Managers, profitez de votre DIF !

Cadremploi

Le Droit individuel à la formation est un dispositif idéal pour acquérir de nouvelles compétences, solidifier son parcours professionnel ou préparer l’obtention d’un diplôme. Des avantages que les managers semblent, pour l’heure, ignorer.

Malgré sa montée en puissance, le Droit individuel à la formation (DIF) ne semble pas galvaniser les managers. Régit par la loi L6323 du Code du travail, le DIF est un dispositif qui permet à tout salarié de se constituer un capital annuel de 20 heures de formation cumulables sur six ans dans la limite de 120 heures. Même s’il est conditionné à l’accord de l’employeur, il n’en reste pas moins une excellente opportunité pour renforcer ses compétences de manager. Malgré ses multiples atouts, rares sont aujourd’hui les managers à le plébisciter. « Le dispositif souffre encore d’une véritable méconnaissance, même chez les cadres », constate Sébastien Ramos, chef de marché formations chez Comundi.

Des managers bien lotis

Si la majorité des actions de formations des managers émanent de l'employeur et entrent donc dans le cadre du plan de formation des entreprises, c’est également parce que ces dernières ont mis un point d’orgue à proposer à leurs profils d’encadrants un vaste panel de formations en intra. « Les managers occupent une place stratégique au sein des entreprises. C’est la raison pour laquelle les entreprises n’hésitent pas à investir dans la formation de ces derniers », explique Catherine Bétourné, directrice pédagogique de Docendi. Quoi qu’il en soit, si les managers se tournent rarement vers le DIF pour les formations dites « classiques » sur le management constructif, l’acquisition de leadership et la conduite de projet, « ils l’utilisent de plus en plus pour des formations courtes liées au développement personnel et à la gestion du temps et des priorités », conclut Catherine Bétourné.

Aurélie Tachot © Cadremploi.fr

Cadremploi
Cadremploi

Vous aimerez aussi :