Gérer son stress : les nouvelles tendances

Publié le 11 mai 2015 Régis Delanoë

Facteur de mauvais résultats, de conflits, voire de burn-out, le stress au travail est un nuisible que les cadres peuvent prévenir et combattre. Comment ? État des lieux des techniques et formations actuellement disponibles en la matière.

« La lutte contre le stress au travail est un enjeu majeur, prévient Géraldine De Radiguès, coach certifiée et auteure du livre "Comment gérer le stress au travail", car il empêche la personne qui en souffre de déployer pleinement ses compétences. »

Indispensables temps de repos

Des formations de deux à quatre jours existent pour apporter des solutions. « On commence par faire le tri sur les sources de stress avant de voir ce qu’il est possible de mettre en place concrètement pour qu’il diminue », présente Alain Duluc, co-responsable de l’offre développement personnel appliqué au Cegos. Les participants sont pris en charge par des coachs santé qui invitent à la réalisation d’un auto-diagnostic : bilan dans les domaines de l'activité physique ou de l'alimentation, avant de se voir proposer des conseils et programmes personnalisés en fonction des résultats.

« Il s’agit de rendre plus efficaces certaines pauses repos au cours d’une journée de travail par exemple. S’offrir un moment d’isolement pour soi pendant le déjeuner permet de se détendre et d’évacuer la pression », constate Alain Duluc, qui recommande les formations à partir de trois jours, plus complètes selon lui. « En deux jours, on se concentre sur l’essentiel : pourquoi je suis stressé et les manières simples d’y remédier (l’importance du sommeil, du dialogue entre collaborateurs et hiérarchie…). Avec un troisième jour, on apprend en plus à se détendre et se relaxer. » Comment ? Par des petits exercices sur la respiration, la posture ou la reconnaissance de ses "stresseurs", ses propres signaux d’alerte. « Apprendre à diagnostiquer ses niveaux de stress, c’est déjà un bon moyen de mieux le dompter », assure Alain Duluc.

Mindfulness, sophrologie et thérapies alternatives…

Des formations spécifiquement dédiés au ''mindfulness'' sont apparues avec des modules généralement proposés sur deux jours. « C’est de la méditation de pleine conscience, explique Sébastien Ramos, de l’institut Comundi. On travaille sur la respiration, l’écoute : gérer son propre stress mais aussi celui des autres. On est dans la maîtrise des émotions en apprenant à relativiser et à se recentrer sur l’essentiel. » Une sorte de "carpe diem" appliqué au milieu professionnel, qui permettrait d’accroître sa capacité de résilience et d’éviter de réagir avec impulsivité.

En provenance des États-Unis, précurseurs dans le domaine, d’autres techniques de relaxation adaptées à l’activité des managers sont actuellement en pleine expansion, assure Géraldine De Radiguès : « la sophrologie (travail sur la concentration, la visualisation et la pensée), ou encore la thérapie crânio-sacrée (TCS) du Dr Upledger. On est là sur un travail essentiellement de la posture, en partant de la colonne vertébrale comme le centre des émotions, dont le stress. » Si les instituts de formation classiques ne proposent pas encore ce genre d’ateliers proches d’exercices de yoga tels qu’ils existent déjà outre-Atlantique, ils devraient bientôt faire leur apparition en France. Quand le monde du travail et celui des médecines alternatives se rejoignent…

>> Découvrir toutes les formations en gestion du stress

Régis Delanoë
Régis Delanoë

Après un Master obtenu à l’Institut d’études politiques de Rennes, Régis Delanoë s’est mis à son compte en tant que journaliste indépendant. Multitâche, il travaille depuis plus de dix ans dans le vaste domaine de la presse écrite et web. Enquêtes, reportages, interviews et veille de l’actualité : il s’est notamment spécialisé dans le secteur de l’emploi et de la formation, s’intéressant de très près aux nouvelles tendances et aux évolutions à venir en la matière.

Vous aimerez aussi :