1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Fiches Métiers >
  4. Vendeur automobile

Vendeur automobile

vendeur-automobile

© Cadremploi.fr

Présentation du métier de vendeur automobile

En tant que représentant d'une marque, le vendeur automobile accueille les clients, les conseille et réalise des transactions de véhicules neufs et d'occasion. Il commercialise également des solutions de financement (crédit classique, crédit-bail, location avec option d'achat, location longue durée) et des services (assurance voiture, extension de garantie, contrat d'entretien,...)

Son travail consiste non seulement à vendre mais aussi à acheter. Dans le cadre d'une offre de reprise d'un ancien véhicule, il procède à une expertise pour en déterminer la valeur en fonction des conditions générales de l'Argus. Il estime les éventuels frais de remise en état en vue de la commercialisation puis négocie le prix de la reprise avec le client.

Autonome, l'attaché commercial automobile gère son propre portefeuille de clients qui peut aussi bien être constitué de particuliers que de professionnels (une entreprise souhaitant acquérir une flotte de véhicules par exemple). Il s'occupe de la prospection commerciale et de la fidélisation. Il peut aussi être amené à animer un réseau de garagistes vendant les véhicules de la marque.

Ses missions s'étendent au domaine de la gestion puisqu'il suit les dossiers de ventes et de livraisons des véhicules. Il rend compte de son activité en élaborant des rapports quotidiens. Enfin, il assure une veille permanente sur les évolutions techniques et sur les activités de la concurrence (produits, opérations, offres de financement, etc.)

 

Salaire du vendeur automobile

Un vendeur automobile débutant commencera généralement avec un salaire composé d'une part fixe correspondant au SMIC et d'une part variable relative aux produits vendus. Un profil plus expérimenté pourra atteindre 3 000 euros brut mensuel, commissions incluses.

 

Evolution de carrière

Le vendeur automobile peut devenir responsable d'équipe commerciale, ou encore évoluer vers un poste de responsable des ventes ou de responsable d'agence.

 

Comment devenir vendeur automobile ?

Un diplôme technique comme le Bac Pro Maintenance Véhicules Automobile (MVA) complété par le Titre de Vendeur Automobile de l'ANFA permet de faire la différence auprès des recruteurs. Il est aussi possible de passer par des filières généralistes comme le BTS Management des Unités Commerciales (MUC) ou le BTS Négociation et Relation Client (NRC), à condition toutefois d'effectuer des stages dans le secteur de l'automobile.

 

Qualités et compétences requises pour commercialiser des véhicules

Le vendeur automobile doit porter une attention particulière à sa présentation et à son élocution. Tout en maîtrisant les techniques de vente et l'art de la persuasion, il doit être capable d'écouter et de s'adapter à différents types de public. Pour bien conseiller ses clients, il doit avoir des connaissances en mécanique et suivre les évolutions technologiques de son secteur et celles de la concurrence. Enfin, il doit maîtriser l'outil informatique pour la gestion des dossiers et Internet pour répondre aux demandes des internautes.

 

Où se renseigner ?

ANFA, Association nationale pour la formation automobile : www.anfa-auto.fr

Site des métiers de l'auto, du camion et du deux-roues : www.metiersdelauto.com

© Cadremploi.fr

Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte