1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Conseils secteur >
  4. Quelles formations pour les cadres qui veulent intégrer le secteur aéronautique ?

Quelles formations pour les cadres qui veulent intégrer le secteur aéronautique ?

quelles-formations-pour-les-cadres-qui-veulent-integrer-le-secteur-aeronautique-

Laure Baron et Tancrède Girard

10/07/2017

Manager ou ingénieur, vous rêvez d’accéder au secteur de l’aéronautique ? Sachez que les voies d’accès diffèrent selon votre profil : MBA, Masters ou Mastères spécialisés, suivez les conseils de nos experts pour trouver la formation la plus adaptée à vos objectifs.

Le MBA : la piste de décollage

Pour changer de fonction ou de secteur, le premier réflexe est souvent de se tourner vers un MBA. Si vous cherchez à intégrer le secteur aéronautique sans avoir un profil de technicien, ce peut être une bonne option. Certains programmes, comme l’Aerospace MBA de Toulouse Business School, sont spécialisés dans le domaine. Pour y être admis, « pas besoin d’être ingénieur », assure son directeur, Christophe Bénaroya.

Toutefois, mieux vaut savoir où l’on met les pieds avant de s’engager dans un MBA spécialisé : « On a parfois des pilotes, des salariés exerçant dans des activités connexes comme la maintenance ou l’informatique, et même des cadres issus du secteur automobile qui postulent. Ce qui est important, c’est une même acculturation à la technique. Aujourd’hui, il y a une vraie convergence entre l’automobile et l’aéronautique. Mais si vous n’avez aucune connexion avec ces secteurs, mieux vaut faire un MBA généraliste », conseille Christophe Bénaroya.

 >>Retrouvez les offres d'emploi Cadremploi dans l'aéronautique

 

Choisir un MBA enraciné dans le tissu aéronautique

Une fois que vous êtes prêt à vous lancer dans un MBA, encore faut-il trouver celui qui vous permettra de vous insérer sans heurts dans le secteur de l’aéronautique. Le critère numéro un, selon Christophe Bénaroya, est l’implantation de la formation dans un écosystème local centré sur l’aéronautique : « Il faut que les formations favorisent l’interaction avec les acteurs du secteur : visites d’entreprises, rencontres avec des experts… Le programme doit être connecté avec les grands acteurs de l'aerospace de la région », explique le directeur de l’Aerospace MBA, situé à Toulouse.

Cette proximité géographique devrait d’ailleurs vous permettre de mener des projets pour le compte d’entreprises du secteur, dans le cadre de votre formation. « Tout cela permet de transposer l’enseignement théorique. On ne peut pas avoir une formation de qualité en aéronautique qui ne se fasse qu’à distance », martèle Christophe Bénaroya.

 

Masters et Mastères spécialisés : une rampe de lancement

Sachez que le MBA n’est pas la seule voie d’accès vers l’aéronautique : Masters et Mastères spécialisés peuvent aussi vous permettre de valoriser votre expérience professionnelle, et de vous insérer dans le secteur à des postes à responsabilités


Certaines de ces formations sont réservées aux ingénieurs, d’autres sont accessibles aux gestionnaires. « Les candidats qui ont fait du management ont fait des maths : ils ont le raisonnement adéquat », explique Marc Weber, responsable académique du Mastère Spécialisé Aeronautical Operations & Maintenance de l’ESTACA. La promesse ici n’est pas de transformer un gestionnaire en technicien, mais de lui donner la culture aéronautique indispensable pour exercer dans le milieu.

Travailler dans la maintenance : une voie d’accès à l’aéronautique

« Que l’on soit ingénieur ou manager, on mettra peu les mains dans l’avion dans une société de maintenance : on va surtout gérer les équipes, explique Marc Weber. Les débouchés sont nombreux dans ce domaine, celui de la MRO (“Maintenance, Repair and Overhaul”), puisque les constructeurs aéronautiques vendent des programmes de maintenance en même temps que leurs avions. » Résultat : un marché estimé à 65 milliards de dollars en 2015 qui devrait atteindre 90 milliards de dollars en 2024.

Ingénieurs, intéressez-vous aux matériaux !

Si vous avez un profil technique, nos experts vous conseillent de vous pencher sur les matériaux - notamment les composites, de plus en plus utilisés pour les avions. « Dans l’A380, il y a environ 40 % de structures composites. Il faut des ingénieurs capables de concevoir ces structures », explique Sébastien Comas-Cardona, directeur des formations de Master de Centrale Nantes et professeur au sein du Master Materials, Processes and Technology of Composites de Centrale Nantes. Les composites ne sont pas les seuls matériaux d’avenir dans l’aéronautique : « Par exemple, on pense actuellement à enlever les hublots des avions pour mettre des écrans à la place… Les matériaux sont en constante évolution, et cela nécessite des personnels qualifiés », assure Sébastien Comas-Cardona.

Selon nos experts, intégrer une formation spécialisée dans les matériaux pourrait non seulement vous permettre d’entrer dans l’aéronautique, mais aussi d’évoluer à des postes managériaux. « J’ai l’impression qu’on retrouve souvent des ingénieurs en sciences des matériaux aux postes de managers dans les pôles R&D des groupes aéronautiques, avance le responsable des Masters de Centrale Nantes. C’est une bonne voie d’entrée, j’en suis convaincu ! ».

 

Aerospace MBA de Toulouse Business School

Mastère Spécialisé Aeronautical Operations & Maintenance de l’ESTACA

Master Materials, Processes and Technology of Composites de Centrale Nantes

Retrouvez les meilleurs MS, Masters, MSc et MBA aéronautiques évalués en vidéo sur Campus Channel

 

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte