Contrôleur financier

Cadremploi

Le contrôleur financier s’assure de la bonne gestion des finances d’une structure professionnelle, ainsi que des processus administratifs qui en découlent. Il peut exercer son métier en tant que prestataire indépendant ou salarié. Combien gagne un contrôleur financier ? Quelles sont ses missions et responsabilités ? Cette fiche métier répertorie tous les renseignements pratiques, y compris les diplômes requis et l’évolution de carrière.
Contrôleur financier

En quoi consiste le métier de contrôleur financier ?

Qu’est-ce qu’un contrôleur financier ?

Comme l’intitulé de son poste l’indique, le contrôleur financier est responsable des vérifications et des analyses liées aux finances d’une entreprise. Il est également un référent pour s’assurer de la stabilité de la trésorerie et dispose des compétences pour réaliser des prévisionnels. Ses conclusions permettent d’adapter la stratégie entrepreneuriale selon les résultats obtenus et les tendances du marché.

Quelle est la différence entre contrôleur de gestion et contrôleur financier ? La disparité entre les deux métiers tient essentiellement à leurs responsabilités. Le contrôleur financier a une approche globale de la trésorerie, la comptabilité et la gestion administrative. Le contrôleur de gestion réalise son travail pour l’un de ces services. Il a donc une vision « partielle » de la rentabilité financière de son établissement. Cette différence se retrouve aussi entre contrôleur comptable et contrôleur financier.

Que fait un(e) contrôleur(se) financier(ère) au quotidien ?

Le travail d’un contrôleur financier se décline en de nombreuses missions :

  • Utiliser des outils de reporting pour analyser la santé financière d’une structure professionnelle.
  • Vérifier le respect des procédures et de la gestion des comptes de l’entreprise selon la réglementation en vigueur.
  • Instaurer des dispositifs de contrôle.
  • Réaliser des rapports prévisionnels…

Le contrôleur financier exerce ainsi ses fonctions dans tout type d’activité ; issu du secteur public ou privé. Il peut travailler pour le compte d’un cabinet d’experts ou en tant que prestataire indépendant. Il informe de son travail les supérieurs hiérarchiques, comme le trésorier principal, le chef comptable ou le dirigeant d’entreprise. Il côtoie également le comptable, les commerciaux et tout autre membre du personnel concerné par ses contrôles.

Quel est le salaire d’un(e) contrôleur(se) financier(ère) en 2021 ?

Un contrôleur financier gagne entre 2 500 € et 8 000 € brut par mois. Le salaire d’un contrôleur financier junior se situe généralement autour de 30 000 € brut par an. En tant que senior, il peut escompter toucher jusqu’à près de 100 000 € par an. Tout dépend de ses responsabilités, son ancienneté, ainsi que son expérience à des fonctions similaires.

Comment devenir contrôleur financier ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être contrôleur financier ?

Quelles sont les qualités requises pour devenir contrôleur financier ? Afin de décrocher un emploi rapidement, les recruteurs s’attardent sur les compétences suivantes :

  • un excellent sens de la communication et de la pédagogie ;
  • une parfaite maîtrise des mathématiques financières ;
  • une sensibilité à l’aspect réglementaire à appliquer ;
  • un bon esprit de synthèse…

De plus, le contrôleur financier doit présenter des compétences rédactionnelles et connaître son environnement de travail. Cela vaut pour les questions comptables et administratives, mais aussi pour les particularités propres à l’activité de la structure professionnelle. Par exemple, une banque ou une société industrielle agroalimentaire.

Peut-on devenir contrôleur financier sans diplôme ?

Le métier de contrôleur financier ne peut s’exercer sans un diplôme ou une formation. Il est indispensable de justifier de ses compétences auprès de son employeur.

Quelles études ou formations pour être contrôleur financier ?

Les études d’un contrôleur financier s’axent essentiellement autour de la gestion d’entreprise, de l’économie, de la comptabilité et de la finance. Le niveau Bac+5 est requis pour occuper de telles fonctions. Il est préconisé de choisir l’un des diplômes suivants pour se distinguer auprès des recruteurs :

  • Le DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) ;
  • BUT gestion des entreprises et administrations ;
  • Licence professionnelle métiers de la gestion et de la comptabilité ;
  • Master comptabilité, contrôle et audit ;
  • Master professionnel en finance.

Il est possible d’opter pour un cursus en université ou en école de commerce. Pour cette dernière solution, l’intégration se fait le plus souvent à l’issue d’un concours d’entrée.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un(e) contrôleur(se) financier(ère) ?

Quelles sont les perspectives de carrière pour un contrôleur financier ? En justifiant d’au moins cinq années d’expérience, vous pouvez vous tourner vers les métiers suivants :

  • Analyste financier indépendant ;
  • Responsable du service administratif ;
  • Chef de cabinet d’audit ;
  • Directeur financier.
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :