Conseiller de vente

Cadremploi

Le conseiller de vente fait valoir ses connaissances des produits ou services afin de renseigner les clients d’une enseigne ou d’une entreprise. Il facilite la décision d’achat et contribue au développement du chiffre d’affaires. Quelles sont les compétences d’un conseiller de vente ? À quel salaire peut-on prétendre ? Quels sont les qualités et les profils privilégiés par les recruteurs ? Cette fiche métier vous aide à distinguer toutes les spécificités de la profession.
Conseiller de vente

En quoi consiste le métier de conseiller de vente ?

Qu’est-ce qu’un conseiller de vente ?

La définition d’un conseiller de vente met en avant son rôle de référent, voire d’expert, sur un secteur d’activité, un produit ou même un service. Il est l’interlocuteur direct pour le client et l’oriente vers le produit qui répond à ses besoins. Lorsqu’il travaille en magasin, il peut être responsable de la présentation et de l’approvisionnement d’un ou de plusieurs rayons. Le cas échéant, il s’assure de la bonne visibilité des articles. Le poste de conseiller de vente se différencie d’un commercial de terrain. En effet, ce dernier a une obligation de résultat et des objectifs à atteindre. S’il participe au développement du chiffre d’affaires, le conseiller valorise l’offre de son point de vente, encourage et oriente, mais se montre moins incitatif.

Que fait un(e) conseiller(ère) de vente au quotidien ?

Qu’il s’agisse d’un conseiller de vente de luxe ou d’un conseiller de vente Duty Free, ce métier présente des missions communes pour des secteurs commerciaux différents. Son travail quotidien passe, entre autres, par les tâches suivantes :

  • l’accueil et le conseil au client ;
  • la présentation et la tenue de son rayon ;
  • l’étiquetage des produits et marchandises ;
  • la participation à l’inventaire ;
  • la gestion des retours fournisseurs…

Le conseiller de vente officie essentiellement dans des points de vente indépendants ou des grandes surfaces. Il est susceptible de collaborer avec l’animateur de vente ou les commerciaux. Il rend compte de son travail au responsable de rayon. Dans certaines entreprises, il peut également être en lien direct avec le chef des ventes, le responsable logistique et les fournisseurs. Son métier implique un contact direct avec le client ; qu’il soit professionnel ou particulier.

Quel est le salaire d’un(e) conseiller(ère) de vente en 2021 ?

Quel est le salaire d’un conseiller de vente ? En début de carrière, la rémunération d’un conseiller junior est environ de 16 000 € brut par an. Pour un conseiller de vente confirmé, il peut prétendre à un salaire de 22 000 € brut par an. Ces estimations ne comprennent pas d’éventuelles primes. En règle générale, un conseiller de vente gagne entre 1 300 € et 1 900 € brut par mois

Comment devenir conseiller de vente ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être conseiller de vente ?

Pour trouver un emploi de conseiller de vente dans les plus brefs délais, il est nécessaire de présenter certaines qualités personnelles et professionnelles. Ce métier implique un sens du relationnel pour conseiller les clients et travailler en équipe. À la fois patient et réactif, il fait preuve d’écoute et s’adapte à différentes demandes ; d’une simple information à la recherche d’une référence précise. Autonome, il se montre méticuleux et organisé pour la gestion de son rayon. Les missions de manutention étant physiques, il est en bonne santé. De plus, il possède une excellente connaissance de ses produits ou des services dont il a la responsabilité.

Peut-on devenir conseiller de vente sans diplôme ?

Il est possible de postuler à un emploi de conseiller de vente sans diplôme ni expérience particulière. Cependant, les attentes des recruteurs varient et privilégient les profils qui disposent au moins d’un BEP ou d’un CAP.

Quelles études ou formations pour être conseiller de vente ?

Il n’est pas nécessaire d’entreprendre une formation de conseiller de vente ou d’acquérir des diplômes avancés pour en faire son métier. Toutefois, un profil avec des études, même sommaires, permet de présenter les compétences requises pour un tel poste :

  • un BEP vente action marchande ;
  • un CAP employé de commerce multi-spécialités ;
  • un CAP employé de vente spécialisé ;
  • le Bac pro métiers du commerce et de la vente.

Afin de pouvoir prétendre à une évolution de carrière, le BTS MCO (Management Commercial Opérationnel) est un véritable avantage pour le conseiller de vente.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un(e) conseiller(ère) de vente ?

Le métier de conseiller de vente est une excellente entrée en matière pour intégrer le monde du travail et se constituer une expérience professionnelle reconnue. Par la suite, il est possible d’évoluer vers les professions suivantes :

  • Chef de rayon ;
  • Responsable d’équipe ;
  • Attaché commercial ;
  • Animateur des ventes…

Au terme de sa carrière, le conseiller de vente peut même envisager de devenir directeur de magasin.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :