1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Podcasts >
  4. La Check-List du candidat # 1 : En entretien, l'habit fait toujours le moine

La Check-List du candidat # 1 : En entretien, l'habit fait toujours le moine

la-check-list-du-candidat--1--en-entretien-lhabit-fait-toujours-le-moine

Mathilde Hardy

X

Vous avez décroché un entretien d’embauche pour le job de vos rêves et vous ne savez pas comment vous habiller ? Mettre un costume, ça fait ringard ? Ma jupe est-elle trop courte ? Porter des baskets ça passe ? Mes tatouages, ça craint ? Autant de questions légitimes que vous vous posez surement à l’approche du jour J. Même si c'est légalement interdit, dans les faits l'habit fait toujours le moine et la première impression ça compte vraiment. Mieux vaut donc avoir les bons codes vestimentaires pour mettre le recruteur dans sa poche et optimiser ses chances de décrocher le poste. Nous vous donnons 6 conseils pour ne pas commettre d’impair le jour J.

 

1er conseil : « À chaque secteur son look et ses codes »

Pour postuler en banque d’affaires, dans les assurances ou en finance, vous ne ferez jamais tâche avec un costume sombre, une chemise blanche ou à très fines rayures, des boutons de manchette, une cravate et des chaussures noires (cirées). Pour les femmes, le tailleur jupe ou pantalon est un grand classique, avec le combo robe/ petite veste.

Pour un job créatif, rien ne vous empêche de sortir un peu des clous avec des couleurs plus flashy.

Dans le doute, si vous ne connaissez pas les codes du secteur d’activité pour lequel vous postulez, surtout ne tentez pas l’originalité. La règle selon laquelle « À chaque secteur son look et ses codes » reste vraie. Faites dans le classique :

chemise blanche, veste, chino sombre pour les hommes

blouse colorée, veste, slim noir pour les femmes.

Mieux vaut prendre le risque de faire trop sérieux que l'inverse.

Attention, même si le secteur d’activité est plus « cool », il est important de soigner son image. Laissez le jean au placard, il véhicule une image trop décontractée.

2e conseil : « À l’aise en toutes circonstances »

Quelle que soit la tenue sélectionnée pour l'entretien, vous devez l'assumer et vous sentir à l'aise avec. Donc on oublie, les jupes qui remontent trop haut, les cols de chemise trop étriqués, les chaussures neuves ou les escarpins de 10 cm....

Soyez à l’aise… mais pas trop à l’aise non plus. Oubliez les baskets, le jogging et le short en été, même sous 30 degrés.

3e conseil : « Clean de la tête aux pieds »

Quand on parle de look, on parle de total look : de la tenue en passant par les chaussures et même le vernis. Rien de pire qu'un candidat avec des mocassins troués ou pas cirés, qu'une candidate avec un vernis effrité ou un talon bancal... Cela dénote un manque de soin et de respect pour son interlocuteur. Donc fignolez le moindre détail.

4e conseil : « Cabinet et entreprise, même tenue »

Pas question d'avoir une tenue plus décontracté sous prétexte que l’entretien se passe dans un cabinet de recrutement. Optez pour une tenue similaire à celle que vous auriez mise si vous aviez rencontré le recruteur en direct. N’oubliez jamais que le cabinet transmettra cette image à l’entreprise.

N’hésitez pas à l’interroger sur le dress code en vigueur chez son client.

5e conseil : « Quid des tatoo ? »

Les recruteurs sont parfois plus ouverts qu'avant à certains extras mais pas au point d'admirer vos tatouages au poignet ou sur la cheville. Un tatouage visible peut influencer la position du recruteur. Peut-être de manière favorable mais dans le doute, cachez-les.

6e conseil : « Osez l’accessoire »

Créatif, dynamique, sociable, calme… Pour montrer un trait de votre personnalité, osez l’accessoire ou la couleur.

  • un bijou : collier, bracelet, boutons de manchette pour les hommes : attention à la surcharge ! L’idée est de ne pas ressembler à un sapin de Noël
  • un jolie sac ou une pochette : Le seul interdit : les imprimés panthères ou paillettes. Jouez l’élégance
  • un vêtement coloré : on choisit en général 3 couleurs maximums à assortir dans sa tenue. Deux plutôt classiques : noir, blanc ou bleu marine.

Une troisième couleur peut être réservée à un accessoire en fonction de l’image que l’on veut renvoyer : bleu (la communication), rouge (l’énergie) ou encore vert (l’authenticité).

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+