Quelle augmentation demander à son employeur ?

18 juin 2019 Séverine Dégallaix

L’entretien annuel est l’occasion d’aborder l’idée d’une augmentation de salaire avec votre manager. Souvent perçu comme un exercice périlleux, bien préparés, vos arguments seront mieux perçus et auront plus de chance d’aboutir. Pour ne pas paraître trop frileux ni trop gourmand, quelle augmentation demander à son employeur ? Découvrez tous nos conseils dans cet article.
Quelle augmentation demander à son employeur ?
  1. Quel montant demander à son employeur ?
  2. Quels arguments développer pour obtenir une augmentation de votre employeur ?

Quel montant demander à son employeur ?

Pourcentage, chiffre précis ou fourchette… chacun présente ses avantages et inconvénients. Préparez en amont le montant demandé à votre patron pour ne pas tuer sur place la négociation.

  • Le pourcentage est un langage que les managers et DRH comprennent bien, mais au cas où, pensez à le traduire en montant, ne serait-ce que pour votre propre information. Une augmentation de 8,33 % correspond à un mois supplémentaire de salaire par an, ce qui peut faire peur aux entreprises. À moins de circonstances exceptionnelles, visez un peu moins, par exemple 5 ou 6 %.
  • Un chiffre précis prouve que vous avez fait un travail de recherches et que vous savez ce que vous voulez. En revanche, il peut vous faire paraître rigide.
  • Une fourchette laisse de la place à la négociation, mais vous risquez d’obtenir le montant le plus bas, pas un centime de plus.

Notre conseil Cadremploi : évitez d’annoncer un prix fixe, il referme la négociation. Pour encourager au dialogue, proposer une fourchette d’augmentation, suivie d’une question comme « qu’en pensez-vous ? ».

À lire aussi >> Comment demander une augmentation hors entretien annuel ?

Quels arguments développer pour obtenir une augmentation de votre employeur ?

Pour trouver le juste équilibre entre ce que vous aimeriez obtenir et ce que votre employeur acceptera de vous accorder sur votre poste, vous devez :

  • Tenir compte des facteurs individuels. Votre salaire stagne depuis longtemps, vous venez de permettre à l’entreprise de décrocher un gros contrat, vous avez endossé de nouvelles responsabilités… Ces situations peuvent vous permettre de négocier plus que les 2,5 % d’augmentation moyenne prévus cette année*.
  • Ne pas oublier les facteurs globaux. Si votre entreprise est en pleine phase de croissance, elle sera évidemment plus encline à revaloriser les salaires à la hausse. Elle pourrait même vous le proposer d’emblée lors de votre entretien annuel.
  • Évaluer votre propre valeur. Plusieurs outils sont à votre disposition : les études de rémunération, les offres d’emploi pour des postes semblables sur cadremploi, les sites qui vous proposent d’évaluer combien vous devriez gagner, Viadeo. Même si le sujet est encore tabou en France, vous pouvez aussi en discuter avec vos collègues, en fonction de vos relations avec eux. Si, après cette enquête, vous estimez que vous êtes sous-payé, calculez de combien, et visez un montant vous permettant de rejoindre une fourchette plus juste.

Bon à savoir : l’article 104 de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel introduit des « mesures visant à supprimer les écarts de rémunération entre les femmes et les hommes dans l'entreprise. » En tant que femme, si vous gagnez moins que vos collègues masculins pour les mêmes postes, expérience, ancienneté, compétences et responsabilités, vous pouvez demander à votre patron d’aligner votre salaire sur le leur. À travail égal, salaire égal : un principe inappliqué en entreprise ? 

À lire aussi >> Augmentation, comment bien négocier au bon moment 

* D’après l’enquête annuelle de Willis Towers Watson

Séverine Dégallaix
Séverine Dégallaix

Diplômée en presse écrite, Séverine Dégallaix travaille depuis plus de dix ans sur des sujets concernant la recherche d’emploi et la gestion de carrière. A travers des interviews d’employeurs et de spécialistes du marché du travail ainsi que des années de recherches, elle a développé une expertise qui lui permet d’apporter des réponses actuelles aux problématiques rencontrées par les salariés et candidats de tous secteurs.

Vous aimerez aussi :

  1. Accueil
  2. Salaire
  3. Quelle augmentation demander à son employeur ?
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte