Le TOEIC : le test d’anglais des professionnels

Publié le 29 septembre 2014 Marion Senant

Au rayon des tests d’anglais, il y a l’embarras du choix, mais sur un CV, la star incontestée c’est bien le TOEIC. Zoom sur ce test prisé des recruteurs du monde entier.

Le TOEIC (Test of English for International Communication) est un examen d’anglais standardisé reconnu par la majeure partie des entreprises et des universités dans le monde. Il est administré par l’organisme américain ETS Global. Chaque année, près de 7 millions de candidats passent ce test dans le monde entier. Il détermine la capacité de personnes dont l’anglais n’est pas la langue maternelle à s’exprimer dans cette langue dans un contexte professionnel.

A qui s’adresse le TOEIC ?

Le TOEIC est le test de référence pour les entreprises qui cherchent à déterminer le niveau d’anglais d’un candidat ou de l’un de leur salarié. Il est donc particulièrement recommandé pour les professionnels, qui postulent à des postes ouverts à l’international. A noter que le TOEIC n’est pas un diplôme, mais un examen qui mesure un niveau à un moment donné : il est donc valable deux ans seulement.

Quelle différence entre le TOEIC et le TOEFL ?

Le TOEFL (Test of English as a Foreign Language) est un test conçu pour évaluer l’anglais universitaire. Il est plutôt adapté pour les étudiants qui postulent dans des universités anglo-saxonnes. Le TOEIC, lui, met plus l’accent sur l’anglais parlé en entreprise.

Quelles sont les différentes formules du TOEIC ?

Le TOEIC existe sous trois formes :

- Le TOEIC Listening & Reading est le plus courant. Il mesure les compétences de compréhension écrites et orales des candidats qui ont un niveau intermédiaire à avancé.
Le TOEIC Speaking & Writting, moins utilisé, il mesure les compétences d’expression orales et écrites des candidats, qui ont un niveau intermédiaire à avancé également.
- Le TOEIC Bridge s’adresse plutôt aux candidats avec un niveau débutant à intermédiaire. Il mesure les compétences de compréhension orales et écrites.

A noter que le test Speaking & Writting complète le Listening & Reading. En passant les deux, un candidat a une très bonne idée de son niveau global en anglais.

Comment se déroule le TOEIC ?

TOEIC Listening & Reading

Le test dure deux heures et comporte 200 questions sous forme de QCM sur papier.

Compréhension orale (45 minutes) : cette partie comporte quatre sections (description de photos, questions/réponses, dialogues et monologues). Les candidats disposent d’un document écrit qui comprend des photos et certaines questions et où ils notent leurs réponses.

Compréhension écrite (1h15) : cette partie est composée de trois sous-sections : phrases à trou, textes à trous et textes.

TOEIC Speaking and Writing

Il s’agit d’un test en ligne qui dure environ une heure et demi.

Expression orale (20 minutes) : les candidats doivent réaliser onze tâches différentes afin de déterminer leurs capacités linguistiques : lire un texte à haute voix, décrire une image, répondre à des questions, proposer des solutions et exprimer une opinion.

Expression écrite (1 heure) : il s’agit là d’évaluer la richesse du vocabulaire et les connaissances grammaticales. Le test comporte des questions auxquelles les participants doivent répondre ainsi qu’une partie d’expression plus libre de type ‘‘essay’’ (texte argumentatif), où ils doivent exprimer et justifier une opinion.

TOEIC Bridge

La version Bridge dure environ une heure, elle est divisé en deux parties (orale et écrite) qui comportent cinquante questions à choix multiples (QCM) chacune.

Compréhension orale (25 minutes) : cette partie comporte trois sections (description de photo, questions/réponses et courtes conversations/exposés). Les candidats disposent d’un document écrit où ils notent leurs réponses.

Compréhension écrite (35 minutes) : les candidats répondent à des questions après avoir lu un texte entier ou des phrases.

Combien coûte le TOEIC ?

- TOEIC Listening & Reading : 114€
- TOEIC Speaking & Writing : 114€
- TOEIC Bridge: 76€ 

Où passer le TOEIC ?

Dans sa version papier, le test peut se passer dans un des 110 centres d’ETS Global (l’administrateur du test) répartis dans toute la France. On peut aussi passer par des institutions ou une école de langue.

A quoi correspondent les scores du TOEIC ?

Le TOEIC Listening & Reading, le plus courant, est noté entre 10 et 990 points.

Le score de 785 correspond à un niveau courant. C’est le niveau minimum requis par de nombreuses entreprises.

Score total au TOEIC Correspondance avec les niveaux européens
>945 C1: utilisateur expérimenté
Entre 785 et 945 B2: utilisateur indépendant avancé
Entre 550 et 785 B1: utilisateur indépendant
Entre 225 et 550 A2: utilisateur élémentaire intermédiaire
Entre 120 et 225 A1: utilisateur élémentaire débutant

Les autres tests d’anglais pour les professionnels

Même si le TOEIC est le plus connu, il n’est pas le seul test d’anglais reconnu par les recruteurs.

Le GRE (Graduate Record Examination) : il s’agit également d’un test administré par ETS Global. Il s’adresse aux cadres qui souhaitent intégrer un MBA ou travailler dans le secteur de la finance, du marketing ou encore du commerce. Le test se compose de trois épreuves écrites : deux QCM (raisonnement verbal et raisonnement quantitatif) et d’une rédaction analytique. Il coûte 115€ et est valable cinq ans.

Le CAE (Certifificate of Advanced English): contrairement aux tests élaborés par ETS Global, le CAE est un diplôme (valable à vie) décerné par l’université de Cambridge. Le CAE est utile aux professionnels qui souhaitent travailler à l’international. Comme il s’agit d’un diplôme, l’examen est plus complet : il comporte cinq épreuves : lectures, expression écrite, maîtrise de l’anglais, compréhension et expression orale. Il coûte 217€. Il peut notamment se préparer via les écoles de langue et le réseau des British Councils.

Le CPE (Certificate of Profeciency in English) : cet examen valide un niveau d'anglais très élevé. Il s’adresse donc à des cadres qui visent des fonctions d’encadrement dans des grandes entreprises internationales. Il s’agit du plus haut niveau de diplôme des examens de Cambridge. Il est composé des cinq mêmes épreuves que le CAE, mais à un niveau de difficulté et d’exigence supérieur. Il coûte 233€. Il peut notamment se préparer via les écoles de langue et le réseau des British Council.

L’IELTS (International English Language Testing System) : il s’agit d’un test qui s’adresse aux candidats à la naturalisation dans un pays anglophone. Il est particulièrement prisé par certaines entreprises, notamment en cas d’expatriation. Il coûte 200€ et peut se préparer via les écoles de langues et le réseau des écoles de langues.

Marion Senant © Cadremploi

Marion Senant
Marion Senant

Vous aimerez aussi :