou formations pour être conseiller clientèle ?

Afin de devenir conseiller clientèle, il est recommandé de suivre un cursus dans le secteur du commerce. Pour se spécialiser dans un domaine précis, les étudiants peuvent choisir une orientation dans la finance ou les assurances. Les recruteurs recherchent essentiellement des profils Bac+2 ou Bac+3. Les diplômes suivants constituent le meilleur moyen pour en faire son métier :

  • BTS banque conseiller de clientèle ;
  • DUT techniques de commercialisation ;
  • BTS management commercial opérationnel (MCO) ;
  • BTS négociation et digitalisation de la relation client (NDRC).

Dans le cadre d’études universitaires, la licence professionnelle en assurances ou en banque est préconisée.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un(e) conseiller(ère) clientèle ?

Qu’il s’agisse d’un conseiller clientèle en assurance ou dans un autre secteur d’activité, il est possible d’anticiper une évolution de carrière. Les postes suivants sont généralement ouverts aux candidats qui disposent d’au moins cinq ans d’expérience dans leurs fonctions :

  • Consultant indépendant en investissement financier ou une autre spécialité ;
  • Gestionnaire du patrimoine ;
  • Directeur d’agence ;
  • Responsable du service client…
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :