Les salaires en Rhône-Alpes

Agathe Vovard

Si les salaires de la région se situent dans la moyenne nationale, certains secteurs sont particulièrement attractifs, comme l'informatique ou l'énergie solaire.

 

 

Attractivité du territoire

Rhône-Alpes arrive en tête des régions les plus populaires auprès des cadres. « C'est davantage son cadre de vie, son dynamisme et son ouverture qui attire cette population » selon Jérôme Lieutier, Responsable Régional Centre Est du cabinet Expectra. Ainsi par exemple le conjoint de la personne qui part y travailler « peut aussi trouver facilement un poste qui l'intéresse car la région est suffisamment vaste ».

Informatique : 6 % au-dessus de la moyenne nationale

Du point de vue des salaires, Rhône-Alpes se situe dans la moyenne nationale. Certains secteurs y sont toutefois particulièrement favorables, comme l'informatique. Les rémunérations peuvent aller jusqu'à 6 % au-dessus de la moyenne nationale, se rapprochant ainsi des niveaux constatés en Ile-de-France. C'est le cas par exemple pour le métier d'analyste programmeur. « Le e-commerce, la sécurité et le web design portent également le marché informatique, de même que la maintenance réseau par exemple », explique Jérôme Lieutier.

Par ailleurs, « les métiers de la comptabilité et de la finance représentent un volume d'emplois important, même si les salaires n'augmentent pas tellement », souligne le spécialiste qui précise que la comptabilité client connaît une croissance un peu plus grande.

Salaires en hausse dans le solaire

Dans le domaine industriel, les secteurs phares en termes d'emploi sont les énergies renouvelables, dont surtout l'énergie solaire. « Les salaires augmentent, car il s'agit de compétences particulières dans un secteur de pointe », explique Jérôme Lieutier.

Environ 6 % d'augmentation de salaires à l'embauche

D'autres fonctions résistent bien à la crise, notamment dans les métiers de l'ingénierie et du BTP. Par exemple, les techniciens process et contrôle qualité bénéficient de rémunérations moyennes supérieures à la moyenne nationale, approchant celles de l'Ile-de-France avec respectivement 6 % et 5,8 % d'augmentations de salaires à l'embauche en 2009 par rapport à 2008.

A lire aussi : Les métiers qui marchent en Rhône-Alpes

 

RHONE ALPES EN CHIFFRES

Rhône-Alpes

-PIB : plus de 180 milliards d'euros en 2007 (2e rang national)

-Taux de chômage : 8,1 %

-Population active : 2 531 774

-Cadres : 14,7 %

Auvergne

-PIB : 28,4 milliards d'euros

-Taux de chômage : 8,4 %

-Population active : 604 676

-Cadres : 9,6 %

Agathe Vovard
Agathe Vovard

Vous aimerez aussi :