1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Langues >
  4. Améliorer son anglais en vacances

Améliorer son anglais en vacances

ameliorer-son-anglais-en-vacances

La rédaction

12/01/2008

Aujourd'hui, un cadre qui veut changer de job ou progresser dans sa carrière doit parfaitement maîtriser l'anglais. Or, tous les cols blancs n'ont pas le temps ou la possibilité de se perfectionner dans la langue de Shakespeare durant leur temps de travail. La solution : sacrifier une partie de ses congés à l'amélioration de son niveau d'anglais.

Aujourd'hui, un cadre qui veut changer de job ou progresser dans sa carrière doit parfaitement maîtriser l'anglais. Or, tous les cols blancs n'ont pas le temps ou la possibilité de se perfectionner dans la langue de Shakespeare durant leur temps de travail. La solution : sacrifier une partie de ses congés à l'amélioration de son niveau d'anglais.

 

S'immerger et éviter ses compatriotes

Le mieux est d'opter pour le séjour linguistique. Vous aurez ainsi l'impression d'être quand même en vacances. Surtout, la formule est de loin la plus efficace. Parachuté dans le pays, vous serez obligé de pratiquer la langue pour vous débrouiller au quotidien. Seule condition : vous devez laisser en France, amis, femmes (ou maris) et enfants. De même, évitez de vous inscrire à des formations réputées, afin de ne pas vous retrouver là-bas avec trop de compatriotes. Ce qui ne veut pas dire que vous devez vous inscrire n'importe où.

 

Bien choisir son séjour linguistique

Pour éviter les arnaques, privilégiez les organismes affiliés à des structures professionnelles, comme l'Office National de Garantie des Séjours et Stages Linguistiques (ONGSSL) ou la Fédération Française des Organisations de Séjours Culturels et linguistiques (FFOSC), qui, toutes, ont édicté des chartes de qualité. Sélectionnez la formule la plus adaptée à vos besoins. Les cours collectifs (jusqu'à 15 stagiaires par classe) se concentrent avant tout sur la pratique quotidienne de la langue. Les cours en mini-groupes (2 à 4 stagiaires) ou en face-à-face avec un professeur (de 15 à 50 heures par semaine) permettent d'acquérir un vocabulaire technique. Avant de partir, n'hésitez pas à solliciter votre DRH. Elle pourra, sur le compte du budget consacré à la formation continue, prendre l'ensemble ou une partie des frais en charge. Enfin, ne relâchez pas l'effort à votre retour. Les six à douze premiers mois, une à deux heures de cours par semaine sont nécessaires pour entretenir le niveau.

Découvrir les formations en anglais
Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte