1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Conseils secteur >
  4. Une formation en management pour faire décoller la carrière des juristes

Une formation en management pour faire décoller la carrière des juristes

une-formation-en-management-pour-faire-decoller-la-carriere-des-juristes

Laure Baron

23/01/2018

Une compétence en management s’avère particulièrement intéressante pour les juristes et avocats. Nos experts vous expliquent comment cela peut vous aider à sortir du lot.

De l’importance pour les juristes de se différencier

« Il y a actuellement plus de 200 000 élèves qui choisissent d’intégrer la filière droit à l’université », rappelle Alexandra Gattino-Pollicott, responsable du MS Droit des Affaires Internationales et Management de l’ESSEC Business School. Même avec un M2 en droit, un juriste - ou un avocat - peut se retrouver noyé dans la masse des candidats aux portes des grands cabinets ou des services juridiques des entreprises. La solution ? Se démarquer, grâce à une formation supplémentaire en management.

>>Retrouvez toutes les offres d’emploi Cadremploi de juriste

 

Plusieurs moyens d’obtenir cette double compétence

Plusieurs options sont envisageables : pour les titulaires d’un M2, les écoles de commerce proposent leurs mastères spécialisés, des formations en un an de niveau bac +6 dispensées à temps plein ou en alternance. Mais ce n’est pas tout : avec un M1 en droit, il est également possible de rejoindre les programme Grande École de ces écoles par la voie des admissions parallèles, de valider ainsi une formation à bac +5… et d’asseoir ses compétences managériales aux yeux des recruteurs.

« Sur le CV, l’école de commerce et son environnement sont très appréciés », explique Brigitte de Foucher, directrice du MS Expert en Gestion Fiscale de l’Entreprise de Skema Business School : « À la fac, les juristes n’ont pas toujours d’obligation de faire un stage. Ils connaissent le droit, mais ont du mal à concrétiser. Faire un cursus en école de commerce ou en IAE donne une sorte de culture générale de l’entreprise, indispensable pour faire un bon choix juridique. »

 

Un sésame pour trouver un emploi rapidement

Bien sûr, une formation en management ne vous sera pas d’un grand secours si vous êtes spécialisé en droit pénal ou en droit de la famille. Mais pour un juriste qui se destine au monde des affaires, une telle formation peut représenter un sésame pour trouver un emploi rapidement. « C’est un secteur extrêmement concurrentiel », assène Eve Schönberg, responsable du MS Juriste Manager International d’emlyon business school, pour qui un juriste a tout intérêt à faire un MS : « On fait d’eux des juristes-managers : ce n’est pas un titre pour faire joli, ça répond aux besoins des recruteurs ! ».

« En droit fiscal, évidemment, il faut des connaissances comptables. En droit de la construction, il faut être capable d’aligner des chiffres, car vos clients, eux, les alignent... etc. », explique Brigitte de Foucher. Et pour conseiller un chef d’entreprise, il faut être capable non seulement de lui présenter les règles du droit, mais aussi de chiffrer les implications des manœuvres juridiques proposées. Autant dire qu’il vaut mieux savoir manier Excel, « et ça, on ne l’apprend pas en fac de droit ! », regrette Brigitte de Fourcher.

 

Le juriste en entreprise : du trouble-fête au partenaire du Comex

Au-delà de la rapidité, une double compétence en management peut aussi vous aider à trouver un poste plus intéressant. « Les étudiants que je recrute ne se contentent pas d’un emploi satisfaisant : ils veulent des missions à responsabilités, acquérir des expériences enrichissantes dans des structures d’envergure internationale, encadrer des projets et des équipes à moyen terme… », explique Alexandra Gattino-Pollicott.

« Le but n’est pas de leur proposer une reconversion, explique Eve Schönberg, mais de faire évoluer la fonction de juriste en une fonction plus opérationnelle : chef de projet, accompagnateur du Comex… » Selon la responsable du MS Juriste Manager International, si le juriste pouvait par le passé être vu comme un trouble-fête en entreprise, ce n’est plus cas : « Aujourd’hui, si vous n’avez pas connaissance du fonctionnement de l’entreprise, vous êtes has-been ! Avec votre M2 en poche, vous vous ferez doubler et mettrez deux fois plus de temps à trouver un poste. »

 

En cabinet : passer devant les juristes purs et durs

Même son de cloche du côté des avocats. « La triple couronne - CAPA, MS et LL.M. - est très recherchée », assure Alexandra Gattino-Pollicott. Un Master en droit pourra suffir à vos ambitions si elles consistent à intégrer un "petit cabinet". Mais quand on vise les grands cabinets anglo-saxons, une double compétence en droit et en management est plus que conseillée : « elle est indispensable », affirme Eve Schönberg. « Ceux qui ont cette double compétence en droit et en management passeront devant les juristes purs et durs », confirme Brigitte de Foucher.

Vous vous apprêtez à vous inscrire dans une formation au management ? « Sachez que les juristes qui sautent le pas découvrent un monde », sourit Eve Schönberg. Pas facile, au bout de quatre ou cinq années de droit, de prendre conscience que ses connaissances ne sont, selon les mots de la responsable du MS d’emlyon business school, qu’un outil au service de la stratégie de l’entreprise. 

Retrouvez les programmes de nos experts en détail : 

emlyon business school : Mastère Spécialisé Juriste Manager International

 

ESSEC Business School – Mastère Spécialisé Droit des Affaires Internationales et Management 

 

Skema Business School – MS Expert en Gestion Fiscale de l’Entreprise 

 

1

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Cerezo

23/01/2018

à 17:09

Que dire alors d'un juriste qui a acquis un M2 en comptabilité et gestion + un DES en banque?

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte