1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Langues >
  4. Anglais : comment se former à distance selon son niveau?

Anglais : comment se former à distance selon son niveau?

anglais--comment-se-former-a-distance-selon-son-niveau

Marion Senant

17/09/2013

Gain de temps, flexibilité, programme à la carte… la formation à distance a plusieurs cordes à son arc pour séduire les cadres. Mais quand il s’agit d’apprendre une langue, est-elle réellement efficace? Zoom sur les formules adaptées à chaque niveau.

 

Cours collectifs ou individuels, e-learning, classe virtuelle, téléphone… Lorsqu’il s’agit d’apprendre l’anglais, l’offre est pléthorique. Et pour cause : une récente étude menée par Wall Street Institute révèle que 70% des salariés souhaiteraient se former à la langue de Shakespeare. Et les cadres ne sont pas en reste : d’après un sondage Cadremploi / 1to1 English, la moitié d’entre eux jugent leur niveau d’anglais insuffisant. 

Grands débutants : concentrez-vous sur les « face à face »

Votre anglais n’a pas décollé depuis le bac (il y a au moins 10 ans)… autant regarder les choses en face, aux yeux des professionnels, vous êtes un débutant. Dans votre cas, les professionnels de la formation s’accordent sur un point : « rien ne remplace la présence et les encouragements d’un vrai prof », comme le formule Dan Buchwald, directeur de Capital Formations.

On ne devient pas fluent à raison d’une petite heure hebdomadaire. Se mettre à l’anglais, c’est un véritable investissement de long terme. « Il faut compter 240 heures de cours, soit 2 à 4 heures par semaine », estime Natanael Wright, président de Wall Street Institute. C’est pour ça que la présence d’un professeur est indispensable. « Les sportifs de haut niveau ont tous des coaches, qui sont là pour les aider à garder leur motivation sur le long terme. Les professeurs de langue tiennent ce rôle auprès des étudiants», illustre le spécialiste de la formation en anglais. 

Niveau intermédiaire : mélangez formation à distance et en présentiel

Vous êtes capables de formuler quelques phrases simples et de comprendre une discussion de base ? Les professionnels de la formation vous donnent leur feu vert pour commencer à utiliser des formules à distance… avec quelques réserves. « Le e-learning demande une grande discipline personnelle, explique Dan Buchwald, il est beaucoup plus facile de sécher un cours sur son ordinateur qu’un rendez-vous réel avec un professeur ».

Par contre, le directeur de Capital Formations recommande l’outil dans le cadre d’une formule en blended learning (mélange de différentes formations, à distance et en présentiel). Chez Wall Street Institute, le e-learning est ainsi utilisé pour préparer les cours collectifs. « Un élève qui n’a pas complété ses exercices en e-learning ne peut pas assister au cours avec son professeur », explique Natanael Wright.

La classe virtuelle semble être un bon compromis entre un cours dans une salle de classe et le e-learning. Par contre, grands timides, s’abstenir ! « Il est encore plus difficile d’intervenir à l’oral dans le cadre d’une classe virtuelle que pendant un cours en présentiel », prévient Dan Buchwald. Le spécialiste de la formation recommande surtout cette formule pour les personnes qui ont des besoins spécifiques à leur métier, comme par exemple d’acquérir des techniques de négociation ou un certain vocabulaire technique. 

Niveau confirmé : n’oubliez pas d’entretenir votre anglais

Ça n’est pas parce que vous faites partie des 16% de cadres à se déclarer « fluent » en anglais (sondage Cadremploi / 1to1 English) qu’il faut se reposer sur ses lauriers. Surtout si vous ne le pratiquez que très peu dans votre poste actuel. Pour conserver votre employabilité, il vous faut impérativement maintenir votre niveau de langue.

Les cours par téléphone sont tout indiqués « dans une logique d’entretien de son niveau d’anglais », conseille Dan Buchwald. « Au téléphone, on est privé des indications que nous donne le langage corporel, on doit donc se concentrer sur son oreille de façon beaucoup plus intense », prévient Natanael Wright : un cours hebdomadaire d’une demi-heure peut suffire à maintenir vos compétences. Cette formule a en plus l’avantage d’être particulièrement flexible et de s’adapter sans problème à un emploi du temps déjà bien chargé.

Découvrir toutes les formations en anglais

 Marion Senant © Cadremploi.fr

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte