1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Fiches Métiers >
  4. Consultant e-business

Consultant e-business

consultant-e-business-

Sandrine Guinot © Cadremploi.fr

Ils ont la cote ! Depuis cinq ans, le nombre de consultants e-business ne cesse de grimper. Mais ce titre en vogue reste aussi très vague.

Consultant e-business, Thierry Rousseau l'est officiellement depuis quatre ans, « mais cela fait plus de dix ans que j'exerce ce métier ! ». Car la définition de la profession reste assez floue : « le e-business ne se cantonne pas au e-commerce, il s'applique à tous types de sites, l'objectif principal étant de générer du chiffre d'affaires que ce soit par la vente de produits, la publicité ou les partenariats. »

Un consultant, trois casquettes

Concrètement, le consultant e-business possède trois casquettes. Il gère dans un premier temps la conception fonctionnelle et marketing d'un site. Son rôle : orienter ses clients dans la définition de leur projet et trouver la bonne stratégie pour que le site attire et fidélise les internautes. « Souvent, les clients veulent créer un site sans avoir véritablement identifié les objectifs », remarque Thierry Rousseau. Autre mission : conseiller dans le choix des outils et de l'architecture, afin que le projet s'intègre parfaitement au système d'information de l'entreprise. Enfin, le consultant e-business peut faire de l'assistance à maîtrise d'ouvrage : « nous jouons alors le rôle d'interface entre l'entreprise et le prestataire choisi pour réaliser le projet », explique-t-il.

Excellent relationnel exigé

Lorsqu'on évoque son quotidien, Thierry Rousseau peine à décrire une journée type. Car contrairement aux consultants en SSII ou agences web, il cumule simultanément de nombreux projets en tant que free-lance. Une constante toutefois : « je passe ma vie devant mon ordinateur ! ». Ses outils : « les mails, un logiciel dédié au wireframes, un pack office et surtout un navigateur web. » Très autonome, il entretient des relations régulières avec la direction générale, la direction informatique et les services communication et marketing de ses clients.

En veille permanente

Ecoute, esprit de synthèse, force de proposition, le consultant e-business maîtrise à la fois des aspects marketing, commerciaux et techniques. Mais sa qualité première, c'est la passion du Xeb : « c'est capital car notre mission de veille est constante. C'est une condition sine qua non pour être capable de conseiller nos clients. »

Salaire

Jeune diplômé, un consultant e-business obtiendra une rémunération annuelle de 30 000 € à 35 000 €. Avec les années, celle-ci pourra osciller entre 40 000 € et 45 000 € par an, alors qu'un senior pourra obtenir jusqu'à 60 000 €.

Formation

Le niveau bac +4/5 est de rigueur pour accéder au métier de consultant e-business. Les détenteurs d'un troisième cycle en e-business ou commerce électronique ainsi que les diplômés d'écoles de commerce et d'ingénieurs ont les faveurs des recruteurs.

Évolution professionnelle

Salarié, le consultant e-business peut choisir d'exercer en indépendant. Il peut également se réorienter vers les métiers de conférencier et de formateur ou encore prendre la responsabilité d'un portail internet.

Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte