1. Accueil >
  2. Conseils >
  3. Podcasts >
  4. La Check-List du candidat # 2 : Tout ce que le recruteur sait déjà de vous avant l'entretien

La Check-List du candidat # 2 : Tout ce que le recruteur sait déjà de vous avant l'entretien

la-check-list-du-candidat--2--tout-ce-que-le-recruteur-sait-deja-de-vous-avant-lentretien

Mathilde Hardy

X

Vous avez décroché un entretien d’embauche pour le job de vos rêves et vous le préparez consciencieusement chez vous pour ne pas faire d’impair le jour J. Vous avez raison ! Cependant, sachez que les recruteurs disposent souvent de précieux éléments sur vous avant même que vous ayez pris la parole devant lui. Vous l’aurez compris, un process de recrutement ça se travaille bien en amont, pour éviter les mauvais a priori. Nous faisons le tour pour vous des 5 informations dont disposent le recruteur avant même que vous ayez franchi le seuil de sa porte et nous vous donnons quelques conseils pour faire la meilleure impression possible.

1er information dont dispose le recruteur : « La galaxie internet »

Les réseaux sociaux peuvent être un vrai coup de pouce pendant une recherche de job. À condition de savoir les utiliser à bon escient. La première chose que fera un recruteur est de taper sur internet votre nom afin de voir les informations et les photos qui ressortent de sa recherche. Évitez de mettre en ligne des photos du registre privé que ce soit sur les réseaux privés ou professionnels. Car si l’image n’est pas professionnelle, l’employeur va se demander si vous serez en mesure d’être un bon ambassadeur de son entreprise.

Notre conseil : faites attention à ne rien laisser de compromettant. Pour parer à toute indiscrétion, verrouillez tous vos comptes privés en limitant leur accès à vos contacts.

2e information dont dispose le recruteur : « CV et lettre de motivation passés au peigne fin »

Les recruteurs passent à peine 30 secondes sur chaque candidature avant de décider s’ils contactent ou non le postulant. Outre les traditionnelles infos sur votre parcours et vos compétences, CV et lettre de motivation peuvent donner de précieux indices sur votre personnalité. Par exemple,  

  • Si vous savez vous exprimer correctement grâce au ton utilisé dans la lettre de motivation : on est dans un contexte professionnel, le ton doit bien évidemment l’être. Mais professionnel n’impose pas l’usage d’un ton désuet.
  • Si vous êtes rigoureux : les fautes d’orthographe qui trainent sont souvent rédhibitoires et peuvent entraîner votre candidature dans la corbeille. Relisez-vous, faite relire à votre entourage ou utilisez des correcteurs orthographiques.

3e information dont dispose le recruteur : « L’heure c’est l’heure »

La ponctualité est l’une des clés pour faire bonne impression : les recruteurs n’aiment pas vous attendre. Outre le fait que vous laisserez transparaître un manque de professionnalisme, elle démontre que vous ne savez pas gérer votre temps. À l’inverse, ne soyez pas trop en avance, vous renverrez une image négative (personne angoissée ou stressée). 

Notre conseil : vérifiez votre temps de trajet la veille pour planifier votre départ. En cas de retard pendant votre trajet, prévenez votre recruteur.

4e information dont dispose le recruteur : « Faire bonne impression dès l’accueil de l'entreprise »

Les agents d’accueil sont parfois avertis de la tenue des process de recrutement. Si vous arrivez une demi-heure à l’avance et que vous faites profiter toute la salle d’attente de vos coups de fil perso… Ça craint. Globalement, les comportements excessifs (irrespectueux ou vraiment trop stressés) pourront être rapportés au recruteur. À l’inverse, un comportement courtois et serein sera forcément apprécié par vos futurs collaborateurs, que ce soient les agents d’accueil ou ceux que vous croiserez dans les couloirs. Saluer ces derniers en souriant est une règle de savoir-vivre qui s’impose a priori.

5e conseil : « Éviter les impairs dans l’ascenseur »

Si vous devez faire un bout de chemin dans l’ascenseur ou les couloirs avec le recruteur, soignez votre attitude et votre discours. Il cherchera sans doute à nouer le dialogue en vous demandant par exemple si vous avez trouvé facilement le chemin. Si vous vous êtes perdu une demi-heure dans le quartier avant d’arriver, pas la peine de préciser… Ces premières minutes sont importantes, elles permettront au recruteur de se faire ou de confirmer son opinion sur vous.

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+