Le juriste

Cadremploi

Le métier de juriste consiste à offrir une expertise en droit pour différents cas de figure. Comment devenir juriste ? Découvrez les spécificités de la profession, le salaire estimé, ainsi que les perspectives de carrière et le parcours d’études recommandé.
Le juriste

En quoi consiste le métier de juriste ?

Qu’est-ce qu’un juriste ?

Le juriste s’avance comme un spécialiste du droit. La définition d’un juriste couramment admise précise qu’il peut avoir des connaissances d’ordre général ou officier dans un domaine particulier, comme le droit commercial, social ou fiscal. Ses compétences dépendent également du secteur d’activité et de l’influence de son employeur. Le droit des affaires internationales est incontournable pour les sociétés d’import-export, tandis que le milieu de l’édition requiert un expert en droit de la propriété intellectuelle. Il demeure un référent afin de défendre les intérêts de son employeur. Ce qui l’oblige à réaliser une veille informative sur l’évolution des textes de loi.

Que fait un juriste au quotidien ?

Que fait un juriste ? Ses connaissances en matière de droit lui permettent d’effectuer des formalités juridiques. Si nécessaire, il fait valoir ses capacités d’analyste afin de conseiller son employeur ou le professionnel qui requiert ses services. Parmi les tâches et les responsabilités qui lui sont attribuées, on peut évoquer :

  • La rédaction des contrats d’entreprise ;
  • L’encadrement législatif des transactions ;
  • La protection des intérêts de l’entreprise ;
  • La gestion des contentieux…

Contrairement à un avocat qui a la possibilité d’officier pour des particuliers, le juriste est amené à travailler pour des structures professionnelles : un grand compte, une PME-PMI, un tribunal ou même un organisme administratif, par exemple.

Quel est le salaire d’un juriste en 2021 ?

Combien gagne un juriste ? Le salaire s’estime en fonction de son expérience, de ses compétences et de la structure qui l’emploie. En moyenne, un juriste gagne entre 2 000 € et 10 000 € brut par mois. Le salaire d’un juriste junior se situe entre 2 000€ et 2 500€ brut par mois. Avec plus de cinq ans d’expérience, le salaire d’un juriste senior peut atteindre les 6 500€ brut par mois, voire davantage pour un spécialiste « compliance » ou « corporate ».

Comment devenir juriste ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être juriste ?

Afin de s’épanouir pleinement dans ses fonctions, il convient de disposer de nombreuses qualités personnelles et professionnelles pour devenir juriste. Vous vous demandez si vous êtes fait pour ce métier ? Voici les compétences à faire valoir :

  • Une grande disponibilité ;
  • Un excellent sens du relationnel et de la diplomatie ;
  • Une connaissance pointue des textes juridiques ;
  • Une qualité rédactionnelle irréprochable.

Un intérêt pour les langues étrangères et les outils informatiques constitue un atout supplémentaire. Il est également essentiel de faire preuve de rigueur dans son organisation de travail.

Peut-on devenir juriste sans diplôme ?

Comment devenir juriste sans diplôme ? Cette profession nécessite un degré d’expertise avancée. Les études pour un juriste sont donc incontournables. Pour les non-bacheliers, une capacité en droit est requise afin d’accéder aux formations de l’enseignement supérieur.

Quelles études ou formations pour être juriste ?

Il existe plusieurs parcours et formations de juriste. La profession exige généralement un niveau bac+5. Parmi les orientations pour en faire son métier, les candidats peuvent se tourner vers les diplômes suivants :

  • Le diplôme de juriste-conseil d’entreprise ou DJCE ;
  • La licence de droit ;
  • Une spécialisation en master : droit des affaires, commerce international…

Il est possible d’intégrer une université, un institut d’études politiques, une école de management ou un institut d’administration des entreprises. La profession peut être accessible aux titulaires du CAPA, le certificat d’aptitude à la profession d’avocat.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un juriste ?

Le métier de juriste permet d’envisager différentes perspectives de carrière. Il peut travailler pour le droit de l’environnement, la cybersécurité ou encore l’immobilier. Selon ses responsabilités, les opportunités d’évolution et le suivi de formations complémentaires, il peut exercer en tant que :

  • Analyste juridique ;
  • Directeur juridique ;
  • Notaire ;
  • Avocat…
Tags : Juriste
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :