Administration des ventes : quel salaire pouvez-vous espérer ?

22 mai 2019 Hays

Le marché de l'Administration des ventes connaît une belle reprise par rapport à l'année dernière. Cette reprise a amené les candidats à se repositionner sur le marché, contrairement à l'année précédente où les collaborateurs en poste avaient mis leur recherche en veille.
  1. Evolution du marché
  2. Les changements sur les pratiques de recrutement
  3. Evolution des politiques de rémunération
  4. Quelle vision pour l'avenir ?
  5. Profils les plus recherchés
  6. Formations, compétences et critères

Evolution du marché

En 2010, les candidats n'hésitent plus à changer d'entreprise, augmentant par la même occasion les besoins en recrutement des clients. Actuellement, les entreprises contactent elles-mêmes les cabinets de recrutement qui n'ont plus autant de prospection à réaliser. A cela s'ajoute un constat positif, 50 % des contrats proposés en 2010 sont des CDI.

Les clients ayant le plus de besoins en recrutement sont ceux de la distribution de produits finis (High tech, Cosmétiques et Informatique). Les clients du Luxe (PAP, Joaillerie) ont également beaucoup recruté en comparaison à l'année 2009. En plus de la reprise, le Luxe est un secteur qui connaît toujours un surcroît d'activité (surtout en fin d'année) et intègre la notion de saisonnalité (roulement au niveau des collections).

Les embauches dans les différents secteurs précités concernent aussi bien des postes en backoffice (Assistant ADV, Gestionnaire) que des postes opérationnels (Chargé de clientèle, Assistant commercial). Par ailleurs, la plupart des entreprises des secteurs cités se sont dotées du logiciel SAP, outil qui simplifie la compilation des données et permet aux clients d'avoir une visibilité complète sur toute la commande.

 

Les changements sur les pratiques de recrutement

La crise n'a pas provoqué de changement fondamental concernant les pratiques de recrutement des clients. La durée des processus de recrutement n'a pas évolué : elle dépend toujours en priorité du besoin plus ou moins urgent des clients.

Ces derniers attachent toujours plus d'importance au côté opérationnel des candidats et vont donc privilégier l'expérience. De plus, les clients affinent à présent leur sélection et sont moins flexibles quant aux compétences demandées. Des collaborateurs expérimentés (2 à 5 ans), opérationnels et stables (privilégiant l'évolution interne) sont en priorité recrutés.

Les entreprises n'ont pas de budget pour investir en formation interne et sont par conséquent prêtes à attendre si elles ne trouvent pas le candidat idéal. Pour les postes en CDI, la recherche se concentre sur des profils en adéquation totale avec la culture et les valeurs de l'entreprise. Dans cette optique, les entreprises souhaitent fidéliser à long terme le collaborateur.

 

Evolution des politiques de rémunération

Les salaires sont repartis à la hausse après avoir connu une baisse importante durant la crise. Généralement, les clients disposent de leurs grilles de rémunération qui tiennent compte de 4 facteurs : l'expérience du candidat, ses compétences, sa formation initiale et le contact avec le candidat durant l'entretien.

A titre d'exemple, concernant la hausse des salaires et l'importance de l'expérience, un Assistant ADV ayant entre 2 et 5 ans d'expérience était rémunéré entre 22 et 26 000 € en 2009, contre 24 à 30 000 € en 2010. Les compétences du candidat peuvent inclure des connaissances linguistiques ou logicielles (SAP, AS4000). Il est intéressant de noter qu'un secteur sort du lot : le Médical, qui propose des niveaux de rémunération plus élevés.

 

Quelle vision pour l'avenir ?

Suite aux différents constats que nous avons pu faire en 2010, nous pensons que la reprise va se stabiliser en 2011. L'intérim représente une solution plus flexible et permet de vérifier l'utilité de créer un nouveau poste. Il n'est pas rare de proposer un CDD avant une embauche en CDI. Les salaires, en phase de reprise en 2010, vont se stabiliser en 2011.

L'Administration des ventes va continuer à connaître des besoins en recrutement grâce au turnover des candidats sur le marché. Plus spécifiquement, l'Administration des ventes pour la partie Export, en phase de développement chez les entreprises qui souhaitent s'internationaliser, connaîtra un turnover moins important, les offres étant inférieures au nombre de candidats sur le marché.

 

Profils les plus recherchés

Les profils les plus activement recherchés concernent des Assistants ADV (export) possédant 2 à 3 ans d'expérience ainsi que des Gestionnaires ayant 5 à 6 ans d'expérience. Ces profils sont valorisés car ils sont intégrés au processus de la relation clients. Ils sont donc indispensables au développement de l'activité de l'entreprise. Beaucoup d'entreprises ont fait l'acquisition du logiciel SAP, elles recherchent donc en priorité des profils maîtrisant cet outil.

Au niveau opérationnel, les clients demandent des Chargés de clientèle, des Assistants achats et des Assistants commerciaux. Les Assistants achats interviendront pour assurer une meilleure maîtrise des coûts et une amélioration des processus internes, tandis que les Assistants commerciaux et les Chargés de clientèle interviendront sur le développement du portefeuille de clients de l'entreprise.

 

Formations, compétences et critères

Pour les postes à l'export, une formation en commerce international (ou une école de commerce spécialisée à l'international) est requise. Mais la formation ne fait pas tout, les entreprises attachent beaucoup d'importance au côté opérationnel des candidats sur le terrain. Pour les postes d'Assistant ADV et commercial, les clients ne vont pas s'attarder sur la formation des candidats, mais plus sur leurs qualités personnelles : excellent relationnel, sens du service clients, rigueur et méthode.

Pour le métier d'Assistant ADV export, une formation Bac +2 en commerce international est le minimum. De plus, pour ce même poste, les compétences linguistiques représentent un atout non négligeable aux yeux des entreprises (anglais, espagnol, allemand, italien et des langues rares telles que le polonais ou l'arabe littéraire). Plus spécifiquement, le russe, le polonais et l'italien sont très prisés dans le Luxe, alors que le néerlandais est très utile dans l'Automobile et l'Informatique (zone Benelux).

 

Télécharger l'étude complète sur les rémunérations

Hays
Hays

Vous aimerez aussi :

  1. Accueil
  2. Salaire
  3. Administration des ventes : quel salaire pouvez-vous espérer ?
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte