1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Conseils secteur >
  4. Le CFA, mode d’emploi

Le CFA, mode d’emploi

le-cfa-mode-demploi

Marion Senant

28/10/2013

Certificat star du monde de la finance, le CFA a fait son apparition en France il y a plus de dix ans. Dans les entreprises anglo-saxonne, il est presque devenu un prérequis à l’embauche. Zoom sur un diplôme de plus en plus indispensable aux jeunes diplômés qui rêvent de finance et d’international.

Le CFA, qu’est-ce que c’est ?

Le Chartered Financial Analyst est un certificat délivré par le CFA Institute, une organisation américaine, et reconnu à l'échelle mondiale. Pendant longtemps, le certificat n’était connu qu’en Amérique du Nord, avant de commencer son expansion internationale dans les années 90 dans les principales places financières. Il est arrivé en France au début des années 2000 et compte aujourd’hui 722 certifiés dans l’Hexagone.

Le CFA est divisé en trois niveaux avec une difficulté graduelle. Chaque année, il y a deux sessions d'examens pour le niveau I (en janvier et juin) et une pour les niveaux II et III (en juin). L'examen est organisé de manière mondiale : il a lieu le même jour dans des centaines de villes différentes.

Les deux premiers niveaux sont à base de QCM. Pour chaque question, les candidats ont le choix entre 3 ou 4 réponses. Il n'y a pas de points négatifs en cas de réponse fausse.

Le niveau III est un peu différent, outre une partie QCM, il comporte une partie avec des questions ouvertes, de type « essay ».

Pour pouvoir se prémunir du titre CFA, il faut remplir 4 conditions :

- Avoir validé les trois niveaux
- Justifier de 4 ans d’expérience professionnelle dans le secteur de la finance
- S’engager à respecter le code d’éthique du CFA
- S’acquitter de sa cotisation annuelle : 275$ par an pour CFA Institute et 75$ pour CFA Society France.

Combien coûte le CFA?

La première fois qu'il s'inscrit à une épreuve du CFA, le candidat doit s'acquitter de frais administratif (First Time Enrollment Fee) de 440$.

Ensuite, les frais d'inscription à chaque examen (Exam Fee) sont progressifs en fonction de la date d'inscription. Pour la prochaine session d'examens en juin 2014 ils sont de:
- Inscription avant le 25 septembre 2013: 620$
- Inscription avant le 12 février 2014: 800$
- Inscription avant le 12 mars 2014: 1.170$

Cette somme comprend l'inscription à un examen et les e-books pour réviser. La version papier des livres peut être achetée séparément pour 150$.

 

A qui s’adresse le CFA ?

Le certificat s’adresse surtout aux jeunes diplômés et aux étudiants. La majorité des candidats terminent leur troisième niveau avant 35 ans. « Plus on le passe jeune, plus le processus est digeste : juste après ses études, on est encore habitué à se plonger dans des livres et réviser le soir et le week-end et surtout on a moins de contraintes familiales) », explique Philippe Maupas. En France, beaucoup de formation initiale demandent à leurs étudiants de passer au moins le premier niveau.

Quel est l’intérêt de préparer le CFA ?

Un gage de qualité

Pour les entreprises, engager un salarié diplômé du CFA, c’est s’assurer qu’il maitrise son sujet. Le corpus de compétences demandé lors de l’examen est particulièrement vaste. « Dans le monde de la finance, on a tendance à rester concentrer sur son domaine d’expertise, sans vraiment savoir ce que font les gens qui travaillent dans d’autres service, constate Louis, certifié CFA depuis cette année. Le certificat nous permet d’avoir une vision plus précise de ce sur quoi travaillent nos collègues ».

« Au quotidien, le CFA me permet d’être plus à l’aise avec tout un tas de concepts techniques de l’analyse financière que je n’utilise pas forcément tous les jours », explique Jean-Charles, un diplômé CFA qui travaille dans la gestion d’actif en France.

« Attention, ça n’est pas parce qu’il est titulaire du CFA qu’un candidat est forcément le collaborateur idéal ! Le CFA valide une maîtrise parfaite de sujets très techniques. C’est du hard-skills, cela n’a rien à voir avec les qualités humaines d’une personne », prévient Philippe Maupas, président de CFA Society France.

Un gage d’éthique

Pour ses trois niveaux, le programme du CFA prévoit une large part consacrée aux questions d’éthique. « Pour être certifié, il faut s’engager à respecter le code de déontologie du CFA, explique Guillaume, qui prépare actuellement le niveau III à Francfort. Pour les entreprises, c’est un gage de qualité à mettre en avant face aux clients, car le code stipule qu’on doit toujours faire passer l’intérêt du client en premier ».

Et gare à celui qui ne respecterait pas le code. S’il se fait prendre par l’organisme, il s’expose à des sanctions : « Cela peut aller de la suspension à la radiation définitive… avec ou sans publicité. Et dans le milieu de la finance, la réputation est extrêmement importante ! » précise Philippe Maupas.

LIEN: Voir notre article "Comment se préparer pour le CFA

Un passeport pour l’international

Dans les entreprises anglo-saxonnes, le CFA est largement reconnu. Pour Louis, jeune professionnel de la finance à Londres, « c’est même un pré-requis pour beaucoup de poste en gestion d’actifs ». Selon lui, les 2/3 des offres d’emplois dans ce domaine demandent des candidats certifiés CFA.

En France, le CFA est moins systématique, mais de grandes entreprises l’ont adopté : Axa, BNP Paribas, Crédit Agricole, Natixis et la Société Générale poussent leurs employés à le passer. Elles proposent même des programmes de soutien pour leurs salariés qui préparent le CFA : congés spéciaux pour réviser, participation ou prise en charge des frais d’inscription et même parfois des cours de préparation.

Découvrez les offres de formations pour préparer le CFA

Marion Senant @ Cadremploi.fr

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte