Assurance : quel salaire pouvez-vous espérer ?

22 mai 2019 Hays

De manière générale, tous les changements économiques, climatiques, démographiques, technologiques et souvent politiques entraînent une offre nouvelle d'assurance, de nouveaux risques à souscrire et de nouveaux sinistres à gérer. L'assurance est un marché d'avenir.
  1. Evolution du marché
  2. Les changements sur les pratiques de recrutement
  3. Evolution des politiques de rémunération
  4. Quelle vision pour l'avenir ?
  5. Profils les plus recherchés
  6. Formations, compétences et critères

Evolution du marché

Avant toute chose, il est important de souligner que le besoin permanent pour les personnes d'assurer leurs biens et leur responsabilité permet au marché de l'Assurance de rester actif quoiqu'il arrive, l'assurance étant une obligation légale. Le marché du recrutement est stable par rapport à 2009.

Cependant, c'est un secteur qui, comme beaucoup d'autres, est fortement lié à l'économie globale. La crise financière mondiale a eu pour conséquence directe de provoquer une véritable mutation du monde de l'Assurance avec un rapprochement des acteurs majeurs : une nouvelle cartographie du monde de l'Assurance se dessine.

Cette mutation a accompagné le développement de nouveaux marchés qui s'explique, entre autres, par des raisons sociodémographiques. Le vieillissement de la population, notamment, provoque une hausse du marché de la dépendance. Dans un autre registre, le désengagement progressif de la Sécurité sociale (attendu et prévu par de nombreux experts) ouvre la voie aux professionnels de l'assurance santé qui se préparent à développer de nouveaux marchés.

De même, l'allongement de la durée des cotisations est, elle, synonyme de développement pour toute l'activité « Retraites » des acteurs de l'Assurance. Enfin, la mondialisation a provoqué l'internationalisation de certaines prestations comme l'assurance dommages. Globalement, ces nouveaux marchés vont provoquer la création de nouvelles prestations de la part des clients.

Par conséquent, les entreprises qui souhaitent conquérir ces marchés vont devoir recruter des Commerciaux, poste qui est en forte demande actuellement. Tous ces changements sont vecteurs de besoins sur des fonctions support mais également en actuariat, statistiques et marketing.

 

Les changements sur les pratiques de recrutement

Dans un souci de réduction des coûts, le service RH de certaines entreprises effectue la totalité du processus de recrutement et la mobilité interne est privilégiée. Concernant le processus de recrutement en lui-même, sa durée a été allongée et il est à présent plus complet. Les clients sont exigeants et ne veulent prendre aucun risque. En plus des tests techniques et de graphologie, ils n'hésitent pas à multiplier le nombre de candidats reçus pour être sûrs de leur choix. Côté candidat, les entretiens se multiplient. Il va devoir successivement rencontrer le Responsable RH, l'opérationnel puis le Directeur du site. Pour les postes en Top Management, nous constatons un turnover moins important.

 

Evolution des politiques de rémunération

Les rémunérations se sont stabilisées pour la plupart des métiers de l'Assurance. Certains métiers en CDD/ Intérim ont, malgré ce constat, connu une baisse de salaire, comme les postes de Gestionnaires. Le salaire est négociable pour les postes en CDI, les personnes étant peu disposées à la mobilité par la suite. Les postes proposés concernent à 80 % des techniciens-employés et à 20% des experts managers. De façon globale, les clients mettent en place des grilles de rémunération couplées à la Convention Collective.

Toutefois, les entreprises adaptent le niveau de rémunération de leurs collaborateurs en fonction de leurs profils. Dans les grands groupes par exemple, des avantages tels que le Plan Epargne Entreprise (PEE) ou les congés payés viennent se greffer à la rémunération fixe. Ces initiatives concernent en majorité les profils expérimentés. Les juniors (niveau Bac +2/3) sont en moyenne rémunérés à 25 000 € à leur entrée dans l'entreprise, puis atteignent 30 000 € une fois qu'ils ont gagné en expérience. Les postes de Commerciaux sont pour leur part indexés sur un salaire fixe garanti pendant 1 à 2 années. A l'issue de cette période, le salaire est basé sur les commissions uniquement.

 

Quelle vision pour l'avenir ?

Comme évoqué précédemment, l'obligation légale de s'assurer pour les personnes ainsi que l'apparition de nouveaux marchés représentent un fort potentiel de développement pour les acteurs de l'Assurance. Nous allons présenter ces nouveaux marchés plus en détails dans le but de façonner le futur visage du secteur de l'Assurance.

Tout d'abord, l'évolution technologique est un facteur important concernant le développement de nouvelles prestations par les assureurs. A titre d'exemple, l'assurance des téléphones portables et d'autres biens à haute valeur ajoutée technologique n'existait pas il y a encore 15 ans.

Ensuite, la mondialisation, notamment en ce qui concerne les échanges commerciaux, a provoqué l'apparition de nouveaux risques et par conséquent le besoin de nouveaux services pour les clients. Autre exemple, les conditions climatiques et de façon plus générale les nouveaux marchés de l'Environnement sont des éléments à prendre en compte lors de l'établissement de l'offre des assureurs. L'allongement de la durée des cotisations pour les retraites implique une évolution des techniques d'assurance (par des placements spécifiques par exemple).

De manière générale, tous les changements économiques, climatiques, démographiques, technologiques et souvent politiques entraînent une offre nouvelle d'assurance, de nouveaux risques à souscrire et de nouveaux sinistres à gérer. L'Assurance est un marché d'avenir.

 

Profils les plus recherchés

La priorité est avant tout la conquête des nouveaux marchés présentés et par conséquent le gain de parts de marché. Les entreprises recherchent donc en priorité des Commerciaux sédentaires, des Commerciaux terrains et des Mandataires affiliés à la compagnie. Ces profils doivent être dotés d'une expertise technique en adéquation avec le marché concerné. Le cas échéant, les Assureurs proposent des formations internes à leur force de vente afin qu'elle soit en mesure de mieux informer les clients. En plus de la force de vente, les compagnies d'assurance recherchent également des Actuaires, nécessaires dans la réalisation de nouvelles projections (modélisation du risque).

Par ailleurs, il existe toujours une demande précise pour les Gestionnaires de sinistres corporels et pour les Souscripteurs en assurance construction par exemple. La situation est pénurique concernant ces profils. Enfin, la mondialisation favorise l'embauche de Coordinateurs internationaux, de Souscripteurs et de Réassureurs.

 

Formations, compétences et critères

Au niveau des formations à proprement parler, un BTS Assurance ou un DUT Action commerciale est souhaité pour le recrutement en force de vente : le côté commercial est en effet indispensable pour ce type de missions.

L'Institut du Management du Risque à Bordeaux et l'Enass proposent pour leur part des bases de connaissances reconnues par les clients. Au même titre, un DESS en Droit des assurances ou en responsabilité civile est également un atout fort pour les candidats. Concernant les Chargés de clientèle, au-delà de la formation, c'est plus l'expertise métier qui entrera en ligne de compte. Plus haut hiérarchiquement, le Responsable grands comptes ou le Responsable commercial sera choisi en fonction de sa curiosité vis-à-vis de l'environnement (connaissance des produits et des risques du marché) mais aussi sur son expertise métier.

Dans un autre registre, les compétences linguistiques sont indispensables pour les métiers de Coordinateurs internationaux, Souscripteurs et Réassureurs. Ces mêmes compétences se généralisent également aux autres métiers de l'Assurance, mondialisation oblige.

 

 

 

 

Télécharger l'étude complète sur les rémunérations

Hays
Hays

Vous aimerez aussi :

  1. Accueil
  2. Salaire
  3. Assurance : quel salaire pouvez-vous espérer ?
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte