1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Fiches Métiers >
  4. Secrétaire juridique

Secrétaire juridique

secretaire-juridique

© Cadremploi.fr

Présentation du métier de secrétaire juridique

La secrétaire juridique – qui peut naturellement aussi être un homme – est une secrétaire spécialisée. À sa charge, toutes les missions traditionnelles du secrétariat : répondre au téléphone, accueillir les visiteurs, organiser l’agenda de ses collègues, leurs rendez-vous, saisir des lettres, classer les dossiers... Mais à la différence d’une secrétaire classique, chacun de ses travaux est bercé par le Droit, car elle évolue dans un milieu juridique.

Elle assiste un ou plusieurs juristes, avocats, notaires, huissiers, que ce soit dans un cabinet spécialisé ou dans le service juridique d’une entreprise. Sa mission principale : décharger ses supérieurs de la plupart des tâches administratives. Elle peut être amenée à préparer des dossiers pour eux, rédiger des lettres, exercer une veille sur un texte de loi précis,… C’est dire si elle doit disposer de solides notions en la matière !

Selon son environnement de travail, elle est spécialisée dans un domaine précis du Droit (Droit du travail, Droit des affaires, Droit de la propriété intellectuelle, par exemple). Si elle travaille dans le service juridique d’une entreprise, les questions de Droit peuvent être extrêmement variées : contrats de travail, litiges avec les clients et fournisseurs, formation professionnelle… Elle doit être capable de comprendre, synthétiser et naviguer avec aisance dans des procédures et un vocabulaire parfois très techniques !

 

Salaire d’une secrétaire juridique

Dans un cabinet, le salaire d’une secrétaire juridique débutante se situe autour de 1 600 euros brut. Il peut beaucoup varier, en fonction de l’expérience mais aussi du degré de spécialisation.

 

Evolution de carrière

Une secrétaire juridique en entreprise peut évoluer dans la hiérarchie de son service. Elle peut aussi suivre un Certificat de qualification professionnelle pour devenir assistante juridique, clerc de notaire ou d’huissier.

 

Comment devenir secrétaire juridique ?

Les cabinets et entreprises recrutent à Bac +2 ou Bac +3. L’idéal est d’avoir une formation double (administratif et juridique), comme le DUT Carrières Juridiques ou un BTS complété d’une licence professionnelle juridique.

 

Qualités et compétences requises pour travailler dans le secrétariat juridique

Outre la parfaite maîtrise des outils de bureautique, un sens de l’organisation et de la gestion du temps, la secrétaire juridique doit faire preuve de rigueur et de fiabilité. Car les sujets auxquels elle est confrontée ne souffrent aucune imprécision !

Autre particularité : la discrétion. Dans ce milieu, le secret professionnel est de rigueur. Bien sûr, en tant que secrétaire, elle doit véhiculer une bonne image de son cabinet ou de sa société. Ce qui suppose un excellent relationnel, une bonne expression écrite et la maîtrise de l’anglais (une troisième langue est très appréciée).

 

Où se renseigner ?

Fédération française des métiers du secrétariat et de l’assistanat, www.ffmas.com

École supérieure des assistantes spécialisées (ESAS), www.esas-formation.net

© Cadremploi.fr

Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte