Augmenter son salaire avec son épargne salariale

18 septembre 2019 Mathilde Hardy

À défaut d’une revalorisation conséquente de votre salaire dans votre entreprise, vous pouvez miser sur les dispositifs d’épargne salariale. La participation, l’intéressement ou encore les plans d’épargne salariale permettent d’associer les salariés aux résultats et aux performances de leur entreprise. Distincte du salaire, l’épargne salariale fait néanmoins partie de la politique de rémunération globale des entreprises et peut être source de motivation. Elle est même devenue un incontournable du package global de rémunération. Augmenter son salaire avec son épargne salariale, nous vous disons comment dans cet article.
Augmenter son salaire avec son épargne salariale
  1. L’épargne salariale : qu’est-ce que c’est ?
  2. Augmenter la rémunération globale : un objectif poursuivi par l’épargne salariale
  3. Comment augmenter son salaire avec l’épargne salariale ?

L’épargne salariale : qu’est-ce que c’est ?

Réformée par la loi n° 2019-486 du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises (loi Pacte), l’épargne salariale a le vent en poupe. Elle associe financièrement les salariés aux résultats de l’entreprise - toujours intéressant pour la marque employeur - et permet de grossir la rémunération globale des collaborateurs. Elle est constituée de la participation et de l’intéressement qui sont des sommes d’argent permettant au salarié de se constituer une épargne, mais aussi des plans d’épargne salariale qui sont les supports permettant de recueillir lesdites sommes.

Pour en savoir plus sur les dispositifs d’épargne salariale, consultez notre article >> Épargne salariale : principe et fonctionnement

Augmenter la rémunération globale : un objectif poursuivi par l’épargne salariale

L’épargne salariale remplit un double objectif :

  • Elle permet d’augmenter la rémunération globale du salarié, à plus ou moins long terme, avec le versement immédiat des sommes ou le déblocage des fonds recueillis sur les plans d’épargne salariale.
  • Elle permet de compléter la pension de retraite.

La répartition de la prime entre les salariés chaque année au titre de la participation ou de l’intéressement peuvent être :

  • uniforme, c'est-à-dire que tous les salariés reçoivent la chose ;
  • proportionnelle au salaire ou au temps de présence de chaque salarié ;
  • ou combiner plusieurs de ces critères.

Notre conseil Cadremploi : n’hésitez pas à demander au service des ressources humaines de votre entreprise ou de celle pour laquelle vous passez des entretiens une fourchette des sommes versées au titre de l’épargne salariale les précédentes années. Ne perdez pas de vue en revanche que les montants versés les années passées ne pourront vous donner qu’un estimatif sur ce que vous pourrez percevoir et non une idée fiable de votre rémunération globale (salaire + épargne salariale), car ces sommes fluctuent en fonction des résultats de l’entreprise et des effectifs.

À lire aussi >> Comprenez enfin votre fiche de paie

Comment augmenter son salaire avec l’épargne salariale ?

>> Augmenter son salaire à court terme

Le salarié est libre de percevoir tout de suite les sommes issues de l’intéressement et de la participation, en totalité ou en partie. Ces sommes, soumises à l’impôt sur le revenu, viennent grossir la rémunération globale du salarié le mois de versement.

Elles vous sont versées au plus tard le dernier jour du 5e mois suivant la clôture de l'exercice de l’entreprise. Par exemple, au 31 mai 2019 si l'exercice est clos au 31 décembre 2018.

>> Augmenter son salaire à long terme

Les sommes issues de l’intéressement et de la participation que le salarié n’a pas souhaité percevoir immédiatement pourront être placées dans des plans d’épargne salariale. Elles seront bloquées pendant 5 ans, avec toutefois des cas de déblocages anticipés non imposables, comme le mariage ou l’achat de sa résidence principale par exemple.

À noter : les sommes bloquées sont exonérées d'impôt sur le revenu.

À lire aussi >> Temps partiel : quelle rémunération ?

À lire aussi >> Épargne salariale : les PME vont-elles enfin davantage en proposer ?

Mathilde Hardy
Mathilde Hardy

Diplômée avocat, Mathilde Hardy est ensuite formée à l’édition et à la production de contenus print et web pour différents Médias. Elle rédige des articles pour Cadremploi afin d'accompagner les candidats à l'embauche et leur permettre de décrocher l'emploi de leurs rêves, mais informe aussi les cadres sur tout ce qui touche de près ou de loin au monde du travail.

Vous aimerez aussi :

  1. Accueil
  2. Salaire
  3. Augmenter son salaire avec son épargne salariale