Les formations indispensables pour se reconvertir dans l’IT

Publié le 24 mai 2013 Aurélie Tachot

Nombreux sont aujourd’hui les cadres à rejoindre, en milieu de carrière, le secteur de l’informatique et des télécoms. Pour sécuriser leur reconversion et assurer leur employabilité, ils se tournent volontiers vers des formations en gestion de projet, en développement et en maîtrise d’ouvrage.

Vous caressez l’espoir de faire carrière dans l’IT ? Sachez que l’étape formation est incontournable. En particulier en période de crise, où les profils de reconvertis peinent à séduire. «Sans formation, ces derniers ne parviendront pas à gagner la confiance des entreprises. D’autant que celles-ci cherchent non seulement des collaborateurs formés mais aussi expérimentés», explique Frédéric Diolez, consultant formateur au sein du département informatique de Demos. D’où l’intérêt, lorsque c’est possible, de sécuriser sa reconversion en capitalisant sur les compétences transverses acquises lors de son précédent poste.

 

Viser les postes de chefs de projets

Pour assurer leurs arrières, les cadres souhaitant se reconvertir dans l’IT peuvent briguer des postes de chefs de projets. « A condition d’avoir une culture informatique, ces profils peuvent suivre une formation en conduite de projets informatiques, ce qui leur permettra, par exemple, d’avoir la responsabilité d’un système d’information dans une PME », illustre Benoît Pommeret, manager d’offres chez Cegos. Ce parcours de reconversion, plutôt habituel, est loin d’être le plus compliqué. A condition de se tourner vers des organismes sérieux, une formation courte peut permettre aux managers d’appréhender le monde des systèmes d’information. Le stage de trois jours « Piloter l’informatique pour non-informaticien » proposé par Cegos est un bon exemple. Il s’adresse à une cible de non-initié et a pour objectif d’aider les futurs professionnels à structurer la DSI et à l’aligner sur les objectifs de l’entreprise.

Découvrir les formations du secteur IT

Privilégier les cycles longs pour les reconversions

Les cadres en reconversion peuvent également s’orienter vers des postes d’assistance à maîtrise d’ouvrage s’ils souhaitent se faire une place dans l’IT. Pour atteindre ces postes, les formations longues sont davantage appropriées. Dispensé par Demos, le cycle « Assistance à maîtrise d’ouvrage » dure quatorze semaines, « dont cinq dédiées à un stage en entreprise », souligne Frédéric Diolez. A condition d’être issu d’un cursus scientifique, le développement informatique est, lui aussi, une voie possible de reconversion. « Il n’est pas nécessaire de connaître Java ou le C# (C sharp, ndlr), deux des grands standards du marché, pour développer une application pour iPhone ou iPad. Le langage d’Apple Objective-C suffit, mais il faudra tout de même comprendre le rôle du XML pour certaines parties », illustre Laurent Bourquard, directeur de l’organisme PLB Consultant. Reste qu’ici aussi, les formations longues voire diplômantes doivent être privilégiées. De nombreux organismes proposent aujourd’hui des cycles sanctionnés par le Certificat de formation professionnelle (CQP) et délivrés par le Syntec-CICF.

 

Les compétences qui montent dans le secteur de l’IT

Se former sur des compétences pointues et rares sur le marché est une stratégie à considérer lorsqu’on souhaite se faire une place dans l’IT. Si le cloud computing est une spécialisation difficilement accessible pour les cadres non-initiés en phase de reconversion, ce n’est pas le cas du développement Android ni du business intelligence. « Deux spécialités émergentes et particulièrement recherchées des recruteurs », glisse Frédéric Diolez. Pour tenter de briguer un poste en lien avec le développement Android, la voie royale est de procéder en deux temps lorsqu’on n’est pas issu du sérail informatique. « Il est d’abord possible de suivre une formation longue certifiante en développement afin d’acquérir le socle de compétences fondamentales puis compléter ce cursus avec un cycle court en développement pour mobiles », soumet le consultant de Demos.

 

Aurélie Tachot © Cadremploi – Mai 2013

Aurélie Tachot
Aurélie Tachot

Après avoir occupé le poste de rédactrice en chef d’ExclusiveRH.com (entre autres), je travaille désormais à mon compte. Pour Cadremploi, je contribue à la rubrique Actualités via des enquêtes, des interviews ou des analyses sur les évolutions du monde du travail, sans jamais oublier l'angle du digital.

Vous aimerez aussi :