1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Fiches Métiers >
  4. Ingénieur brevet

Ingénieur brevet

ingenieur-brevet

Aur

Concrétiser les projets des Géo-Trouvetou : tel est le rôle de l'ingénieur brevet. A la fois technicien et juriste, cet expert des dépôts de brevets est d'autant plus recherché que la réglementation se renforce.

« Mon rôle est de savoir si l'invention répond aux critères de brevetabilité, c'est-à-dire si l'invention est nouvelle et si elle présente une activité inventive. Si c'est le cas, je rédige la demande de brevet et procède à son dépôt », explique Céline Liénard, ingénieur brevet au sein de Brema Loyer, cabinet de propriété intellectuelle. Spécialisée dans le domaine de la chimie et de la pharmacie, elle a pour mission de conseiller les clients qui ont développé une invention et qui souhaite la faire breveter.

Un ingénieur juriste

L'aspect juridique fait partie intégrante du quotidien de l'ingénieur brevet car celui-ci doit en partie gérer les contentieux, de plus en plus nombreux. À chaque invention qu'un client lui soumet, il doit s'assurer que le produit n'est pas susceptible d'être contrefait en examinant s'il ne rentre pas dans la portée d'un brevet appartenant à une autre personne. « Si c'est le cas, le client doit arrêter l'exploitation de ce produit, sous peine d'être susceptible d'actes de contrefaçon ou de négocier une licence. »

 

Une complexité croissante

Informatique, chimie, agroalimentaire, biotechnologies,... : les ingénieurs brevet sont présents dans tous les domaines technologiques et scientifiques. Outre un bon niveau en anglais et en allemand, le métier requiert de solides capacités de discernement, une aisance dans l'écriture mais aussi de l'organisation et de la rigueur. Car les normes de réglementation se complexifient et les procédures sont de plus en plus nombreuses : analyse du rapport de recherche, réponses aux lettres officielles, procédures de délivrance du brevet à l'étranger, procédure d'opposition, procédures de contrefaçons, etc. « Le brevet a une portée territoriale : il y a donc autant de procédures de délivrance de brevet que de pays d'extension choisis par le client », résume Céline Liénard.

En cabinet, les missions sont encore plus variées qu'en entreprise. Car même s'il a un domaine de spécialisation, l'ingénieur brevet doit s'adapter au projet de chaque client. À l'instar de Céline Liénard qui a déposé des brevets à la fois sur des médicaments pour le traitement du cancer, sur des gels antirides ou sur un collier pour chien !

 

Salaire

En début de carrière, le salaire moyen d'un ingénieur brevet oscille entre 35 000 et 40 000 euros par an, selon qu'il travaille en cabinet ou en entreprise. Un ingénieur brevet expérimenté peut prétendre à 100 000 euros par an.

 

Formation

Un ingénieur brevet est souvent diplômé à la fois d'une école d'ingénieur et de l'Ecole du CEIPI de Strasbourg (Centre d'Etudes Internationales de la Propriété Intellectuelle), reconnue à l'échelle européenne.

 

Évolution professionnelle

L'examen de qualification européen (EQE) et l'examen de qualification français (EQF) permettent à l'ingénieur brevet de devenir respectivement mandataire et conseil en propriété intellectuelle. Des évolutions sont aussi possibles vers des postes de directeur de service, voire d'avocat spécialisé en propriété intellectuelle.

Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte