1. Accueil >
  2. Formation >
  3. Management / Développement personnel >
  4. Les meilleurs managers sont-ils ceux qui écoutent le mieux ?

Les meilleurs managers sont-ils ceux qui écoutent le mieux ?

les-meilleurs-managers-sont-ils-ceux-qui-ecoutent-le-mieux--

Régis Delanoë

08/01/2018

[Dossier] La rentrée, c'est le bon moment pour réfléchir à son management. On vous propose de commencer par remettre en cause les idées reçues sur ce que doit être un manager à l'écoute de ses collaborateurs.

Formation à la une

Vrai/faux sur un manager à l'écoute de ses équipes

De tous les termes associés à la fonction de manager, "à l’écoute" n’est pas forcément celui qui va venir en premier. Pourtant, une telle responsabili...

Peut-on vraiment se former au management bienveillant ?

Si la bienveillance est aujourd’hui une notion à la mode dans la pratique managériale, on trouve peu de formations spécifiques. Tous les formateurs s’...

Managers : apprenez à gérer vos émotions

Le manager n’est pas une machine dénuée de sentiments : c’est à partir de ce constat qu’une foule de formations professionnelles sont proposées autour...

14

commentaires

Participez à la discussion

Réagir à cet article

Topaze

20/01/2018

à 08:37

Aujourd'hui on apprend aux managers qu'ils ne doivent pas dire ce qu'ils pensent à leurs co-équipiers, mais ce que les co-équipiers veulent entendre. Mon assistante arrive avec 10 minutes de retard et prend 45 minutes de pause cigarette avec ses copines au bout d'une heure. Cette semaine je lui ai demandé de modifier le prix d'un contrat pas encore signé car j'arrivais au bout de la négociation.Elle me l'a rendu pour envoi au client sans changer les dates. Si je ne l'avais pas relu, j'aurais fait signer un document avec des dates qui le rendait immédiatement caduc. En étant dans l'air du temps, il faudrait que je continue à lui dire qu'elle est supérieurement intelligente et indispensable au service... Rien d’étonnant l'on n'ait plus envie d'embaucher dans ce pays!

> Répondre

Stéphane A

19/01/2018

à 11:44

Manager, c'est aussi être crédible, accessible, juste, dans l'échange permanent tout en faisant respecter un cadre de travail et une ligne de conduite, mais surtout savoir s'adapter à toute individualité en faisant preuve d'empathie, en adoptant un discours clair et en laissant la place d'acteur au collaborateur. Le dosage est pour moi un maître-mot en management.

> Répondre

Stéphane A

19/01/2018

à 10:23

Manager, c'est aussi être crédible, accessible, juste, dans l'échange permanent tout en faisant respecter un cadre de travail et une ligne de conduite, mais surtout savoir s'adapter à toute individualité en faisant preuve d'empathie, en adoptant un discours clair et en laissant la place d'acteur au collaborateur. Le dosage est pour moi un maître-mot en management.

> Répondre

PENNONT CLAUDIA

16/01/2018

à 09:53

Un bon manager est quelqu'un qui prend le temps de comprendre les préoccupations de ses employés afin de leur éviter un burn-out et de contribuer au bon fonctionnement de l'entreprise en agissant méthodiquement. Un manager se doit d'être convainquant tout en apportant un bilan correct à l'entreprise. le manager doit être compréhensif et savoir être un meneur capable de diriger un groupe d'une main de fer avec des qualités qui lui sont propre. Etre un leader n'est pas donné à tout le monde mais cela s'apprend avec le temps et de la patience. Voilà

> Répondre

roussel

15/01/2018

à 18:03

Un "bon" manager est celui qui, en dehors de qualités humaines indispensables comme l'intelligence émotionnelle, doit avoir une vision stratégique pour fédérer et permettre d'avancer, de progresser ensemble.

> Répondre

Paarm

15/01/2018

à 13:49

Tous ces termes "bienveillance", "bonheur au travail", ... ne sont que des concepts en France. Il n'y a pas de réelle volonté d'y croire. En général, les managers font plutôt preuve d'autoritarisme et d'un manque d'humilité. Nous somme en 2017 ! Plus au siècle dernier. C'est ça qui ralentit la croissance et la performance des entreprises ! Une équipe constitue une somme de savoirs et de compétences. Il n'y a pas un sachant à la tête de chaque service !

> Répondre

Chrisve

15/01/2018

à 12:06

Le management c est être le leader écouté d une équipe , mais sans cette équipe bien soudée il n y a un leader seul qui ne peut rien faire, par expérience une personne seule ne peut avancer.
Un exemple : le handball français (homme/femme) qui réussi.
Des contres exemples : le football et le rugby( hors feminin) français.
Le sport d équipe quelque soit le niveau forme bcq mieux que certains stages proposés !

> Répondre

Frédéric

15/01/2018

à 11:49

Exactement !
Les entreprises qui maintiennent le management du pouvoir commencent à se sentir dépassées (manque d'agilité, peu d'attractivité au recrutement, coûts de désengagement, turnover, etc.)

C'est ce que propose SwaPositive : une transformation réfléchie de l'organisation vers un leadership positif.
www.swapositif.com

> Répondre

Cludagre

15/01/2018

à 11:03

Affreux!Il faut maintenant des formations pour etre bienveillant????est on alle si loin en management inhumain????

> Répondre

Orpaillot

06/09/2017

à 13:58

L'image est parlante : un manager droit dans ses bottes "sérieux et viril" et 4 femmes souriantes derrière lui... Est-ce un clin d’œil au management à l'ancienne...?

> Répondre

En réponse à Orpaillot

DiesIrae

07/09/2017

à 09:23

Excellent !
mais peut être est-une manager au premier ou au second plan qui laisse son équipe s'épanouir :)

> Répondre

En réponse à Orpaillot

CKLE

06/09/2017

à 18:00

L'ensemble des images sont parlantes effectivement : hommes pour les 4 premier titres et chapitres, 1 femme pour le chapitre " managers : apprenez à gérer vos émotions"...
La vie émotive d’un homme n'est-elle pas aussi riche et complexe que celle d’une femme ?

Les illustrations sont effectivement peu heureuses, même si les proportions hommes/femmes en poste de manager sont assez représentatives des statistiques de l'UE.

> Répondre

David

06/09/2017

à 11:56

reponse : non !
celà existe encore en France aujourdhui ?
ils semblent plus entrain de faire un monologue intéressé avec le pouvoir.
d'aprés l'OCDE, malgré le medef et ses positions , il semble que la France ne soit plus un pays d'investisseurs/entrepreneurs
il apparaît plus facile de vivre a l'export sur les subsides du passé (et donc des fruits des politiques industrielles et des impôts des francais dans le passé ) ou de profiter directement, plus directement des ''denationalisations'' ou des grandes entreprises en grande partie liées au passé volontaire aussi (AREVA, Alcatel, france-telecom, EDF, sncf,...) soit directement , soit par les marges sous-traitées (avec l'aide des lois El-Khomery & Macron, pour que rien ne change en ces lieux, par rapport aux sous-traitances ).
Quant a l'effet start-up, tout le monde sait que l'entonnoir start-up est trés fermé, et qu'il y aura beaucoup d'appelés et peu d'élus, les meilleures seront sans doute re-intégrées a des grands groupes...la majorité des projets se resumant , au final a un esprit de caste et de defiscalisation ciblée, et les conforts qui vont avec pour les ''enfants entrepreneurs des amis''....

> Répondre

DEESSE

11/01/2017

à 15:48

Bien sûr que le manager doit savoir doser son autoritarisme et sa souplesse ne serait-ce aussi bien dans le dialogue que dans les actes, sachant tout de même que les femmes ont un abord de modérateur, diplomate, alors que l'homme est dans la technique, soit complémentaires et dans la parité dans une équipe...

> Répondre

+
Confidentialité de vos données
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires permettant l’utilisation de données relatives à un même utilisateur par notre société ainsi que par des tiers comme les régies publicitaires partenaires, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services en lien avec votre recherche d’emploi, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus
J'accepte