Comment est-on prélevé à la source pour ses premiers salaires ?

Mathilde Hardy

Félicitations, vous avez brillamment décrocher un travail et allez entamer votre premier mois dans vos nouvelles fonctions. C’est sûrement pour vous une fierté de faire vos débuts dans le monde professionnel et de toucher une rémunération qui est le fruit de votre travail. Et c’est bien normal ! Mais qui dit premier emploi dit premier salaire… Et également imposition sur les revenus. Comment est-on prélevé à la source pour sa première rémunération ? Premier emploi et impôt, notre article répond à toutes vos questions.
Comment est-on prélevé à la source pour ses premiers salaires ?

Comment déclarer les revenus de son premier travail aux impôts ?

Vous n’êtes pas un habitué de la déclaration de revenus et c’est tout à fait légitime car c’est votre premier emploi. Vous étiez probablement rattaché à la déclaration fiscale de vos parents les années passées.

Depuis l’instauration du prélèvement à la source en janvier 2019, la déclaration de revenus permet à l’Administration fiscale de vous proposer un taux de prélèvement personnalisé sur votre salaire. En effet, avec cette déclaration obligatoire, le fisc est au fait de l’état de vos revenus (votre premier emploi, vos éventuelles pensions alimentaires, les revenus de capitaux mobiliers ou immobiliers…) et de votre situation familiale (mariage, PACS, enfants à charge…). Il peut ainsi prendre en compte tous ces éléments pour fixer votre taux de prélèvement (à la hausse, mais aussi à la baisse).

Mais lorsqu’on entre pour la première fois dans la vie active, on n’a encore jamais déclaré de revenus.

À défaut de posséder votre déclaration de revenus, l’Administration fiscale se base alors sur votre première paie pour vous prélever à la source. Elle vous applique un taux neutre (on parle aussi de taux non-personnalisé), correspondant au profil type suivant : un salarié célibataire et sans enfant.

Vous n’avez donc aucune démarche à faire, et aucune déclaration particulière à fournir aux impôts. Concrètement, la part de votre premier salaire pour les impôts sera automatiquement prélevée sur votre rémunération.

Bon à savoir : avant l’instauration du prélèvement à la source, les jeunes cadres embauchés bénéficiaient d’une année de décalage pour payer leurs impôts sur le revenu. Ils ne les payaient que l’année suivante à partir de la déclaration de revenus remplie.

Quel est votre premier taux d’imposition ?

Pour un premier emploi, votre premier taux d’imposition est neutre. Il est calculé par l’Administration fiscale en fonction de votre salaire net imposable annuel (multiplication sur une année civile de vos 12 premiers salaires mensuels).

En 2020, voici un extrait du barème fiscal fixé par la loi :

  • Jusqu'à 10 064 €, le taux neutre appliqué est de 0 %.
  • Puis de 10 064 € à 27 794 €, le taux neutre appliqué est de 14 %.
  • Puis de 27 794 € à 42 000 €, le taux neutre appliqué est de 30 %.
  • Plus de 47 717 €, le taux neutre appliqué est de 43 %.

À noter : le taux pris à la source sur votre salaire ne va pas forcément correspondre à l’impôt exact. L’Administration fiscale calculera le taux exact un an après lors de votre déclaration des revenus en mai/juin. C’est en 2021 qu’on déclare les salaires de 2020. Le cas échéant, si on vous a trop pris ou pas assez sur votre premier salaire, le fisc régularise et vous reverse (par virement pendant l’été) ou vous prélève (les mois de septembre à décembre) le montant en trop ou manquant.

Le prélèvement à la source de l’impôt s’effectue-t-il dès le premier salaire ?

Bien que ce soit votre premier emploi, et donc votre premier salaire, le fisc ne vous oublie pas et vous prélève automatiquement l’impôt sur le revenu, directement sur votre premier salaire, dès la fin de votre mois de travail. Puis, ensuite chaque mois sur tous vos salaires.

La somme en votre possession sur votre compte bancaire correspond à votre revenu déduit des impôts. On parle de salaire net.

N’hésitez pas à regarder votre première fiche de paie, elle mentionne la somme prélevée au titre de l’impôt sur le revenu (Prélèvement à la source : décryptez votre nouvelle fiche de paie).

Peut-on modifier le taux de prélèvement à la source dès le premier salaire ?

Oui, il est possible d’anticiper et de faire modifier son taux de prélèvement à la source, dans le cadre de votre premier emploi et dès votre premier salaire.

Vous pouvez aussi le faire après la première déclaration d’impôt, l’année suivante.

Comment personnaliser le taux de prélèvement à la source dès le premier salaire ?

Si vous ne disposez pas d’un numéro fiscal en France (c’est-à-dire lorsque c’est votre premier travail et que vous n’avez pas encore rempli de déclaration de revenus), et que vous souhaitez modifier votre taux de prélèvement car vous savez pertinemment qu’il ne sera pas correct, vous pouvez demander à votre service des impôts la création d'un taux personnalisé correspondant à votre situation réelle au moyen du formulaire n° 2043 de demande de numéro fiscal et de taux personnalisé de prélèvement à la source. Il vous faut ensuite adresser ce formulaire rempli à votre centre des impôts, accompagné de la copie d'une pièce d'identité et, le cas échéant, d'un justificatif de Sécurité sociale.

Vous pouvez aussi créer votre espace particulier sur le site impots.gouv.fr. Pour ce faire, cliquez sur Votre espace particulier, puis dirigez-vous dans la rubrique Aide > Vous n'avez pas encore de numéro fiscal ? », et laissez-vous guider.

Dans tous les cas, l’année suivante votre prise de poste, vous devrez remplir votre première déclaration de revenus.

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Après l'obtention du diplôme d'avocat, je me suis tournée vers l’édition et la production de contenus print et web pour différents Médias. Je suis aujourd'hui en charge de la rubrique Conseils du site Cadremploi. À ce titre, je rédige des articles afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves. J'informe également les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :