1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Langues >
  4. Le jeu de rôles, la méthode à la mode pour apprendre l’anglais

Le jeu de rôles, la méthode à la mode pour apprendre l’anglais

le-jeu-de-roles-la-methode-a-la-mode-pour-apprendre-langlais

Aurélie Tachot

09/12/2013

Les jeux de rôles ne sont pas réservés aux adeptes de la culture médiévale. Durant les sessions de formations en salle, cette méthode d’apprentissage peut permettre aux cadres qui manquent de confiance en eux en anglais de s’entraîner à l’oral.

Quoi de mieux, pour gagner en aisance à l’oral, que de pratiquer la langue en situation ? Parmi toutes les méthodes d’immersion qui existent, le jeu de rôles est certainement celle qui est la plus facile à mettre en place. Plébiscitées par les organismes de formation lors des sessions d’anglais en présentiel, « ces mises de situation réelles permettent aux apprenants d’acquérir des automatismes de langues et de lever les barrières linguistiques inhibitrices, quel que soit leur niveau », explique Michaela Karp, responsable du pôle langues chez Demos.

C’est généralement à l’issue d’une journée dédiée à la théorie que les jeux de rôles interviennent, une fois que les participants ont fait connaissance et acquis suffisamment de vocabulaire pour voler de leurs propres ailes.

La réalité du terrain

Toutes les situations professionnelles - formelles ou informelles - qui nécessitent une prise de parole à l’oral peuvent être simulées à l’occasion d’un jeu de rôle : un entretien annuel d’évaluation, une réunion de débriefing, une négociation commerciale, une prise de rendez-vous téléphonique, un repas d’affaires, l’accueil de clients anglophones… « Généralement, c’est le formateur qui donne une ligne directrice au jeu. Il peut par exemple imaginer qu’une entreprise fictive va lancer un produit. Autour de la table, les apprenants prennent le rôle d’un directeur marketing, d’un responsable de la communication ou d’un chef de produit et confrontent leur point de vue en anglais sur les dispositifs à mettre en œuvre pour réussir son lancement », illustre Philippe Incagnoli, directeur marketing de Wall Street Institute.

Pour que les jeux de rôles soient efficaces, il importe toutefois d’en réduire le casting. « Afin que tout le monde puisse prendre la parole, il faut que le jeu s’effectue à trois ou quatre personnes ayant un niveau de langue homogène », ajoute-t-il.

Découvrir toutes les formations en anglais

Plus d’aisance à l’oral

Plus la formation choisie par le cadre sera proche de son quotidien professionnel, plus il réussira à reproduire, dans la réalité, les situations qu’il aura vécues fictivement au travers du jeu de rôles. Car si un apprenant bute sur un mot ou écorche une construction grammaticale pendant l’exercice, il ne reproduira pas la même erreur en poste, face à un client anglophone. En cela, « les jeux de rôles permettent aux apprenants de gagner en fluidité à l’oral », promet Michaela Karp. Puisqu’un débriefing clôture chaque mise en situation, ces derniers peuvent également connaître leurs axes d’amélioration et leurs points de vigilance.

 

Aurélie Tachot © Cadremploi.fr

Il n'y a pas de

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Soyez le premier à commenter cet article.

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte