Comment rendre son CV anonyme ?

Pascale Kroll

Des entreprises ont mis en place un système de tri des CV pour rendre le CV anonyme. D'autres n'ont rien fait. Quelle que soit l'option choisie, comment le candidat peut-il rendre son CV le plus anonyme possible ? Conseils d'experts.

 

Un candidat a trois raisons principales de vouloir se lancer dans la rédaction d'un CV anonyme :

1. Son profil, en matière d'âge ou d'origine le plus souvent, risque de lui porter préjudice. Les résultat livrés en 2006 par le baromètre de l'Observatoire des discriminations sont édifiants : à compétences égales, par rapport à un candidat masculin de 28-30 ans, aux nom et prénom à consonance bien française, un candidat de 48-50 ans et un candidat au patronyme maghrébin recevaient 3 fois moins de convocations à un entretien.

2. Le candidat est toujours en poste, mais en veille active. Il ne tient pas à dévoiler à son entreprise ses velléités de changement.

3. Il se conforme aux schémas désormais en cours. Les CVthèques en ligne, à l'instar de celle de Cadremploi, incitent les candidats à déposer des CV dépourvus de certaines indications (loisirs, âge...)

« Quand je reçois un CV anonyme, je ne traduis pas : ce candidat est arabe, par exemple. Ce type de démarche ne veut pas forcément dire que l'on a quelque chose à cacher », assure Jacques Froissant. Autant de raisons, donc, de l'adopter.

Les éléments à gommer :

Selon l'association A compétence égale, certains éléments peuvent être rayés du CV de façon évidente.

La photo : Les spécialistes en recrutement conseillent de l'éviter depuis une dizaine d'années.

L'âge : L'âge est également à oublier, que vous soyez senior ou dans la tranche d'âge 30-45 ans, réputée correspondre davantage aux attentes des recruteurs.

« Vous ne savez jamais ce que l'entreprise recherche en la matière, explique Jacques Froissant. Cela reste donc un élément de discrimination quel qu'il soit. Pour ne pas se trahir de manière évident, un senior ne conservera que ses dix à quinze dernières années d'expérience. Il n'y a pas de travers à ne pas raconter ses premières expériences d'assistant commercial lorsqu'on est aujourd'hui directeur. »

L'adresse : Pour contacter un candidat, le recruteur n'a aujourd'hui besoin que de son mail et son téléphone. Cela permet de faire oublier qu'on habite dans le 9.3 ou que l'on est à une forte distance de l'entreprise.

Les loisirs : Mieux vaut éviter de vous coller une étiquette que vous n'êtes pas obligé d'avoir. Vous risquez en effet d'être jugé différemment si vous indiquez la pratique du golf ou du hip-hop.

« Comme les membres de l'association de A compétence égale, je me force à ne pas la lire. Si un candidat annonçait pratiquer de la voile, dont je suis moi-même fan, je me mettrai dans une disposition d'esprit qui lui serait plus favorable. »

Les éléments dont il faut se méfier :

Pour le reste, tout est question de bon sens. Il faut toujours se demander : qu'est-ce que je peux enlever de mon CV sans renier mes origines et en faisant en sorte que les recruteurs soient davantage concentrés sur mes compétences ?

L'adresse mail : Elle doit être plus anonyme. Vous ne pouvez retirer votre nom du CV, mais il est inutile de le rappeler dans votre adresse mail s'il peut poser un risque de discrimination.

La langue : Indiquer que vous parlez arabe peut être utile si vous postulez à un poste à l'export dans les pays nord-africains. Demandez-vous toujours ce que cela peut vous apporter avant de supprimer un élément ayant trait à vos origines.

 

Ne pas nécessairement franciser son nom

Certains candidats victimes de discrimination choisissent de pratiquer leur propre testing. Ils choisissent de franciser leur nom afin d'obtenir de meilleurs retours (voir exemple).

Jacques Froissant est clairement contre : « Cela peut être très mal perçu par le recruteur qui peut se sentir vexé lors de sa découverte en entretien. De toute façon, on n'avancera pas dans la lutte contre la discrimination si tout le monde avance masqué. »

Se focaliser sur les compétences

Encore trop de CV ne mettent pas assez en avant leurs compétences.

« Un des moyens de faire oublier des éléments personnels et d'influencer favorablement le recruteur est de donner un titre précis à son CV, avec des mots-clés qui vous définissent et des compétences », souligne Jacques Froissant.

Allez enfin au bout de cette démarche de CV anonyme :

Veillez à votre message téléphonique. Les spécialistes anti-discrimination conseillent d'utiliser le message des opérateurs minimaliste qui ne laisse pas présager d'un âge ou d'une origine.

Ne laissez pas « traîner certaines choses sur le web ». Tous les recruteurs n'effectuent pas une recherche sur votre nom sur Google. Sans tomber dans la paranoïa, il faut désormais savoir gérer son CV anonyme avec une présence souhaitée sur le Net. Sur les réseaux sociaux, blogs et forums de discussion, là encore tout est affaire d'apprentissage et de bon sens.

Pascale Kroll
Pascale Kroll

Vous aimerez aussi :