Exemple de CV de graphiste

Cadremploi

Découvrez comment réaliser un CV de graphiste impactant et de grande qualité avec les conseils des experts de Cadremploi. Au travers de cet article, nous vous accompagnons pas à pas dans la rédaction et la conception de votre résumé professionnel : la mise en page, la structure, vos études, vos expériences, vos compétences, vos centres d’intérêt, etc. Nous vous proposons aussi des exemples et modèles gratuits de CV de graphistes !
CV Graphiste

Modèles de CV de graphiste gratuits

Sur Cadremploi, vous pouvez découvrir de nombreux modèles CV, auxquels vous avez accès gratuitement. Dans cette rubrique, vous pouvez accéder à toute une sélection de CV de graphiste, qui pourront vous servir d’inspiration. Modernes, designs et originaux, nos exemples de CV vous aideront à répondre aux attentes des recruteurs. Pensez personnaliser votre modèle en tenant compte des conseils ci-dessous, pour bien vous approprier le document !

modèle de CV graphiste
1er modèle de CV graphiste
modèle CV graphiste
2ème modèle de CV graphiste
modèle CV graphiste
3ème modèle de CV graphiste
modèle CV graphiste
4ème modèle de CV graphiste

Mise en page d'un CV de graphiste

Vu votre expertise dans la production de graphiques et de visuels, il serait dommage de ne pas en profiter pour réaliser une mise en page au top niveau, se démarquant au premier coup d'œil.

N'hésitez pas à sortir des sentiers battus pour réaliser un CV original !

Une bonne mise en page pour un CV de graphiste inclut :

  • Une police de caractère originale (mais qui doit rester lisible)
  • Une taille de caractère différenciée pour le texte et les titres
  • Un résumé qui tient sur une seule page en format portrait
  • Des rubriques bien délimitées et plaisantes à lire

Structure pour un CV de graphiste

En tant qu’expert(e) de la communication visuelle, vous devez soigner l’apparence de votre CV, et beaucoup de candidats en font de véritables œuvres graphiques comme vous l’aurez constaté dans les exemples fournis. Pour autant, il faut aussi que votre résumé soit bien organisé et structuré, en respectant certains codes précis…

En-tête de CV de graphiste

L’en-tête permet d’insérer vos informations de contact (numéro de téléphone, adresse email et postale), et idéalement un lien vers un portfolio pour faire découvrir vos réalisations passées. Dans les CV traditionnels, ce bloc de coordonnées est placé en haut de la page, mais ce n’est pas obligatoire. Certains graphistes le placent au milieu, ou à la fin de leur résumé. En tout cas, il doit toujours être présent sur le document.

Titre d'un CV de graphiste

Le titre de votre CV est composé de votre nom et fonction, et indique immédiatement le poste que vous désirez occuper dans l’entreprise. Précisez bien votre spécialité, le type de graphiste que vous êtes : "expert en charte graphique", "spécialiste de la création de logos", "designer de packaging". Si vous souhaitez rester indépendant, ajoutez "freelance" dans le titre. Il s’agit de trouver l’expression qui vous décrit le mieux en quelques mots.

Photo pour un CV de graphiste

La photo n’est pas obligatoire sur un CV de graphiste, d’autant que les recruteurs y accordent peu d’importance, et qu’elle peut utilement être remplacée par un joli visuel créé par vos soins. Si vous voulez en mettre une malgré tout, veillez à ce qu’elle soit de qualité professionnelle, centrée sur votre visage, et bien positionnée sur le document.

Exemple de structure type d'un CV de graphiste

  • L’en-tête
  • Le titre du CV
  • Une photo (optionnelle)
  • Votre phrase d’accroche
  • Vos expériences professionnelles
  • Vos diplômes et diverses formations
  • Vos compétences professionnelles (outils, savoir-faire, qualités)
  • Section supplémentaire en option (langues, centres d'intérêt)

Quelles rubriques pour un CV de graphiste ?

Expériences professionnelles d'un(e) graphiste

Cette rubrique essentielle permet aux recruteurs de comprendre au travers votre expérience ce que vous savez faire, de connaître les connaissances acquises au cours de votre métier de graphiste. Elle n’est pas figée dans le temps, et s’adapte au poste auquel vous postulez, en mettant l’accent sur les tâches pertinentes pour la mission ou le profil recherché.

Précisez l’entreprise, la période, le poste occupé, la mission accomplie en incluant des chiffres et des verbes d’action, histoire d’être concret. Par exemple : "création de [X] logos et graphiques pour les marques du groupe", ou "amélioration du design du site de l’entreprise avec hausse de [X%] du taux de rebond".

Si vous êtes débutants, parlez des réalisations faites dans le cadre de vos études ou de vos stages professionnalisants.

Formations et diplômes dans un CV de graphiste

Pour occuper un poste de graphiste, il n’est pas indispensable de posséder un diplôme en bonne et due forme du moment que vous possédez les compétences logicielles requises. Néanmoins, c’est toujours apprécié par les recruteurs. Si vous avez suivi des études en lien avec le poste, mentionnez-le. Sinon, insistez sur vos travaux passés : même ceux réalisés dans le cadre d’activités extrascolaires peuvent être valorisés.

Comme pour la précédente partie, personnalisez la rubrique selon le job convoité, en insistant sur les réussites scolaires (date, intitulé du diplôme, nom de l’établissement) ou extrascolaires (prix, concours) les plus adaptées à votre candidature.

Compétences pour un CV de graphiste

L’erreur courante des CV de graphistes est de miser exclusivement sur les compétences techniques (hard skills) en oubliant les aptitudes personnelles (soft skills). Évitez cet écueil en faisant un subtil mélange des deux, et focalisez-vous sur l’essentiel en mentionnant juste quelques compétences-clés importantes pour cet emploi. Ne vous contentez pas de les citer, décrivez-les en les illustrant avec des chiffres ou des niveaux.

Vous pouvez faire deux rubriques côte à côte.

Une rubrique centrée sur les compétences techniques en mentionnant le degré de maîtrise :

  • Photoshop : Maitrise avancée
  • Illustrator : Maitrise avancée
  • InDesign : Notions de base
  • Adobe XD : Maitrise avancée
  • Skectch : Notions de base
  • Création de maquettes : Bonne maitrise
  • Web design : Notions de base
  • autres logiciels

Une seconde rubrique sur vos qualités et compétences professionnelles :

  • créativité
  • sérieux
  • capacité de travail en équipe
  • bien organisé(e)
  • aptitude à résoudre les problèmes et à gérer les conflits
  • etc.

Sections supplémentaires dans un CV de graphiste

Langues étrangères pour un(e) graphiste

En dehors de l’anglais utile au maniement de certains logiciels, les langues ne font pas partie des compétences exigées pour le métier de graphiste. Ceci dit, si vous connaissez d’autres langues étrangères, il peut être intéressant de le préciser avec votre niveau de maîtrise, surtout dans les entreprises ayant des clients internationaux ou des équipes de travail hors de France. Si vous ne parlez que l’anglais en revanche, contentez-vous de l’ajouter dans la rubrique précédente. Inutile de faire une partie juste pour ça.

Centre d'intérêts des graphistes

Cette partie n’est pas essentielle, mais elle rend une candidature unique. Vous pouvez y mettre vos passions, loisirs, actions associatives, ou encore votre prédilection pour certaines tâches. L’ajout des centres d’intérêt est plutôt recommandé pour les débutants, qui veulent se démarquer en apportant des indications sur leur personnalité…

Comment faire un CV de graphiste quand on est Junior/débutant ?

Si vous n’avez pas de parcours professionnel à mettre en avant, insistez plutôt sur les stages et les réalisations scolaires ou extrascolaires, pouvant témoigner de vos aptitudes. Passez en revue toutes les missions passées, qui vous permettraient de démontrer que vous possédez les qualités et compétences attendues pour le poste. Mentionnez un éventuel site de votre conception, ou votre portfolio si vous en avez un.

Les graphistes juniors ou débutants ont également intérêt à ajouter davantage de détails sur les formations ou autoformations, ou sur les certifications pour l’usage de logiciels. Par ailleurs, si la rubrique des diplômes est votre principal atout, déplacez cette section vers le haut du CV, avant la mention de vos expériences.

Résumé d'un bon CV de graphiste

Voici un récapitulatif des points à retenir pour faire un bon CV de graphiste :

  1. Optez pour une mise en page moderne, lisible et design
  2. Faites un en-tête avec vos coordonnées de contact et le portfolio
  3. Listez vos expériences professionnelles correspondant au job visé
  4. Choisissez les études, diplômes et formations à mettre en avant
  5. Sélectionnez les compétences (hard & soft skills) les plus importantes
  6. Ajoutez à votre CV votre maîtrise des langues et outils graphiques
  7. Soignez la présentation du document (police, espacement)

Lettre de motivation pour accompagner un CV de graphiste

Presque tous les employeurs exigent une lettre de motivation, et même ceux qui n’en demandent pas liront la vôtre. C’est pourquoi il est utile d’en glisser une au sein de votre candidature, avec votre CV. Elle sera courte (une page max) et accrocheuse. À travers elle, vous devez partager votre passion pour le métier de graphiste, et vous présenter comme la bonne personne pour répondre aux besoins de l’entreprise.

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :