Graphiste

graphiste

Cadremploi

>> Vous souhaitez devenir Graphiste ? Consultez nos offres Cadremploi.

Quotidien d’un graphiste

Le graphiste est également appelé opérateur graphiste, infographiste, ou designer graphiste.

De la réalisation d’affiche à la conception de logo, les missions du graphiste tendent à mettre en œuvre une stratégie de communication cohérente. Pour une enseigne, une entreprise, une structure publique ou à but non lucratif, son travail a plusieurs objectifs. L’identification de l’objet, l’information auprès du destinataire du message, la promotion d’un savoir-faire spécifique ou d’un produit. Son rôle est essentiel dans les secteurs de la communication et de la publicité. Les domaines de l’édition, du design, des arts graphiques et de la presse constituent les principales sources d’emploi pour le graphiste.

Qualités requises pour devenir graphiste

  • Aisance relationnelle
  • Esprit d’équipe
  • Créatif
  • Bonne gestion du stress
  • Organisation rigoureuse

Formation nécessaire

Après l’obtention d’un Bac Pro Artisanat et Métiers d’Art option Communication visuelle, il faut se tourner vers un BTS Design graphique. En parallèle de ce cursus, il est possible de s’orienter vers le diplôme national en arts plastiques (DNAP) avec spécialité graphisme. Une licence et un master professionnels en arts appliqués permettent de parfaire ses compétences, notamment en conception et création graphiques. Les formations sciences et technologies, ainsi que les diplômes issus du secteur de la communication sont des atouts supplémentaires.

Évolution professionnelle

Devenir graphiste nécessite des prédilections pour l’art et le dessin. La mise en forme de l’image se fait aussi bien sur support matériel (maquette) que sur poste informatique. Les diplômes de designer graphique sont fortement appréciés. De plus, le métier possède une part autodidacte à développer pendant son temps libre. Des réalisations personnelles, l’autoformation ou le suivi de cours particuliers (design, dessin, infographisme…) permettent d’appuyer les motivations du candidat. Les associations et autres organismes à but non lucratif constituent une solide expérience professionnelle. La création d’un portfolio et le fait de rejoindre une communauté active de graphistes sont recommandés. Le graphiste peut évoluer vers un poste de directeur artistique ou, pour préserver son indépendance, fonder sa propre entreprise, comme une agence de communication.

Salaire d’un graphiste

Entre les services permanents ou les contrats free-lance, le secteur est particulièrement concurrentiel. Un graphiste débutant touche en moyenne 1 600 € brut par mois.