Ile-de-France : les postes à plus de 80 000 euros

Publié le 3 mai 2011 Bruno Askenazi

La région offre le plus grand nombre d'opportunités de postes à plus de 80 K€. Commercial, finance, informatique ... de nombreux métiers sont concernés.
  1. Dix ans d'expérience au moins
  2. Des contrôleurs de gestion bien cotés
  3. Des Business developpers au prix fort

Depuis le début de l'année, les postes à plus de 80K€ par an reviennent en force sur le marché francilien. L'amélioration du climat économique relance les velléités de mobilité et le turn-over de ces jobs haut de gamme, traditionnellement plus élevé en Ile-de-France, est reparti à la hausse. Qui sont ces cadres rémunérés au prix fort dans la région ? Les profils sont beaucoup plus diversifiés qu'en province.

 

Dix ans d'expérience au moins

Avec la présence de nombreux sièges sociaux, les opportunités de postes de direction (DRH, directeur administratif et financier ou directeur informatique), ont toujours été plus fréquentes dans la première région économique française. « Pour ces postes stratégiques, les employeurs n'ont pas droit à l'erreur et recherchent des profils qui ont déjà fait leur preuve avec au moins 10 ans d'expérience », indique Xavière Phisel, associée du cabinet de recrutement Sirca.

 

Mais à la différence de certaines régions moins « riches », les rémunérations à plus de 80K€ vont largement au-delà du cercle restreint des comités de direction. Un nombre non négligeable de cadres supérieurs sont concernés, et ce dans tous les métiers. Entre autres explications : des salaires franciliens plus élevés qu'en province, censés compenser en partie le surcoût de l'immobilier. Mais pour Wilhelm Laligant, directeur général de Randstad Search&Selection, il ne faut pas rêver, « avec le temps, l'écart a tendance à se réduire. Aujourd'hui, les grilles de rémunération des grandes entreprises sont fixées à l'échelle nationale et il est difficile d'y déroger ».

 

Des contrôleurs de gestion bien cotés

Dans les fonctions supports (finance, RH, juridique ...), certains experts très demandés franchissent sans mal la barre des 80 K. Un actuaire dans une compagnie d'assurance, un responsable de comptabilité au siège d'un grand groupe ou un juriste en droit des affaires confirmé peut également prétendre à un haut niveau salarial. Les profils privilégiés ont plus de 10 ans d'expérience. Selon Xavière Phisel, « même un contrôleur de gestion un peu expérimenté peut dépasser les 80K€. Tout dépendra de l'enjeu du poste. Si l'entreprise considère qu'il est capital pour améliorer ses résultats, elle peut décider de mettre les grands moyens pour recruter un très bon candidat suffisamment créatif pour trouver rapidement des solutions ».

 

Des Business developpers au prix fort

Dans les fonctions ventes, les responsables « grands comptes » peuvent obtenir de généreux packages. Les « business development managers » ont également la cote. Ces commerciaux confirmés, généralement au moins cinq ans d'expérience, que l'on trouve dans les services et les nouvelles technologies, sont chargés d'orchestrer la conquête de nouveaux marchés. Un rôle clé qui se paye au prix fort.

Bruno Askenazi
Bruno Askenazi

Vous aimerez aussi :