MBA : faut-il étudier en France ou à l’étranger ?

Publié le 05 avril 2013 Aurélie Tachot

C’est la question soulevée par bon nombre de cadres. Ces deux options ne suscitent toutefois pas les mêmes enjeux. Voici quatre critères à prendre en compte pour faire le bon choix.

Les enjeux du poste

« Suivre un MBA à l’étranger convient aux cadres ayant un projet dans le pays d’expatriation », explique Bernard Belletante, président du Chapitre des grandes écoles. Par exemple, ceux qui envisagent de tenir les rênes d’une business unit à l’étranger et qui souhaitent bénéficier du réseau des entreprises locales. Ou encore ceux qui visent une carrière tournée vers les marchés internationaux.

La qualité des enseignements

Nos écoles françaises ont beau être prestigieuses, dans certains domaines, elles ne font pas le poids face à leurs compères étrangères. Un cadre qui viserait l’excellence dans le secteur de la finance peut, par exemple, se diriger vers les business schools de Columbia ou Wharton (University of Pennsylvania), qui mènent directement à Wall Street.

 

Le coût

Se lancer dans un MBA, c’est investir entre 15 000 et 80 000 euros. Opter pour des études à plein temps à l’étranger va alourdir d’autant plus la facture. Pas étonnant du coup qu’« avec la crise, les cadres s’orientent plus volontiers vers des formations en part-time, en France », constate Bernard Belletante.

 

L’environnement personnel

Un cadre envisageant huit mois d’études à l’autre bout du monde doit considérer cette décision comme « un projet familial », précise Jean-François Chanlat, directeur de l’Executive MBA de l’Université Paris-Dauphine. Cela suppose en effet le déracinement de sa famille, plus précisément la réinsertion professionnelle du conjoint et la scolarisation des enfants dans un nouveau pays.

Trouver son MBA

 

Aurélie Tachot © Cadremploi

Aurélie Tachot
Aurélie Tachot

Après avoir occupé le poste de rédactrice en chef d’ExclusiveRH.com (entre autres), je travaille désormais à mon compte. Pour Cadremploi, je contribue à la rubrique Actualités via des enquêtes, des interviews ou des analyses sur les évolutions du monde du travail, sans jamais oublier l'angle du digital.

Vous aimerez aussi :