La Check-List du candidat # 10 : Les signes qui disent que vous aurez le job ou pas

Publié le 27 janvier 2020 Mathilde Hardy

Votre entretien d’embauche est terminé, et votre mail de remerciement post-entretien est envoyé. Vous avez donné le meilleur de vous-même et maintenant il n’y a plus qu’à attendre la réponse du recruteur. Quelques signes néanmoins pourraient vous informer sur l’issue annoncée. Lesquels ? C’est ce que je vais vous révéler dans cet épisode.
  1. Les 5 signes qui présagent un entretien d’embauche raté
  2. Quels sont les signes qui disent que vous aurez le job ?

Les 5 signes qui présagent un entretien d’embauche raté

Si certains signes témoignent d'un réel intérêt de votre candidature, d'autres sont moins positifs.

Le monologue : l’entretien est en théorie un échange entre deux interlocuteurs. Un recruteur qui doit vérifier la compatibilité en tout point entre un candidat et un poste. Un candidat qui doit à la fois convaincre un recruteur de ses compétences et de sa motivation, mais aussi se renseigner que tous les éléments, comme le salaire ou autres avantages en nature, qui gravitent autour du poste lui conviennent. Si ce n’est pas le cas, c’est-à-dire que soit le recruteur soit vous faîtes un monologue, c’est souvent un indice qu’il n’est pas intéressé par votre candidature.

Le langage corporel fermé : un recruteur intéressé par votre profil sera plutôt penché en avant, avec un langage corporel animé et des expressions ouvertes. Dans le cas contraire, c’est-à-dire les bras croisés ou affalé au fond du fauteuil en tapotant sur son portable, malheureusement pour vous l’issue risque de ne pas être heureuse.

Le regard fuyant : pour bien communiquer et captiver son auditoire, la règle d’or est de poser son regard tour à tour sur plusieurs personnes afin de les concerner par le propos. Votre recruteur fuit le contact visuel ? Il regarde fréquemment vers la porte ou fixe son portable ? Il y a de grande chance pour que vous ayez à faire une croix sur le poste.

L’absence de questions : ce n’est pas possible, même si vous vous êtes brillamment présenté au début de l’entretien, vous ne pouvez pas avoir tout dit. Le recruteur, lorsqu’il fait passer un entretien, doit avoir à vous poser d’autres questions, pour creuser votre profil et s’assurer que vous correspondez bien au poste. Sans question, il y a de forte chance pour que votre candidature ne convienne pas.

Dernier signe de l’entretien raté : le flou autour de la suite du process de recrutement. « On vous rappellera »… le recruteur qui vous répond ça sans plus de détail a probablement une idée derrière la tête. Celle de ne pas donner suite à votre candidature.

Bon généralement, tout n’est noir ou blanc lors d’un entretien. Si certains signes semblent dire que vous n’aurez pas le job, d’autres, plus heureux lancent des signaux positifs.

Quels sont les signes qui disent que vous aurez le job ?

L’entretien d’embauche a une durée correcte. Entre 30 min et heure, c’est la durée moyenne d’un bon entretien d’embauche. Ni trop court pour être expédié, ni trop long si le recruteur a un réel doute sur vous.

Le recruteur aborde avec vous toutes les questions pratiques, comme la durée de votre préavis dans votre entreprise actuelle, s’il est possible de le raccourcir ou non. Il vous projette concrètement dans le poste. Plus on s’éloigne des critères techniques du poste, plus c’est bon signe. Si le recruteur aborde l’ambiance dans l’équipe ou la personnalité de votre futur manager, c’est probablement qu’il n’a aucun doute sur l’adéquation de vos compétences avec le poste à pourvoir.

Le recruteur vous interroge sur vos autres candidatures en cours. Voici un signal très positif. Vous êtes probablement en bonne voie d’être retenu et voilà maintenant qu’on s’inquiète car vous pourriez leur filer entre les doigts. Si votre réponse est positive, il ne tardera probablement pas à vous rappeler pour vous embaucher ou vous proposer de continuer le processus de recrutement, car il sait que vous pourriez accepter un job ailleurs.

La fin du processus de recrutement vous est clairement exposée lorsque l’entretien se termine et vous avez un bon aperçu du timing dans lequel on va vous rappeler ? 24h, 48h, à la fin de la semaine… C’est bon signe !

Signaux positifs mais aussi négatifs, difficile de savoir vraiment si on a fait bonne impression. Dans tous les cas, les dés sont maintenant jetés et nous croisons les doigts pour vous pour qu’on vous rappelle !

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Diplômée avocat, Mathilde Hardy est ensuite formée à l’édition et à la production de contenus print et web pour différents Médias. Elle rédige des articles pour Cadremploi afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves, mais informe aussi les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :