Consultant en recrutement

Cadremploi

Le consultant en recrutement est chargé de trouver des collaborateurs dont les compétences sont nécessaires à l’activité d’une entreprise. Il définit les fiches de postes et prend contact avec des profils spécifiques. Quelles sont les qualités d’un consultant en recrutement ? En quoi consistent son rôle et son travail ? Quel est le salaire net d’un consultant en recrutement ? Cette fiche métier regroupe tous les renseignements associés à la profession, y compris les possibilités d’évolution et les formations demandées.
Consultant en recrutement

En quoi consiste le métier de consultant en recrutement ?

Qu’est-ce qu’un consultant en recrutement ?

Le consultant en recrutement est tout d’abord sollicité pour définir la politique d’embauche d’une entreprise. Il peut exercer en interne ou en indépendant. Il met en corrélation les besoins de compétences avec des profils précis. Il supervise l’ensemble des étapes organisationnelles ; de la rédaction de l’offre d’emploi aux prises de rendez-vous pour les entretiens. À ce titre, le consultant en recrutement conseille également sur les moyens d’évaluation des compétences des candidats, comme un test.

Que fait un consultant en recrutement au quotidien ?

En tant que consultant en recrutement freelance ou salarié, le métier implique la réalisation de nombreuses missions :

  • Identifier les besoins de recrutement de son interlocuteur.
  • Définir une stratégie d’embauche adéquate.
  • Rédiger les fiches de poste et les offres d’emploi.
  • Organiser les processus de recrutement : entretiens, examens…
  • Participer ou mener les entretiens avant de les valider.
  • Rechercher des profils spécifiques à partir de différents médias : réseaux professionnels, internet…

Le consultant en recrutement junior ou confirmé collabore essentiellement avec le dirigeant d’entreprise, le chef de recrutement et le chargé de recherches. En fonction de ses directives et missions, il peut solliciter le service des ressources humaines, ainsi que le responsable en management.

Quel est le salaire d’un consultant en recrutement en 2021 ?

Quelle est la rémunération d’un consultant en recrutement ? En considérant son environnement de travail, son profil et son expérience dans la profession, un consultant en recrutement gagne entre 1 600 € et 6 500 € brut par mois. Le salaire d’un consultant en recrutement junior peut s’élever jusqu’à 35 000 € brut par an, soit environ 27 000 € net. Pour un consultant confirmé, la rémunération peut atteindre 80 000 € brut par an, soit un salaire net de 61 500 €.

Comment devenir consultant en recrutement ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être consultant en recrutement ?

Pour travailler en tant que consultant en recrutement, il est essentiel de mettre en valeur vos qualités et compétences. Ces dernières s’appuient sur une excellente connaissance du marché de l’emploi et des métiers dont il est chargé de définir les fiches de poste. Les techniques d’entretien et de management sont aussi requises dans l’exercice de ses fonctions.

Le consultant en recrutement est à l’écoute de ses interlocuteurs. Sa capacité d’analyse lui permet de distinguer des solutions adaptées à leurs demandes et besoins. Il fait preuve d’objectivité dans la sélection des candidatures, ainsi que dans la gestion des entretiens et des examens. L’anglais est également indispensable pour évaluer les compétences des potentiels collaborateurs.

Peut-on devenir consultant en recrutement sans diplôme ?

La profession de consultant en recrutement n’est pas accessible sans diplôme. Les cabinets spécialisés et les entreprises recherchent essentiellement des profils de niveau Bac+3 à Bac+5.

Quelles études ou formations pour être consultant en recrutement ?

Afin de devenir consultant en recrutement, les formations en gestion d’entreprise ou en ressources humaines sont à privilégier. Des études supérieures sont essentielles pour compléter son profil avec des compétences complémentaires. Les diplômes suivants permettent d’accéder au métier :

  • un BUT* gestion des entreprises et des administrations (GEA) avec option gestion des ressources humaines ;
  • un master avec mention gestion des ressources humaines ;
  • un BTS support à l’action managériale ;
  • une licence en sciences sociales…

Les diplômes d’ingénieur sont également appréciés pour se spécialiser dans certains corps de métier ou secteurs d’activité. À noter qu’il existe aussi un bachelor consultant en recrutement.

*À la rentrée 2021, les BUT remplacent les DUT. Dans ce cas, il s’agit du DUT GEA avec mention gestion des ressources humaines.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un(e) consultant(e) en recrutement ?

Au cours de sa carrière, le consultant en recrutement peut avoir différentes possibilités d’évolution. Parmi les fonctions et les professions accessibles, on peut évoquer :

  • Consultant senior ;
  • Responsable en management ;
  • Directeur des ressources humaines ;
  • Responsable du recrutement ;
  • Chef du département conseil.
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :