Le technico-commercial

Cadremploi

Comme sa dénomination l’indique, le technico-commercial dispose de compétences techniques, en plus de son sens du relationnel. Il fait valoir ses connaissances pour promouvoir des produits ou des services. Cette fiche métier vous permet d’obtenir tous les renseignements sur le profil requis et la profession, comme le salaire, les diplômes ou les qualités à avancer.
Le technico-commercial

En quoi consiste le métier de technico-commercial ?

Qu’est-ce qu’un technico-commercial ?

Le métier de technico-commercial présente et valorise des biens et des services. Ce qui implique une parfaite connaissance technique de leurs caractéristiques. Il est chargé de la prospection, ainsi que du relationnel avec les clients et les fournisseurs. On le distingue du commercial « standard » par l’adaptabilité de son offre et de sa pertinence vis-à-vis des besoins évoqués en amont. Il y a donc un souci qualitatif qui ne cible pas uniquement la transformation de la décision d’achat. Il veille ainsi à la satisfaction client après la transaction concrétisée. Par ailleurs, le technico-commercial est davantage polyvalent.

Que fait un(e) technico-commercial(e) au quotidien ?

Que fait un technico-commercial ? Grâce à un champ de compétences particulièrement étendu, son employeur peut lui confier de nombreuses missions. Selon la taille de la structure et du service dans lequel il travaille, il peut être amené à réaliser les tâches suivantes :

  • Participer à la politique commerciale de l’entreprise.
  • Encadrer la formation des salariés.
  • Gérer les commandes et les propositions commerciales.
  • Négocier les modalités contractuelles et les conditions d’achat auprès des fournisseurs.
  • Superviser la relation client ; de la prise de rendez-vous au suivi de chaque interlocuteur.

Le technico-commercial peut exercer dans de nombreux secteurs d’activité qui requièrent une expertise technique spécifique. Par exemple, le domaine de la production industrielle, de l’agroalimentaire ou des énergies renouvelables. Il peut faire preuve de mobilité ou privilégier les postes sédentaires.

Quel est le salaire d’un(e) technico-commercial(e) en 2021 ?

Un technico-commercial gagne entre 1 900 € et 5 900 € brut par mois. Les premières estimations, soit entre 22 000 € et 30 000 € brut par an, concernent les postes « junior », sans expérience préalable. Le salaire d’un technico-commercial confirmé est compris entre 45 000 € et 69 000 € brut par an. Ces revenus n’intègrent pas les éventuelles primes dont les montants diffèrent sensiblement d’un établissement à l’autre.

Comment devenir technico-commercial ?

Quelles sont les compétences à avoir pour être technico-commercial ?

Vous souhaitez vous assurer de choisir la bonne voie professionnelle ? Pour devenir technico-commercial, il est indispensable d’aimer le contact et d’avoir un sens du relationnel irréprochable. À la fois motivé et serein, il fait preuve de concentration et d’implication pour remplir ses objectifs. Quelles que soient ses fonctions ou ses responsabilités, on lui demande une grande disponibilité. À l’aise avec les outils numériques, il a également une parfaite connaissance de ses produits et services. Si nécessaire, il réalise une veille informative pour se tenir au fait des dernières évolutions ou innovations dans son secteur. Cela permet de mieux anticiper les tendances du marché et de répondre aux interrogations de ses interlocuteurs.

Peut-on devenir technico-commercial sans diplôme ?

Afin de satisfaire aux exigences des employeurs et de la profession, la formation d’un technico-commercial est incontournable. Elle se fait le plus souvent par un cursus scolaire avancé.

Quelles études ou formations pour être technico-commercial ?

Différents parcours et formations diplômantes sont reconnus pour exercer la profession de technico-commercial. Bien entendu, la voie commerciale est à privilégier. Des connaissances en marketing et en management sont également précieuses pour prétendre à des postes à responsabilités. Un profil Bac + 2 ou Bac + 3 est souvent demandé. Ci-dessous, les principaux diplômes pour se lancer dans une telle carrière :

  • DUT techniques de commercialisation ;
  • BTS technico-commercial ou management des unités commerciales ;
  • Licence pro Technico-commercial ou de vente.

Le Bac pro Métiers du commerce est une bonne entrée en matière, mais se révèle insuffisant à lui seul. Pour les profils Bac + 5, le candidat peut poursuivre ses études avec un double cursus de type Master commerce et ingénierie. Ce dernier diplôme se focalise alors sur une spécialité, comme les énergies renouvelables.

Quelles sont les évolutions professionnelles d’un(e) technico-commercial(e) ?

Le technico-commercial peut rapidement évoluer au sein de son environnement professionnel. En fonction de ses résultats et de ses aspirations, il a la possibilité d’encadrer un service ou une équipe et d’accéder à des postes à responsabilité :

  • Directeur des ventes ;
  • Directeur du service commercial ;
  • Négociateur spécialisé ;
  • Chef des ventes ;
  • Responsable des grands comptes…
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :