Que représentent les cotisations salariales dans le salaire d'un cadre ?

Cadremploi

Prélevées par l’employeur directement sur le salaire brut, les cotisations et contributions sociales sont dues à la fois par l'employeur et par le salarié. On parle aussi de charges salariales et de charges patronales. Le salarié reçoit chaque mois sur son compte bancaire son salaire déduit de ces sommes. Il s’agit de son salaire net à payer. Que représentent concrètement les cotisations salariales dans le salaire d’un cadre ? Nos réponses.
Cotisations salariales salaire de cadre

Quel pourcentage représentent les cotisations salariales des cadres en 2022 ?

Pour connaître le montant de chaque cotisation salariale due par un cadre en 2022, il faut effectuer le calcul suivant :

Montant de la cotisation = Assiette de calcul x Taux applicable en vigueur

Assiette de calcul = elle change en fonction de la cotisation ou de la contribution concernée.

Elle peut :

  • Correspondre au montant total de la rémunération du cadre. Autrement dit, son salaire brut. 
  • Être plafonnée. On parle d’un plafond mensuel de Sécurité sociale.
  • Être forfaitaire.

Taux applicable en vigueur = le taux est fixe et est propre à chaque cotisation salariale ou à chaque contribution salariale.

Pour connaître le montant total versé au titre des charges salariales, il faut additionner tous les montants obtenus. Il dépend essentiellement de la rémunération du salarié cadre. Il est donc propre à chacun.

De manière approximative,

  • Les cotisations salariales s’élèvent à environ 22 % du salaire brut. Soit 28 % du salaire net. 
  • Les cotisations patronales s’élèvent entre 25 et 42 % du salaire brut. Soit au maximum 54 % du salaire net.

Sur son site internet, l’Urssaf propose un tableau des taux de cotisations de droit commun au 1er avril 2022. Il vous permet d’avoir une bonne idée du pourcentage que représente chaque cotisation sociale ou contribution sociale sur votre salaire.

Les taux de cotisations de droit commun - avril 2022
Les taux de cotisations de droit commun - complément - avril 2022
Tableaux des taux de cotisations de droit commun au 1er janvier 2022. Source Urssaf.

Que sont les charges salariales ?

Les cotisations sociales, mais aussi les contributions sociales, financent la protection sociale de chaque salarié.

Certaines sont uniquement à la charge de l’employeur. On parle de charges patronales. Par exemple, la cotisation maladie, le versement mobilité, la contribution à la formation professionnelle et à la taxe d’apprentissage, les cotisations d’accidents du travail.

D’autres sont uniquement à la charge du salarié. On parle de charges salariales :

  • Les cotisations de Sécurité sociale.
  • Les contributions sociales : la Contribution Sociale Généralisée (la CSG) et la Contribution au Remboursement de la Dette Sociale (la CRDS). 
  • Les cotisations de retraite complémentaire.

D’autres encore sont à la charge conjointement de l’employeur et du salarié. Par exemple, il s’agit des cotisations d’assurance vieillesse.

Ce sont les Urssaf qui recouvrent les cotisations et contributions.

Exemple de calcul du salaire net à partir du salaire brut

Les cotisations et contributions sociales (charges salariales 2022 et charges patronales 2022) sont calculées à partir du salaire brut. Elles permettent d'obtenir le salaire net imposable du salarié. C’est-à-dire, pour l’employeur, le montant à verser au salarié.

Pour obtenir le salaire net à partir du salaire brut, le calcul est le suivant :

Salaire net imposable = salaire brut - cotisations et contributions sociales

À noter : pour calculer votre salaire net après impôt sur le revenu, il faut retrancher le montant de votre prélèvement à la source.

Voici 2 exemples concrets de calcul du salaire net mensuel à partir du salaire brut, visibles sur les bulletins de salaire de 2 cadres.

Exemple 1 de calcul du salaire net à partir du salaire brut sur une fiche de paie

Exemple fiche de paie
Exemple 1 de calcul du salaire net à partir du salaire brut sur une fiche de paie

Exemple 2 de calcul du salaire net à partir du salaire brut sur une fiche de paie

Exemple fiche de paie 1
Exemple fiche de paie 2
Exemple 2 de calcul du salaire net à partir du salaire brut sur une fiche de paie

Quelle différence de charges sociales entre un cadre et non-cadre ?

Les cotisations d’un salarié cadre et celles d’un salarié qui n’est pas cadre sont presque identiques. En 2022, c’est le salaire en euros qui est le principal déterminant du montant des charges salariales. Ce n’est plus le statut du salarié, cadre ou non-cadre.

Seules 2 différences subsistent entre ces 2 statuts concernant les charges sociales :

  • La prévoyance obligatoire à un taux de 1,50 % sur la tranche 1 du salaire. 
  • La cotisation à l'Apec.

Depuis 2019, la Contribution d'Équilibre Technique (CET) concerne désormais à la fois les cadres et les non-cadres. Elle s'active dès que le plafond de Sécurité sociale est dépassé et ne dépend donc plus du statut cadre. Le taux unique de la cotisation CET 2022 est de 0,35 %.

Quel est l’intérêt d'être cadre en 2022 ?

Le 18 juin 2020, l’Accord National Interprofessionnel (ANI) encadre le statut des cadres :

  • Il a une aptitude à des fonctions à caractère intellectuel prédominant.
  • Il a des fonctions conditionnant ou induisant la réflexion et/ou l’action d’autres salariés.
  • Il a une marge suffisante d’initiative et/ou d’autonomie dont l’amplitude dépend des responsabilités et/ou de la délégation de pouvoirs qui lui sont confiés.
  • Il a une responsabilité effective contribuant à la marche et au développement de l’entreprise.

En 2022, les différences entre le statut cadre et le statut non-cadre s’amenuisent. Depuis la fusion de l'Arrco (la caisse de retraite complémentaire de tous les salariés) et de l'Agirc (celle réservée aux cadres), seul le montant du salaire compte pour le calcul des cotisations retraite. Le montant des charges salariales cadres et non-cadres ne présente que très peu de différence.

Toutefois, il reste quelques avantages à être cadre :

  • Bénéficier d’horaires de travail plus flexibles avec le forfait jour ou le forfait heure. 
  • La cotisation à l’Apec permet l’accompagnement et le conseil aux cadres dans leur parcours professionnel.
  • La cotisation à un régime de prévoyance spécifique pour les cadres.
Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :